Biographie – Olivier CADIC
Sénateur des Français établis hors de France

. Membre de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées
. Vice-président de la Délégation sénatoriale aux Entreprises (DSAE)
. Président du groupe d’études et contact France-République populaire démocratique de Corée
. Membre du groupe de suivi du Retrait du Royaume-Uni et de la Refondation de l’UE
. Membre du groupe de suivi des accords de Défense de Lancaster House

Olivier Cadic Parcours

Né en 1962 d’un père breton et d’une mère pied-noir, Olivier plonge dans la vie professionnelle dès l’obtention de son bac informatique.

Entrepreneur à 20 ans

Après avoir été opérateur de saisie en DAO (Dessin assisté par ordinateur), il décide de créer son entreprise, Info Elec, en 1982.

Sept ans plus tard, Info Elec devient une société anonyme au capital de 1 million de francs. En 1994, ses succès professionnels lui valent d’être élu vice-président du GFIE, Groupement des fournisseurs de l’industrie électronique.

La défense de l’électronique française

En 1995, conscient que son secteur industriel doit s’adapter à la mondialisation, Olivier créé alors « Pistes et Pastilles », un magazine professionnel, véritable tribune pour la défense de l’industrie électronique.

La France libre… d’entreprendre

Il va encore plus loin, en 1996, en transférant le siège social de son entreprise à Ashford, situé à deux heures d’Eurostar de Paris. Puis, il fonde “La France libre …d’entreprendre”, association destinée à soutenir et conseiller les entrepreneurs français soucieux de prendre un nouvel élan à partir de l’Angleterre. Il suscite un vif engouement médiatique.

De l’internet à la BD

En 1999, Olivier lève 10 millions d’euros auprès de prestigieux fonds de capital-risque pour créer la première place de marché mondiale de circuits imprimés sur internet.

En 2003, il cède toutes ses activités dans le domaine électronique.

Fin 2005, par l’intermédiaire de sa société d’édition, Cinebook, Olivier décide de promouvoir la bande dessinée franco-belge au Royaume-Uni et aux USA. Il scénarise lui-même une trilogie consacrée à la Reine Margot.

Conseiller élu des Français du Royaume-Uni

Le 18 juin 2006, Olivier est élu conseiller à l’AFE, Assemblée des Français de l’étranger, après avoir conduit la liste UFE au Royaume-Uni.

Le 3 octobre 2011, Bernard Emié, ambassadeur de France au Royaume-Uni, lui remet les insignes de chevalier de l’Ordre national du Mérite.

Membre fondateur de l’UDI

A l’automne 2012, il rejoint l’Alliance Centriste présidée par Jean Arthuis et participe, en tant que membre fondateur, à la création de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) présidée par Jean-Louis Borloo.

Olivier est actuellement président de la Fédération UDI-Monde et secrétaire national UDI au Commerce Extérieur.

Sénateur

En septembre 2014, Olivier Cadic devient le premier sénateur UDI des Français établis hors de France.

 

Olivier Cadic – My Journey – English : Download (pdf)

 

REVUE de PRESSE
Témoignages

Tous ces témoignages portent sur le travail d’Olivier Cadic en sa qualité de conseiller élu à l’AFE.

Joëlle Garriaud Maylam : « J’ai été frappée par son énergie, sa détermination et son courage. »
Joëlle Garriaud Maylam, sénatrice des Français établis hors de France, raconte sa première rencontre avec Olivier Cadic et son incitation à le faire entrer en politique, lors d’une conférence UFE Corporate à Ashford (20/10/2011).
Bernard Emié : « Vous êtes une des personnalités les plus éminentes et les plus attachantes de la communauté du Royaume-Uni ».
Discours de Bernard Emié, ambassadeur de France au Royaume-Uni, à l’occasion de la remise des insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite à Olivier Cadic, le 3 octobre 2011.
Edouard Braine : « Il sait faire passer la vérité et son engagement avant toute autre considération partisane. »
Témoignages des invités à la cérémonie de l’ordre national du Mérite à Olivier Cadic, à la résidence de France à Londres, le 3 octobre 2011. Par ordre d’apparition à l’écran: Alexandre Covello et Elizabeth Azan, Edouard Braine, Laurent Batut, Bernard Vasseur, Eric Simon, Suzanne Cadic, Florence Gomez, David Blanc, Stéphane Rambosson et Thierry Dorfsman.
Marie-Hélène Pontvianne : «Il est engagé pour la défense des Français de sa circonscription. »
Regards d’élus à l’AFE, Assemblée des Français de l’étranger, sur le travail d’élu d’Olivier Cadic (10/03/2011).
Témoignages de Sophie Ferrand-Hazard (Afrique du Sud), Tanguy Le Breton (Pays-Bas), Marie-Hélène Pontvianne (Mexique) et Daniel Ollagnier (Allemagne), tous conseillers élus à l’AFE

.