Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

GIA France-Pays du Golfe : rencontre avec l’ambassadeur d’Arabie Saoudite en France

Bienvenue à S.E.M Fahad Al Ruwaily, nouvel ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en France, que j’ai eu l’honneur de recevoir au Sénat en qualité de président du groupe d’amitié France-Pays du Golfe, en compagnie ma collègue Nathalie Delattre, présidente déléguée pour l’Arabie saoudite.

Nous avons échangé sur l’évolution positive observée dans la région, où une logique de confrontation semble céder la place à une approche de concertation et de coopération.

J’ai rappelé à l’ambassadeur que je me suis rendu par deux fois en Arabie Saoudite, en 2015 et en 2019, où j’ai pu observer les changements positifs apportés à la société saoudienne.

Nous avons également évoqué de nombreux sujets parmi lesquels les avancées du plan Vision 2030 et les questions de transition environnementale.

France-Pays du Golfe : présidence du groupe d’amitié

Le 8 décembre, j’ai réuni l’assemblée générale constitutive du groupe d’amitié France-Pays du Golfe que j’ai l’honneur de présider. Ce groupe compte 42 sénateurs de tous bords politiques.

J’ai d’abord rendu hommage au précédent président, Jean-Marie Bockel, pour son dynamisme. Je souhaite entretenir les bonnes relations impulsées par le groupe avec les différents pays du Golfe et de poursuivre les diverses activités menées au cours des dernières années.

J’ai partagé quelques mots sur l’actualité des dernières semaines dans les Pays du Golfe :
– Tout d’abord, l’impact sévère de la deuxième vague de l’épidémie de Covid 19, notamment en Arabie saoudite, justifiant d’importants plans de relance nationaux dans la région ;
– La normalisation des relations entre Israël et les pays arabes ;
– L’attentisme à la suite du scrutin présidentiel aux États-Unis ;
– J’ai souligné les progrès dans la crise du Golfe, qui oppose depuis plus de trois ans le Qatar à l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l’Égypte ;
– Enfin, j’ai rappelé l’adoption par le Sénat en novembre dernier du projet de loi portant reconnaissance mutuelle des permis de conduire entre la France et le Qatar, renforçant ainsi notre relation bilatérale avec ce pays.

Le bureau du groupe d’amitié a été reconstitué et comprend notamment cinq présidents délégués pour les différents pays du Golfe :
Nathalie Delattre, présidente déléguée pour l’Arabie Saoudite ;
Laurent Duplomb, président délégué pour le Qatar ;
Joëlle Garriaud-Maylam, présidente déléguée pour les Émirats Arabes Unis ;
Hervé Maurey, président délégué pour le Sultanat d’Oman ;
Dany Wattebled, président délégué pour le Koweït ;
Remy Pointereau, président délégué pour le Bahreïn.