Marcelle Hugonnier-Adamson reçoit de la part de Bernard Emié, ambassadeur, les insignes d’Officier de la Légion d’honneur, au cours des cérémonies du 18 juin 2011

« Vous faites partie, madame, de ces héros qui ont sauvé la France et son honneur ». Bernard Emié, ambassadeur de France, a estimé que tout l’honneur était pour lui de remettre les insignes d’Officier de la Légion d’honneur à Marcelle Hugonnier-Adamson.

Déjà décorée de la croix de Guerre et de la médaille de la Résistance, notre glorieuse ainée accède donc au grade d’officier après avoir été nommée Chevalier de la Légion d’honneur en 1989. Son infatigable travail destiné à perpétrer la mémoire et l’héritage de ces Français ayant combattu le joug nazi justifierait à lui seul cette promotion.

Qui est Marcelle ?

Une dame charmante au regard tendre et pétillant que l’on aime sur le champ. Comment imaginer que cette frêle silhouette a passé sa jeunesse à déjouer la vigilance de la Gestapo pour organiser des parachutages clandestins destinés aux maquis du Sud-Est de la France ?

Instant privilégié pour exprimer notre gratitude au nom des Français du Royaume Uni

Son fait d’armes se déroule la nuit du 16 avril 1943 au cours de laquelle huit personnalités majeures de la Résistance sont exfiltrées en avion à partir d’un terrain sous contrôle ennemi.

Combien vous doivent la vie, Marcelle ?

En choisissant Carlton Garden pour théâtre de la remise de cette décoration, l’ambassadeur a permis aux élus, aux militaires et au public présent de témoigner de notre considération pour cette héroïne de la France combattante.

Lire le discours de Bernard Emié consacré Mme Hugonnier-Adamson (ficher pdf)