« L’avenir est la seule chose qui m’intéresse, car je compte bien y passer mes prochaines années », a dit Woody Allen.

Le livre « Futur » n’usurpe pas son titre, tant son auteur Antoine Bueno envoie loin la balle, parfois fort loin. Rêve-petits et âmes frileuses s’abstenir. « La seule chose dont nous pouvons être certains c’est que le monde actuel, notre monde, va être balayé. Soit par la crise environnementale, soit par la révolution technologique, soit par les deux », prévient-il d’emblée.

L’ouvrage se présente sous la forme d’un abécédaire de 40 mots clés, allant de 1984 à Zoonoses, qui étudie chaque thématique à l’aune du progrès humain et scientifique ou… de nos renoncements.

Notre civilisation va-t-elle s’effondrer ? La croissance peut-elle être durable ? Le travail va-t-il disparaître ? L’IA va-t-elle nous remplacer ? À quoi ressembleront l’art et le sexe de demain ? Serons-nous immortels ?

Pour tout vous dire, Antoine Bueno est de la « maison » : il suit les travaux de la délégation à la Prospective et de la commission du Développement durable du Sénat.

Si vous avez le goût du futur, son livre est chaleureusement recommandé.