Accueil      En circonscription      Sénat      Bilan de mandat      Revue de Presse          Parcours      Contact     
    

L’HEBDO DES INDÉPENDANTS N°165 – 24 mars 2022

Lire : l’HEBDO DES INDÉPENDANTS n°165 – 17 mars 2022Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Sommaire :

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES
. STAFE, la repêche
. Femmes et politique
. Cork, épilogue d’une mobilisation
. Ukraine – Respect de la convention de Genève
. Caisse des Français de l’étranger
. Vote des Français en Chine
. Élection présidentielle / vote par procuration
. Élections législatives / vote par correspondance.

LE CLUB DES INDÉPENDANTS
. Michel GLEYZE, président du Conseil consulaire, conseiller des Français en Éthiopie (gestion de l’opération d’évacuation en nov. 2021 par l’ambassade de France à Addis Abeba)
. Nicolas ARNULF, conseiller des Français de Rabat et membre de l’AFE (financement de l’Association d’entraide et de Bienfaisance de Rabat)

LE BLOG D’OLIVIER CADIC
. Historique : le président ukrainien V. ZELENSKY devant le Parlement français.
. Oman, 100e pays visité depuis de début de son mandat (sept. 2014)
. Luca NICULESCU, ambassadeur de Roumanie en France (vaccination des Français)
. Condamnation des attaques menées par les Houthis en Arabie saoudite
. En circonscription à Oman, 6-7 mars
Véronique AULAGNON, ambassadrice de France à Mascate
. En circonscription en Éthiopie, 8 mars
Rémi MARÉCHAUX, ambassadeur de France à Addis-Abeba
. En circonscription à Djibouti, 9-10 mars
Arnaud GUILLOIS, ambassadeur de France à Djibouti

FRANCE
Actualités : Politique / Société

BRÈVES D’AILLEURS

Découvrir l’InfoLettre n°165

En circonscription en Éthiopie – Addis-Abeba (8 mars 2022)

Retour en Éthiopie pour une étape de 24 heures le 8 mars 2022 afin de faire le point, suite à la crise de l’automne 2021.

j’ai été très heureux d’avoir revu l’ancien directeur Afrique du Quai, Rémi Maréchaux (à l’image) aujourd’hui notre ambassadeur en Éthiopie. Je le remercie de m’avoir accompagné d’un bout à l’autre de mon déplacement, tout en me faisant partager sa connaissance approfondie de l’Afrique.

Un mois exactement avant mon arrivée à Addis-Abeba, j’ai eu le plaisir de revoir Henok Teferra, ambassadeur d’Éthiopie en France, auditionné au Sénat par le groupe d’amitié France-Pays de la Corne de l’Afrique.

Signe de l’évolution favorable de la situation, Addis-Abeba venait d’accueillir, la semaine précédente, le 35e Sommet de l’Union africaine, auquel plus d’une vingtaine de chefs d’État et de gouvernement se sont rendus.

Diplomatie parlementaire

Parlement éthiopien

Entretien avec Zeleke Temesguen Baru, chef du bureau du président de la chambre haute, Agegnehu Teshager.

Les élections de septembre 2021 ont assis l’autorité du parti de la Prospérité d’Abi Ahmed dans un contexte marqué par la guerre au nord et les tensions communautaires.

Nous avons évoqué la situation au Tigré, la mise en service du barrage de la Renaissance et la position de l’Éthiopie sur la résolution concernant l’Ukraine à l’ONU.

Diplomatie économique

Communauté économique

L’ambassadeur Rémi Maréchaux m’a organisé une réunion en deux temps avec la communauté d’affaires en Ethiopie : un échange avec les CCEF et le conseil d’administration du Club d’affaires franco-éthiopien (CAFE), suivi d’un cocktail à la Résidence en présence de la communauté d’affaires.

J’ai ainsi eu le plaisir de retrouver Gilbert Millhac, président du comité des CCEF Éthiopie, fort de 9 membres et 4 experts associés, ainsi que Olivier Poujade, président du CAFE qui compte 45 membres, avec lequel je suis resté en contact régulier depuis mon précédent passage à Addis-Abeba en 2019. Il a créé la première société de conseils dédiée au marché immobilier éthiopien. Olivier emploie près de 50 personnes en Éthiopie et au Soudan.

La présence des entreprises françaises s’est accrue ces dernières années passant de 28 en 2014 à 53 en 2021. Nos entreprises sont principalement présentes dans l’agroalimentaire, l’énergie et le transport-logistique.

Les exportations françaises en Éthiopie sont dominées par les ventes d’Airbus à Ethiopian Airlines. +d’images

Résidence de France

Visite de l’emprise de la Résidence, priorité de mon action pour le pays suite à ma visite de 2019.

Le parc de l’ambassade de France en Éthiopie, d’une surface de 37 hectares, constitue la plus vaste emprise du réseau diplomatique français. Il s’étend sur un terrain d’un périmètre de 3 kilomètres environ.

L’ambassade dispose d’un titre de propriété depuis 2014 qui lui donne toute latitude pour mener des projets immobiliers.

Le parc regroupe les locaux professionnels de l’ambassade, la Résidence de France ; un parc de logements destinés aux agents ; diverses infrastructures techniques ; un club hippique ; un court de tennis et un espace de restauration destiné aux agents.

J’ai souhaité suivre le programme de rénovation et d’optimisation de ce patrimoine. La première étape consiste en la rénovation des espaces techniques (cuisines, stockage) et de réception de la résidence. +d’images

Communauté française

Réunion consulaire

Afin de prendre en compte les attentes de nos compatriotes et leurs observations face à la situation économique et l’impact de la guerre en Éthiopie, l’ambassadeur Rémi Maréchaux a organisé une réunion consulaire avec Michel Gleyze, conseiller des Français de l’étranger pour l’Éthiopie, le consul, les 6 chefs d’îlot d’Addis-Abeba et 4 présidents d’association, dont Addis-Abeba Accueil.

. A ce jour, 850 Français sont inscrits au Consulat en Éthiopie.
. 90% vivent dans la capitale ou sa banlieue.
. Un tiers est établi depuis plusieurs générations.
. Un tiers est constitué d’expatriés venus pour des contrats d’une durée maximum de 5 ans.
. Un tiers représente des familles franco-éthiopiennes composées d’enfants français et le plus souvent d’une mère éthiopienne.

Jusqu’au début de la crise sanitaire et de la guerre civile, les Français venaient régulièrement faire du tourisme dans le pays. Leur nombre est désormais très faible. +d’images

Enseignement

Lycée Guébré Mariam (LGM)

Visite du lycée Guébré Mariam accompagné par le proviseur, suivie d’une rencontre avec les associations d’enseignants et de parents d’élèves.

Durant la crise politico-militaire survenue à l’automne, la France a fait la démonstration de son attachement à préserver la continuité des enseignements.

Nous avons évoqué les difficultés croissantes de recruter des enseignants, qu’ils soient de droit local ou résidents. L’AEFE a décidé d’exonérer le LGM de sa participation à la rémunération des résidents pour les 5 prochaines années à l’image de ce qui est fait au Liban. Cette décision a du sens car la rénovation et la restructuration des locaux devient urgente.

La crise de gouvernance observée en 2021 avait fait l’objet d’un entretien que j’avais eu en septembre dernier avec le conseiller des Français de l’étranger pour l’Éthiopie. Un changement de proviseur a été opéré en décembre 2021. Il a fait l’objet d’un consensus de la part des parents, des enseignants et de l’administration.

Mon intervention devant les élèves de première, à l’occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, était destinée à les sensibiliser à l’importance de lancer l’alerte s’ils sont victimes ou témoins d’agression. +d’images>