Merci à Elisabeth Pierson du Figaro d’avoir relayé mes questions restées toujours sans réponses du gouvernement…

Extrait de l’article :

Certains ont ainsi décidé de profiter de leur venue en France pour recevoir une nouvelle injection, cette fois-ci en conformité avec les critères européens. En Russie, nombreux sont les Français à faire ce choix : un test sérologique, suivi d’une seule dose, histoire d’être assuré des deux côtés de la frontière. Une situation qu’Olivier Cadic, sénateur des Français établis hors de France, estime «ubuesque».

Lire l’article du Figaro du 6 juillet 2021 « Toutes nos vacances sont perturbées» : le casse-tête des vaccins étrangers non homologués pour les expatriés »