Olivier Cadic et Laurence Helaili

C’est l’histoire d’une jeune femme qui aime la politique. C’est l’histoire d’une génération qui n’a pas fini de nous surprendre.

Ces jeunes sont prêts à tout, à condition que cela fasse sens. Un bon antidote dans ce monde anxiogène. Si je ne me trompe pas, ce nouveau souffle provoquera un joyeux désordre dans les appareils politiques. Et c’est tant mieux.

Laurence Helaili, 26 ans, vivant à Dublin, responsable des Jeunes UMP Irlande a décidé de soutenir ma candidature, comme bon nombre de ses amis militants.

Vous avez peut-être reçu son email, cette semaine, dont je vous reproduis le texte : « Appel à voter pour Olivier Cadic dès le premier tour des élections législatives » (fichier pdf). Il fait suite à ma visite à Dublin, la semaine dernière afin de défendre mon programme.

« Olivier Cadic a fait unanimement une excellente impression, fait-elle valoir dans son email. Nous sommes nombreux à penser qu’Olivier Cadic est le seul candidat capable de battre la gauche aux élections législatives sur notre circonscription. » Je vous laisse découvrir les raisons détaillées de son choix « fruit d’une longue réflexion » et qu’elle n’est pas « toute seule à avoir osé prendre ».

Je suis époustouflé par son courage politique et immensément reconnaissant de son action de promotion en ma faveur.

Meeting d'Olivier Cadic à Dublin, le 16 mai 2012

Laurence Helaili tient par ailleurs un blog, finement nommé « les idées en question ». En lisant l’article consacré à ma conférence de Dublin, j’ai été comblé par les commentaires des participants qui portent chacun sur un angle particulier de mon projet : création d’un plan Emploi et d’un plan Ecole pour l’Irlande, protection contre certaines taxation, développement de l’entrepreneuriat ou adoption du vote internet à la présidentielle. Lire l’article « L’Irlande : législatives des Français de l’Etranger » du 21 mai 2012, sur le blog « Les idées en questions » de Laurence Helaili.

Tout mon programme est réalisable, je ne promets pas des orangers sur le sol irlandais pour faire des voix. Tout sera mis en oeuvre pour l’accomplir et je compte bien impliquer dans son exécution tous ces Jeunes de Dublin et d’ailleurs.