Alors que des restrictions drastiques à la circulation sont décrétées notamment à Shanghai, comme le relève Gwénola Coupé, conseillère des Français de l’étranger, la participation des Français confinés à l’élection présidentielle est fortement compromise en l’absence de modalité de participation à distance.

La seule alternative au vote en personne est le vote par procuration. Pourtant, l’établissement de la procuration implique de se déplacer au consulat. Il faut également trouver un tiers de confiance qui devra être en mesure de se déplacer le jour du scrutin.

J’ai posé une question écrite au ministre délégué notamment chargé des Français de l’étranger pour savoir si « des négociations sont menées avec le gouvernement chinois pour permettre la participation au scrutin présidentiel des Français qui pourraient encore être confinés ».

Lire la question écrite n°27426 publiée le 31/03/2022