Accueil      En circonscription      Sénat      Bilan de mandat      Revue de Presse          Parcours      Contact     
    

Incarcération des Français à l’étranger : pour une protection diplomatique en complément de la protection consulaire

Cette vidéo date d’il y a tout juste cinq ans. Christophe Naudin est désormais rentré en France après avoir passé 23 mois dans les prisons dominicaines. Son ouvrage « Air cocaïne, les dessous d’une mystification » raconte une histoire dans laquelle il est intervenu par pur altruisme (lire le billet).

L’acquittement, cette semaine, des pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos par la justice française permet de comprendre le sens de son sacrifice (lire le billet).

« Alerte protection diplomatique » était une rubrique qui m’avait été confiée par News21.tv pour évoquer le sort de certains de nos compatriotes à l’étranger aux prises avec le système judiciaire local.

Mon premier numéro avait été consacré à l’affaire Renaud Meyssonnier qui était emprisonné au Népal. Pour le deuxième numéro, ma rubrique est dédiée à Christophe Naudin, expert en sécurité portuaire et aéronautique, arrêté au Caire, le 4 février 2016, alors qu’il faisait son travail de sécurisation de l’aéroport. Il avait été extradé en République dominicaine sur la base d’un mandat d’arrêt sans aucune portée internationale et sans « notice rouge » active à Interpol.

QAG – Affaire Ghosn : ma question au gouvernement (vidéo 2m)

J’ai interpellé notre ministre sur le sort de notre compatriote Carlos Ghosn, retenu au Japon depuis sept mois, en lui posant trois questions.

Que comptez-vous faire auprès de vos homologues japonais pour que les droits de la défense de M. Ghosn soient respectés, en lui permettant notamment, au bout de 7 mois, d’accéder à son dossier ?!

Que comptez-vous faire pour améliorer ses conditions de vie, notamment pour lui permettre de voir ses proches ?

Que comptez-vous faire pour que notre diplomatie se donne les moyens de défendre nos entrepreneurs lorsqu’ils sont pris dans les griffes d’une « justice de l’otage » pour reprendre l’expression des défenseurs des droits de l’Homme …et de l’ONU ?

Il ne me semble pas avoir obtenu de réponse à mes questions…

Lire mon intervention et la réponse de Sibeth Ndiaye, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, porte-parole du gouvernement (Lien).