La commission des Affaires sociales a auditionné, le 18 mai dernier, des représentants des organisations représentatives des salariés (CGT, CFDT, FO, CGC, CFTC).

Audition_syndicatsVidéo – Audition CAS du 18 mai 2016 – PJL visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les  entreprises et les actifs.

Puisque le dialogue social est le leitmotiv de notre ministre du Travail, j’ai évoqué le cas des pays nordiques, où les partenaires sociaux dialoguent naturellement et intelligemment, sans que l’Etat ne doive jouer les arbitres de boxe.

Je suis intervenu pour poser un lot de questions. Par exemple, je voulais savoir si les syndicats reconnaissaient à Mme El Khomri la volonté de renforcer leurs droits ou encore comment ils justifiaient une disposition permettant au comité d’entreprise de dédier une partie de son budget de fonctionnement au financement des délégués du personnel et délégués syndicaux présents dans l’entreprise.

Au nom de la CGT, Catherine Perret, membre de la direction confédérale, a sèchement répondu à l’élu du peuple que je suis, ne lui en déplaise : « Je ne répondrai pas à l’ensemble des questions, certaines, de nature idéologique, n’appelant pas de réponse. »

Reconnaissons que la CGT et son style inimitable sait rendre le dialogue social incontournable.

Lire le compte-rendu.