Face à Marine Le Pen, voter Emmanuel Macron est plus qu’une évidence, c’est un impératif démocratique !

Avec plus de 50 élus indépendants représentant les Français de l’étranger, nous avons publié dans lepetitjournal.com cette tribune intitulée « Dans quel monde voulons-nous vivre ? »  ➡️

Face à Marine Le Pen, voter Emmanuel Macron est plus qu’une évidence, c’est un impératif démocratique !

Nous sommes des élus indépendants représentant des millions de Françaises et de Français qui vivent hors de France.

Nous sommes le produit d’histoires personnelles, de parcours très variés. Nous sommes aussi le fruit de l’Histoire. À l’issue de la deuxième guerre mondiale, la représentation des « Français de l’extérieur » a été instituée en reconnaissance de l’engagement des comités de la France libre, créés partout à travers le monde à l’appel du Général de Gaulle. Nos écoles françaises à l’étranger ont été originellement ouvertes pour accueillir les orphelins de la Grande Guerre, ces enfants des soldats français à l’étranger, revenus pour défendre la France au sacrifice de leur vie.

Nous vivons à l’étranger, nous sommes indépendants, mais nous ne sommes pas indifférents.

Face au risque de l’élection de Marine Le Pen, nos responsabilités nous imposent un devoir d’alerte et de mobilisation générale.

Alors que Marine Le Pen entend resserrer les liens de notre pays avec la Russie et rétablir nos relations diplomatiques avec la Syrie de Bachar al Assad ; alors qu’elle prône un concert des Nations au sein duquel les États démocratiques côtoieraient sans rougir les pires régimes autoritaires ; alors que se dessine à nouveau un axe de puissances totalitaires qui piétinent nos valeurs les plus fondamentales et cherchent à éliminer le système démocratique ; nous, élus des Français de l’étranger, appelons à un sursaut républicain pour faire barrage à l’extrême droite.

Marine Le Pen veut entraver le fonctionnement de l’Union européenne en nouant des alliances avec les pays membres qui sont actuellement ciblés par des procédures d’infraction pour violation de l’État de droit. En dénonçant l’entente franco-allemande, Marine Le Pen menace le fondement de l’unité européenne.

Marine Le Pen veut en appeler directement au peuple souverain pour réviser la Constitution. C’est la définition du populisme : un coup d’état institutionnel qui démontre que, elle Présidente, il n’y aura plus aucune limite, plus aucun contre-pouvoir. Plus aucun droit ne sera acquis. Plus aucune voix ne sera représentée.

Marine Le Pen dit avoir renoncé à interdire la double nationalité, mais son programme prévoit de réserver les emplois publics aux seuls Français en excluant les binationaux.

Dans quel monde voulons-nous vivre ?

Nous sommes bien placés pour observer et affirmer qu’il y a un monde où tous pensent pareil parce qu’il n’y a qu’un seul qui pense, celui de Messieurs Xi Jin Ping, Poutine ou Assad, pour lesquels Marine Le Pen a tant de prévenance.

Il y a un autre monde, fondé sur la démocratie qui garantit les droits humains et la liberté d’expression. C’est le nôtre !

La France, « c’est la démocratie, c’est ça la grande Patrie » de Victor Hugo.

À tous ceux qui doutent, qui hésitent, qui se disent à quoi bon, souvenez-vous des mots d’Albert Einstein : « Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

S’abstenir, c’est prendre le risque de nous entrainer vers une aventure nationaliste à rebours de toutes les valeurs que la France incarne.

Ensemble, pour nous, pour nous tous, pour la France, Nous voterons pour Emmanuel Macron les 23 et 24 avril prochains.

– Olivier Cadic, sénateur des Français établis hors de France, vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées
– Christian Albuisson, président du conseil consulaire d’Ecosse
– Nicolas Arnulf, conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger, conseiller des Français à Rabat, Maroc
-Ghassan Ayoub, conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger, membre de la Commission nationale des Bourses, président du conseil consulaire
– Anne-Marie Ballande-Romanelli, ancienne conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger, ancienne conseillère des Français de la 1ère circonscription du Brésil (São Paulo)
– Laurent Batut, délégué consulaire – Royaume-Uni
– Mehdi Belatreche, conseiller des Français à Oran
– Olivier Bertin, conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger, conseiller des Français du Royaume-Uni
– Jean-Marc Besnier, conseiller des Français du Chili
– Élise Bouthenet, conseillère des Français de la 1ère circonscription d’Arabie saoudite et Yémen (Djeddah)
– Tannya Bricard, présidente du conseil consulaire d’Équateur
– Véronique Cartoux, ancienne conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger, ancienne conseillère des Français au Royaume-Uni (2014-2021)
– Pascal Capdevielle, ancien conseiller des Français à Fès (2014-2021)
– François Cessieux, ancien président du conseil consulaire de São Paulo-Brésil (2014-2021)
– Nadia Chaaya, vice-présidente du groupe IDP à l’Assemblée des Français de l’étranger, présidente du conseil consulaire de la 1ère circonscription d’Arabie saoudite et Yémen (Djeddah)
– Thierry Consigny, membre du Bureau de l’Assemblée des Français de l’étranger, administrateur de la Caisse des Français de l’étranger, conseiller des Français au Japon
– Marc-Albert Cormier, ancien conseiller des Français en Ontario et Manitoba (2014-2021)
– Hélène Degryse, présidente de l’Assemblée des Français de l’étranger, conseillère des Français aux Pays-Bas
– Aline Delpierre, conseillère des Français dans la 4e circonscription des États-Unis (Chicago)
– Aude Demoustier, conseillère des Français de la circonscription Kenya, Ouganda, Rwanda, Burundi, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe
– Abdeljabbar El Ameri, conseiller des Français de la 1ère circonscription d’Arabie saoudite et Yémen (Djeddah)
– Fatima El Ouafi, conseillère des Français de la 6e circonscription du Maroc (Casablanca)
– Ana Fabia Ferras Martins, conseillère des Français de la 1ère circonscription du Brésil (São Paulo)
– Jean-Hervé Fraslin, commission de l’Enseignement à l’Assemblée des Français de l’étranger, président du conseil consulaire de Madagascar
– Marie Godefroy, conseillère des Français de la seconde circonscription du Brésil (Rio de Janeiro)
– Laurent Gonin, conseiller des Français à Montréal
– Gilles Grima, conseiller des Français aux Émirats arabes unis et en Oman
– Dana Gruia-Dufaut, présidente du conseil consulaire de Roumanie et de Moldavie
– Djamal Hammoutene, conseiller des Français à Alger
– Marie-Christine Haritçalde, membre de l’Assemblée des Français de l’étranger, membre de la commission consultative STAFE, présidente du conseil consulaire du Chili
– Nicolas Hatton, conseiller des Français du Royaume-Uni
– Laurence Helaili-Chapuis, conseillère à l’Assemblée des – Français de l’étranger, présidente du conseil consulaire d’Irlande
– Ahmed Henni, président du conseil consulaire d’Oran
– Rosiane Houngbo-Monteverde, présidente de la commission des Lois de l’Assemblée des Français de l’étranger, conseillère des Français au Qatar et Bahreïn
– Stéphanie Kamaruzzaman, ancienne conseillère des Français de la 6e circonscription des États-Unis (Washington)
– Saïda Khemira, conseillère des Français en Irlande
– Jean-Marie Langlet, président du conseil consulaire de la 2e circonscription d’Allemagne
– Benoit Larrouquis, conseiller des Français du Mexique
– Nathalie Lasserre, conseillère des Français pour la circonscription Afrique du Sud, Mozambique, Namibie et Botswana
– Corinne Lozé, déléguée consulaire – Luxembourg
– Armand Meimand, président du conseil consulaire en Iran
– Amelie Mallet, secrétaire générale du groupe IDP à l’Assemblée des Français de l’étranger, conseillère des Français du Royaume-Uni
– Marie-José Marie, conseillère des Français au Japon
– Karine Martin, déléguée consulaire – Aragón Baléares et Catalogne
– Yolande Mateo, conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger, conseillère des Français d’Oran
– Benoit Mayrand, vice-président de la commission des Finances de l’Assemblée des Français de l’étranger, conseiller des Français en Roumanie et en Moldavie
– Véronique Miller, conseillère des Français d’Ecosse
– Nelly Müller, présidente du conseil consulaire de Grèce
– Florence Ogutgen, présidente du conseil consulaire de Turquie
– Nadine Pripp, conseillère des Français en Suède
– Radya Rahal, conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger, membre de la Commission permanente pour la protection sociale des Français de l’étranger, présidente du conseil consulaire d’Alger
– Sophie Routier, déléguée consulaire de la circonscription de Londres
– Vincent Sadèque, président du conseil consulaire de Djibouti
– Warda Souihi, membre du bureau de l’Assemblée des Français de l’étranger, conseillère des Français de la 8e circonscription des États-Unis (San Francisco)
– Geneviève Tadjer-Farajallah, conseillère des Français à Madagascar
– Bruno Theret, président du conseil consulaire du Luxembourg
– Serge Thomann, conseiller des Français en Australie, Fidji et Papouasie Nouvelle Guinée
– Henri Zeller, conseiller des Français de la 1ère circonscription d’Allemagne

LIRE LA TRIBUNE