Accueil      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Agir et me soutenir      Sénat      Mes 31 défis
    

HEBDOLETTRE n°74 – PLF / Action extérieure de l’Etat (édito) – En Bref du 13 nov. au 3 déc. 2016 – Simplification : la DSAE étudie le modèle néerlandais – En circonscription : BURKINA FASO / Ouagadougou et Kokologo (1-3 nov. 2016) – En circonscription : SENEGAL / Dakar et Saly (4-6 nov. 2016) – En circonscription : MAROC (COP22) / Casablanca et Marrakech (7-9 nov. 2016) – En circonscription : ROYAUME-UNI / Londres (10-13 nov. 2016) – UDI Actualités

Lire : l’HEBDOLETTRE n°74 – 23 décembre 2016Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’HebdoLettre n°74

Le 29 novembre dernier, je suis intervenu lors de la discussion générale concernant le projet de loi de finances 2017, en particulier sur le budget de l’action extérieure de l’État (programmes 185 et 151). Voir la vidéo ci-dessous.

J’ai évoqué la fuite en avant du gouvernement qui, au lieu faire évoluer la structure de pilotage de l’enseignement français à l’étranger, puise désormais dans le fonds de roulement des établissements en gestion directe du réseau de l’AEFE pour boucler son budget.

Un réseau qui, soulignons-le, n’accueille qu’un quart des enfants français vivant à l’étranger. On ne s’étonne pas que de plus en plus d’enfants français ne parlent pas… français.

A l’occasion de cette discussion budgétaire, il m’a paru opportun de saluer l’action des personnels de nos ambassades et consulats qui travaillent avec les moyens du bord. Ils doivent souvent pallier l’obsolescence et la défaillance de leurs outils par des trésors de patience et de dévouement.

J’ai adressé une mention particulière aux consuls honoraires, relais bénévoles de l’administration, dont l’abnégation dépasse parfois l’imagination.

Chers amis et compatriotes, je vous souhaite de très joyeuses fêtes ! Découvrir l’HebdoLettre n°74

 

 

 

vidéo de 5m47s

En circonscription au Maroc (COP22) – Casablanca et Marrakech (7 au 9 nov. 2016)

accueilSixième déplacement au Maroc de mon mandat ! L’objet de ma venue au Maroc était de participer à la COP22 à Marrakech, un rendez-vous international essentiel, où j’ai retrouvé Sophie Auconie, gouverneure au Conseil mondial de l’eau. Je remercie Pascal Capdevielle, conseiller consulaire UDI de Fès, pour avoir organisé mon déplacement.

Casablanca

consulEntretien avec le consul général

J’ai eu le plaisir de revoir Arnaud de Sury, consul général de France à Casablanca, qui m’a reçu en compagnie de Pascal Capdevielle, conseiller consulaire UDI de Fès.

Cette circonscription compte désormais 22.000 Français inscrits. La stabilité du pays, le climat des affaires et le ciel bleu attirent de plus en plus de mes compatriotes.

Ce n’est pas un hasard si la France est le premier partenaire économique et financier du Maroc, ainsi que le premier investisseur. Le Royaume représente un débouché économique sérieux :  en 2014, nos exportations à destination du Maroc s’élevaient à 3,8Mds€.

Pour répondre à l’afflux des Français, on dénombre déjà 36 établissements scolaires au Maroc en gestion directe ou en partenariat avec l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger (AEFE).

Au rang des problèmes récurrents, le consul m’a alerté sur le fait qu’il signait entre 10 et 20 oppositions à mariages arrangés par semaine !

elu2Elus consulaires et représentants de la CFCIM

Déjeuner aux « Provinces de France », avec les élus consulaires de Casablanca : Gilles d’Agescy, Solange Lahlou et Guy Savery et des administrateurs de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc : Bernard Digoit, Philippe Klein et Franck Dotriat.

Cette réunion fut l’opportunité d’échanger sur des problématiques économiques et la primaire de la droite et du centre.

udi-casaDélégués UDI Maroc

Réunion autour de Pascal Capdevielle, notre candidat à l’élection législative pour la 9ème circonscription des Français de l’étranger qui comprend 16 pays du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest.

Ce fut l’occasion de retrouver Nicolas Arnulf et Xavier Guy-Moyat, nouveaux délégués UDI, respectivement pour les circonscriptions de Rabat et de Casablanca.

Merci à eux pour leur confiance et leur engagement sur le terrain au service des Français du Maroc.

Marrakech : la COP22

Dans le prolongement des accords de Paris, la communauté internationale a réaffirmé sa détermination à lutter contre le changement climatique, lors de la COP22 à Marrakech.

cop22_hlNous avons vécu un événement dans l’événement : une journée spécifiquement dédiée à l’eau. « Un signal politique fort que chaque acteur devra rendre pérenne lors des prochaines COP », s’est félicitée Sophie Auconie, gouverneure au Conseil mondial de l’eau et présidente du Cercle français de l’eau.

Comment pourrait-il en être autrement alors le réchauffement de la planète provoque le dérèglement du cycle de l’eau ? « L’eau est même le marqueur le plus évident du changement climatique », souligne Giulietta Gamberini dans son article (La Tribune du 9.11.2016).

Si l’eau est une ressource à respecter, il faut aussi savoir la partager. En certains endroit du globe, sa rareté participe aux tensions géopolitiques. Pour traiter de ces questions, je présiderai au Sénat, le 13 décembre prochain, la 2ème édition d’un colloque intitulé : « Hydro-diplomatie et changement climatique pour la paix au Moyen-Orient : cas du bassin du Jourdain » (Vidéos des interventions de l’édition 2015).

Ce qui est rare est précieux. Pour autant, on sait que sous l’effet de la démographie et du développement économique, la demande d’eau ira toujours croissant. C’est un dilemme, un de plus qui s’ajoute aux autres défis environnementaux.

hakima_hlHakima El Haïté

« Quand on parle de l’eau, on parle de la vie, du travail, de la dignité, de l’avenir et des femmes ! » Les paroles de Hakima El Haïté, ministre marocaine de l’environnement, ont résonné haut et fort lors de cette première « Journée d’action de l’Eau » à la COP22, le 10 novembre dernier.

Véritable championne du climat, Mme El Haïté a souligné les incidences particulières et souvent négligées d’une absence de politique de l’eau : « les femmes et jeunes filles africaines passent 1,4 millions d’heures à aller chercher de l’eau, au détriment notamment de la scolarité ».

J’ai eu le plaisir d’échanger avec la ministre lors d’un diner au palais Donab, organisé par Marc Teyssier d’Orfeuil.

sophie_hlRéseau International des Parlementaires pour l’Eau

Sophie Auconie a annoncé le lancement du « Réseau International des Parlementaires pour l’Eau » lors de la COP22 ! J’ai été heureux d’avoir assisté à ce moment historique et de faire désormais partie de ce réseau qui compte, pour l’instant, 70 parlementaires issus de 40 pays.

Ce réseau servira à échanger nos bonnes pratiques en matière de politique de l’eau.

Félicitations à Sophie pour cette une belle avancée qu’elle a rendue possible après plusieurs de mois de travail en qualité de gouverneure au Conseil mondial de l’eau.

 waterforafrica_hlWater for Africa

Ministre déléguée en charge de l’eau au Maroc, Charafat Afailal, a annoncé à Marrakech le lancement de l’opération « Water for Africa ».

Cette initiative lancée par le Royaume du Maroc et soutenue par la Banque africaine de développement est destinée à engager d’urgence des actions d’assainissement et de gestion de l’eau en faveur des Africains les plus affectées par le changement climatique.

« De l’Eau pour l’Afrique » mobilisera différents partenaires politiques, financiers et institutionnels internationaux.

papa_hlMedina Bike

En marge de la COP22, j’ai rencontré Hélène Papa, directrice marketing et communication de Smoove, une PME basée à Montpellier qui propose aux municipalités un système de vélos en libre-service.

Sa société vient de remporter un contrat avec la ville de Marrakech qui, dans une démarche écologique, va mettre 300 vélos « Medina Bike » à disposition de ses habitants. J’aurai vu les premiers vélos en libre-service d’Afrique !

beldi_hlCommunauté française

Soirée conviviale au Beldi Country club de Marrakech. (g à d.) : Jean Pozzo Di Borgo, délégué UDI Marrakech ; Sophie Auconie, gouverneur au Conseil mondial de l’eau ; Geneviève Euloge, conseillère consulaire (Marrakech) ; Sarah Robin, chargée de mission au Cercle français de l’Eau ; Olivier Cadic ; Pascal Capdevielle, conseiller consulaire (Fès) ; Robert Ruiz, délégué de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).

Max Georgandelis conseiller consulaire (Marrakech) était également parmi nous.

Lors de cette COP22, on a pu observer des approches contrastées et des initiatives de tous ordres, mais tous les participants partageaient une volonté claire et résolue de lutter contre le climato-scepticisme, récemment attisé par Donald Trump.