Ils ont longtemps attendu ce jour : ce 8 juillet 2021, à Aix en Provence, les pilotes français Pascal Fauret et Bruno Odos ont été acquittés.

Ce verdict met un terme à un cauchemar qui aura duré huit ans.

Les dysfonctionnements de la justice de République dominicaine constatés dans l’affaire les concernant, dite « Air Cocaïne », avaient amené le ministère des Affaires étrangères à modifier le site conseils aux voyageurs pour alerter nos compatriotes sur les risques de se retrouver bloqués dans le pays pour une durée indéterminée en cas de mise en cause par la justice.

Pascal et Bruno ont décidé de quitter clandestinement la République dominicaine en octobre 2015 pour se présenter devant la justice française. « Ils ont eu raison de le faire », avait alors déclaré leur avocat, maître Eric Dupond-Moretti.

Ce dossier m’aura accompagné tout au long de mon mandat tant les rebondissements ont été nombreux.

Ce verdict provoque un immense soulagement pour tous ceux qui, comme moi, ont toujours cru les pilotes innocents des charges qui pesaient sur eux.

Pascal et Bruno vont pouvoir récupérer leur honneur, leur maison saisie et reprendre le cours normal de leur vie avec leurs proches.

Je pense aux deux pilotes, à leurs familles qui ont tant souffert durant toutes ces années, et à leurs amis qui les ont soutenus à l’image de Philippe Heneman, président de leur comité de soutien.

Christophe Naudin, criminologue, pilote professionnel et spécialiste de la sûreté aérienne et des questions de renseignement et de défense a payé un lourd tribut pour avoir aidé à lutter contre l’injustice faite à ces innocents.

Je me réjouis de cet épilogue heureux qui lui rend également justice.

Lire la dépêche de FranceInfo/AFP du 8/7/2021, 23h10 : Affaire « Air Cocaïne »: les deux pilotes français acquittés en appel

Lire aussi :
République dominicaine : La condamnation de nos quatre compatriotes à 20 ans de prison appelle à une réaction du Quai d’Orsay (15 août 2015)
République dominicaine – Publication du livre ‘Air cocaïne : les dessous d’une mystification’ (19 mai 2021)