Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

INFOLETTRE n°131 – Édito : Faute grave // Hommage à Robert Feldmann, conseiller consulaire Tel Aviv // Assurance : rapatriement d’un Français vers Bruxelles // Post-Brexit : audition d’Amélie de Montchalin // Enfants franco-japonais privés de leur parent français // CETA : audition d’Isabelle Hudon, ambassadrice du Canada // Coronavirus : ma question écrite sur la participation de Taïwan aux travaux de l’OMS // Relations économiques France-Grèce : diner du gouvernement grec au Sénat et forum à Paris // En circonscription en ALGERIE : Alger (9-11 fév. 2020) / SUISSE : Genève (3 fév. 2020) // Débat à la RadioTélévisionSuisse.

Lire : l’INFOLETTRE n°131 – 04 mars 2020Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’InfoLettre n°131

Faute grave

Tout commence lorsqu’un jeune cadre d’entreprise m’adresse ses vœux, tout en me proposant d’abonder une cagnotte internet pour aider au rapatriement de son ami dans le coma à Miami…

Chacun sait qu’une destinée peut basculer en une fraction de seconde. Le 7 décembre, un compatriote, Jean-Emmanuel, entrepreneur à Bruxelles, était fauché par un taxi sur un passage piéton, en pleine nuit à Miami.

Hémorragie cérébrale et fractures multiples, le diagnostic du médecin est critique. Le diagnostic de son assureur est tout aussi sombre : refus de prise en charge des frais d’hospitalisation et du coût de rapatriement.

L’assureur oppose à Jean-Emmanuel, bien que dans le coma, une constatation du rapport de police : il a traversé alors que le feu piéton était au rouge, constitutif d’une faute grave en Floride, comme en Belgique.

La notion de faute grave en la circonstance interpelle. Surtout lorsqu’on la compare au nombre d’accidents de Français, roulant sans casque, en scooter en Asie. L’appréciation de la gravité mériterait une définition précise et contractuelle, au lieu d’être laissée au libre arbitre d’un assureur après un accident.Visuel HL125

Après avoir pris contact avec Anne, compagne de Jean-Emmanuel, puis avec la directrice des Français de l’étranger, et enfin avec l’assureur, ce dernier finira par m’écrire qu’il acceptait de rembourser les frais conformément à la police souscrite.

Celui-ci notifie également la bonne nouvelle à Anne, quelques heures plus tard, mais en ajoutant une petite phrase assassine : « nous nous réservons le droit de procéder au recouvrement des sommes déboursées ». « Je n’accepte pas cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes », lui renvoie-t-elle.

Voilà qui devrait inciter chacun à jeter un œil sur son contrat d’assurance pour y repérer des clauses approximatives ou toutes relatives, comme « faute grave », et ainsi se faire préciser ce qui est exactement couvert ou pas. C’était d’ailleurs le thème de conférence choisi par Rosiane Houngbo-Monteverde, conseillère consulaire Qatar et Bahreïn, auprès de la communauté française, ce week-end à Doha. Découvrir l’InfoLettre n°131

INFOLETTRE n°130 – BREXIT : « Brexit, bonjour tristesse » (édito) / Franceinfo télé : « Brexit, ça change quoi ? » / En circo à Londres (23-24 janv. 2020) // VENEZUELA : Juan Guaido, pdt par intérim, remercie le Sénat / J. Guaido : « Notre seule limite, c’est notre vie. » / Rencontre avec la députée Michèle Crouzet. // MISSION à l’ONU : Délégation à New York (25-27 nov. 2019) / Restitution sur les rapports entre ONU/UE + sur le Venezuela. // BURKINA FASO : Convention d’entraide judiciaire. // CETA : Isabelle Hudon, ambassadrice du Canada. // HYDRODIPLOMATIE : CR 5ème colloque au Sénat. / Ma tribune sur la diplomatie informelle. // PJL BIOETHIQUE : AMP + GPA + tests ADN généalogiques.

Lire : l’INFOLETTRE n°130 – 04 février 2020Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’InfoLettre n°130

« Brexit, bonjour tristesse »

Et voilà, pour tous ceux qui espéraient encore et ont lutté pour que le Brexit ne se concrétise pas, la journée du 31 janvier 2020 a constitué la réplique de ce qu’ils ont ressenti à l’annonce du résultat du référendum.

Tristesse, amertume, désarroi… ces sentiments mêlés qui accompagnent les mauvaises journées, celles que l’on souhaite oublier.

Nous voici désormais entrés dans la période de transition susceptible de s’achever à la fin de l’année 2020. D’ici-là rien ne change pour les Européens, ni pour les entreprises.

Le Brexit est devenu officiel et nous ne savons toujours pas ce qu’il signifie. Cherchez l’erreur…

On se rend compte de l’importance d’une chose lorsqu’on est sur le point de la perdre. Les Remainers britanniques m’ont fait partager leur foi que le Brexit n’était pas inéluctable et que le Royaume-Uni allait finalement rester dans l’Union européenne.

Je suis fier de m’être engagé à leurs côtés et d’avoir soutenu leur combat. Si cet échec m’a profondément touché, il a également conforté mon engagement en faveur de la construction européenne. Winston Churchill ne disait-il pas que pour réussir, il suffisait d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ?Visuel HL125

Pour Nicolas Hatton, président et co-fondateur de the3million, Christian Allard, membre du parlement européen pour le SNP (Scottish National Party), et moi-même, il était important que nous agissions de manière symbolique lors de la journée du 31 janvier. Nous avons choisi à dessein le lycée international de Londres Winston Churchill pour organiser une réunion quelques heures avant le basculement historique.

Tout d’abord pour partager notre détermination commune avec le public venu à notre rencontre. Nous allons poursuivre tous les trois notre action pour protéger les droits des Européens qui ont fait le choix de demeurer au Royaume-Uni.

Ensuite pour dire aux jeunes de première et terminale du lycée que nos efforts sont destinés à créer les conditions pour qu’ils soient les témoins d’un retour du Royaume-Uni dans l’UE.

Les Écossais qui ont voté à 62% pour rester dans l’UE en sortent contre leur volonté. La victoire massive du SNP aux élections générales de décembre constitue un avertissement pour Londres.

Par ailleurs, nous célébrerons l’an prochain le centenaire de la sortie de l’Irlande du Royaume-Uni… une date qui pourrait affermir l’idée d’une Irlande réunifiée, au sein de l’UE. Découvrir l’InfoLettre n°130

Avec Nicolas Hatton, président et co-fondateur de the3million, Christian Allard, membre du parlement européen pour le SNP (Scottish National Party), le 31 janvier 2020, au lycée W. Churchill à Wembley.


.

L’écho des circos / janvier 2018

Arménie – Canada – Liban – Afrique du Sud – Djibouti – Vietnam – Australie – Corée du Nord

ARMÉNIE

Président de la République (23. janv)

Le groupe d’amitié France-Arménie de l’Assemblée nationale, présidé par le député Jacques Marilossian, a organisé une réception en l’honneur du président de la République d’Arménie, Serge Sarkissian, en visite officielle en France.

Serge Sarkissian a rappelé que les liens d’amitié entre nos deux pays étaient solides et anciens, en marquant son attachement à la culture française. Le 17ème sommet de la francophonie se tiendra à Erevan, les 11 et 12 octobre prochains

CANADA

Ambassadrice du Canada (24 janv.)

Merci à Isabelle Hudson, ambassadrice du Canada en France, pour ses mots chaleureux à l’égard de notre pays, lors de ses vœux aux parlementaires français.

Pour ma part, je forme le vœu que la France ratifie le CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement) au plus tôt cette année.

Cet accord économique et commercial global permettra d’étoffer significativement les échanges commerciaux entre l’Union européenne et le Canada.

LIBAN

Ambassadeur du Liban (24 janv.)

Ambassadeur du Liban en France, Rami Adwan, est intervenu au Sénat, à l’invitation du groupe interparlementaire d’amitié France-Liban, présidé par Dominique de Legge.

Il nous a fait partager les défis que doit surmonter son pays confronté à l’accueil de 1.450.000 réfugiés syriens. Le Liban compte 4 millions d’habitants. A l’échelle de notre pays, c’est comme si la France avait reçu 24 millions de réfugiés sur son territoire en 3 ans !

Lire aussi :
En circonscription en Liban – Beyrouth / 26-29 mars 2017
En circonscription au Liban – Beyrouth / 20-22 juillet 2016
En circonscription au Liban – Beyrouth / 20-22 février 2015

AFRIQUE DU SUD

Conseillère consulaire (24 janv.)

Rencontre au Sénat avec Sophie Ferrand-Hazard, conseillère consulaire pour l’Afrique du sud, afin de m’aider à préparer mon déplacement, prévu fin février.

Ce déplacement va me conduire à Johannesburg, puis au Cap. Sophie est un précieux relais auprès des acteurs associatifs et des entrepreneurs de notre communauté.

DJIBOUTI

Ambassadeur de France (24 janv.)

Audition de Christophe Guilhou, ambassadeur de France à Djibouti, par le groupe interparlementaire d’amitié « Pays de la Corne de l’Afrique », présidé par Cédric Perrin.

Ce fut l’occasion pour notre ambassadeur, très soucieux de diplomatie économique, de pointer diverses opportunités d’affaires offertes par ce pays.

VIETNAM

Entrepreneuriat (24 janv.)

Heureux d’avoir reçu Guy Lacombe, entrepreneur talentueux installé de longue date au Vietnam.

Ce fut l’occasion de faire le point sur quelques dossiers étudiés lors de mon déplacement à Ho-Chi-Minh City, trois semaines auparavant.

Lire aussi : En circonscription au Vietnam – Hô-Chi-Minh-Ville (29 déc. 2017 – 4 janv. 2018)

AUSTRALIE

Délégué consulaire (26 janv.)

J’ai fait la connaissance de Pierre Elias, délégué consulaire en Australie, lors de mon déplacement à Sydney en septembre dernier.

Installé à Brisbane, Pierre incarne à merveille la jeune génération de nos compatriotes expatriés en Australie, engagés dans les nouvelles technologies. Nous avons évidemment évoqué les opportunités économiques offertes à Brisbane pour les entrepreneurs.

Lire aussi :
En circonscription en Australie (1) – Melbourne (5 au 7 sept. 2017)
En circonscription en Australie (2) – Sydney (8 au 11 sept. 2017)
En circonscription en Australie (3) – Canberra (12 au 13 sept. 2017)

GROUPES INTERPARLEMENTAIRES D’AMITIÉ

Au cours de ce mois de janvier, j’ai participé à l’assemblée générale et la constitution du Bureau de certains des 47 GIA auprès desquels je suis inscrit :

– GIA France – Afrique Australe (pdt Guillaume Chevrolier), le 16 janv.
– GIA France – Roumanie (pdt Daniel Santot), le 16 janv.
– GIA France-Belgique/Luxembourg (pdt Mathieu Darnaud), le 17 janv.
– GIA France-Australie (pdt Marc Daunis), le 17 janv.
– GIA France- Afrique de l’Ouest (pdt André Reichardt), le 17 janv.
– GIA France- Algérie (pdte Samia Ghali), le 23 janv.
– GIA France-Irlande (pdte François Laborde), le 24 janv.
– GIA France-Royaume-Uni (pdt Eric Bocquet) le 24 janv.
– GIA France-Etats-Unis (pdt Antoine Lefevre), le 24 janv.
– GIA France-Pays Andins (pdt Philippe Adnot), le 30 janv.
– GIA France-Balkans occidentaux (pdte Marta de Cidrac), le 31 janv.

CORÉE DU NORD

Présidence du groupe (23 janv.)

J’ai été désigné président du « groupe d’études et de contact France-République populaire démocratique de Corée » au Sénat.

Première décision, l’organisation d’une rencontre avec le responsable du secteur Asie au Quai d’Orsay. Un entretien avec le délégué général de la Corée du Nord est également envisagé. 19 sénateurs ont rejoint ce groupe parmi lesquels des collègues représentant les Français établis hors de France : Hélène Conway, Jacky Deromedi et Christophe Frassa (VP).