Commémoration du 18 juin 2008. En arrière-plan, la statue du général de Gaulle. (de gauche à droite) Olivier Cadic, conseiller AFE ; Bertrand Cochery, consul général ; Joëlle Garriaud-Maylam, sénatrice des Français hors de France ; Maurice Gourdault-Montagne, ambassadeur de France et l’attaché de Défense à Carlton Garden.

Selon une information parue cette semaine dans l’hebdomadaire le Point, le président de la République se rendra dans la capitale britannique pour commémorer le 70ème anniversaire de l’appel du 18 juin 1940, premier discours du général de Gaulle sur les ondes de la BBC en invoquant cette flamme qui « ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. »

Le chef de l’Etat visitera les locaux occupés par le général de 1940 à 1943, au 4, Carlton Gardens. Sur place, une statue du fondateur de la France Libre a été érigée en 1993.

Nicolas Sarkozy sera attendu le soir même au mont Valérien pour une célébration nationale télévisée.

En effet, cette journée nationale rend hommage à « l’ensemble des résistants français, c’est-à-dire tous ceux qui ont refusé la défaite et continué à se battre, que cela soit dans les Forces françaises libres, à la tête d’un journal clandestin, sur les bancs de l’Assemblée consultative provisoire d’Alger ou dans un maquis. » ( JO Sénat du 2 juillet 2009 p.1823)