Accueil      En circonscription      Sénat      Bilan de mandat      Revue de Presse          Parcours      Contact     
    

Commerce extérieur – Arabie saoudite – Audition du ministre Franck Riester – Vidéo Q/R (4m)

Lors de l’audition de Franck Riester, ministre chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité devant notre commission des Affaires étrangères et de la Défense, en commun avec les commissions des Affaires européennes et celle des Affaires économiques, je suis revenu sur l’évolution de notre commerce extérieur lors des deux quinquennats précédents et nos récents résultats commerciaux au Moyen-Orient.

—————————————

MON VERBATIM

Monsieur le Ministre,

En septembre 2013 à Londres, Nicole Bricq, alors ministre du Commerce extérieur, annonçait qu’elle devait équilibrer la balance commerciale (hors énergie) de la France, d’ici la fin du quinquennat de François Hollande.

Objectif : combler le trou de 15Mds créé sous Nicolas Sarkozy. Raté !

Le gouvernement socialiste a renouvelé la performance de ses prédécesseurs et doublé le déficit dans ce domaine avec – 36,2 Mds d’euros en 2017.

Un record ! Match nul entre les protagonistes des deux quinquennats précédents dans tous les sens du terme. Le redressement de notre commerce extérieur sera une opération de longue haleine que chacun devrait aborder avec beaucoup d’humilité.

Président du groupe d’amitié France-Pays du Golfe, j’ai eu le privilège de faire partie de la délégation qui a accompagné Emmanuel Macron pour ses visites de travail aux Émirats arabes unis, dans l’État du Qatar, et au royaume d’Arabie saoudite en novembre dernier.

36 ans après avoir travaillé sur le démonstrateur Rafale A, j’ai été comblé d’assister à la signature à Dubai d’un contrat historique pour la livraison de 80 Rafale.

Par ailleurs, les Émirats arabes unis ont signé un contrat pour l’acquisition de 12 hélicoptères H225M Caracal auprès d’Airbus Helicopters qui seront entièrement produits et assemblés à Marignane

Ce voyage a permis de concrétiser des résultats économiques spectaculaires qui renforceront l’emploi en France.

L’étape de Jeddah en Arabie saoudite où nous vous avons retrouvé m’a permis d’y retrouver beaucoup d’entreprises françaises qui vous accompagnaient.

Pouvez-vous nous parler des résultats obtenus en Arabie saoudite qui ont été moins médiatisés que ceux aux Émirats mais qui m’ont semblé réjouir nos entrepreneurs ?

Le Président de la République réaffirme son attachement au réseau des écoles françaises à l’étranger

La sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam qui s’est fortement engagée sur la question de la francophonie m’a fait remarquer qu’au moment même où les acteurs du programme FLAM étaient réunis à Londres, ce samedi 20 mars, la France célébrait le 40ème anniversaire de la Francophonie.

Elle m’a confié que le Président de la République avait tenu à organiser ce jour-là une réception à l’Elysée pour marquer solennellement cet anniversaire, ce qui constituait à la fois une « première » et un signal très fort pour ces pays amis qui croient, peut être encore plus que nous, à cet espace de langue, de progrès et de valeurs partagées.

Vous trouverez, ci-dessous, un lien vers le discours du Président, où figure notamment ce paragraphe important pour nos établissements français à l’étranger :

« La question des lycées et des écoles françaises, en cette période de disette budgétaire, est absolument incontournable et doit être sanctuarisée. Chaque année, 5.000 élèves supplémentaires s’inscrivent dans des écoles et des lycées français. Ce n’est pas rien. Et j’attache une grande importance à cette ouverture de notre réseau. Je pense que désormais le fait que nos universités soient autonomes doit les conduire à l’internationalisation pour que la France continue à former les élites et les cadres du XXIème siècle ».

Intégrale de l’allocution de Nicolas Sarkozy à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, le samedi 20 mars 2010 à l’Élysée.

Crédit photo Elysée.fr