La crise économique frappe de plein fouet l’Irlande.

A l’attention des jeunes Français désireux d’une expérience professionnelle à l’étranger, je les informe que des offres de stages, de type cinq semaines non rémunérés, sont légion à Dublin. Il vous suffit de contacter l’antenne locale du CEI.

Philippe Gaud, directeur CEI Dublin ; Guillaume Dufresne, président du CEI ; Olivier Cadic (avril 2012)

J’ai souvent évoqué le CEI, Centre d’échanges internationaux, et à la faveur de mon déplacement à Dublin, j’ai eu le plaisir de revoir Guillaume Dufresne, son directeur général et par ailleurs président du centre Charles Péguy. Il m’a appris que 481 stages avaient été offerts l’an dernier par le CEI Dublin qui revendique déjà 240 placements pour le seul 1er trimestre de 2012 !

Le pays du Trèfle et celui du Coq s’estiment beaucoup, c’est un fait culturel. Il faut voir comme nos deux peuples fêtent la St Patrick dans les pubs parisiens ! C’est d’ailleurs pour répondre à la demande croissante des Français désirant vivre une expérience en Irlande que le centre est né il y a bientôt dix ans. Aujourd’hui, près de 500 compatriotes viennent chaque année s’immerger dans un environnement anglo-saxon pour découvrir le monde de l’entreprise et l’anglais au quotidien. Le plus souvent, c’est pendant les vacances scolaires ou juste après le bac qu’ils s’accordent volontiers quelques semaines pour étoffer leur CV.

Facteur essentiel, le CEI de Dublin garantit à nos Jeunes d’être logés au sein d’un réseau d’une centaine de familles triées sur le volet. L’immersion dans la culture irlandaise est donc totale et peut se compléter par des cours de langue.

Pourquoi préférer Dublin à Londres ? Aux yeux des familles françaises, explique Guillaume Dufresne, la capitale irlandaise est considérée comme une ville à taille humaine et plus sécurisante que Londres pour y envoyer ses enfants.

Il est vrai que les entreprises irlandaises leur réservent le meilleur accueil, la main d’oeuvre gracieuse des stagiaires étant devenue vitale. Près de 40 000 Jeunes de tout pays viennent gonfler leurs rangs chaque année. Rappelons que le  l’Irlande fut le premier pays touché par la crise financière, en novembre 2008.

Pour toute information, vous pouvez visiter le site du CEI de Dublin qui travaille en synergie avec les autres centres implantés dans 60 pays : www.cei-dublin.com

Lire aussi : « Le CEI ouvre le monde aux Jeunes » du 15 décembre 2010