On a retrouvé la 7ème compagnie ! Ou alors on s’y méprendrait à voir nos sénateurs lourdement casqués et engoncés dans leur parka camouflage, au beau milieu du parc national des Calanques.

En effet, le 25 janvier dernier, le général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre, avait invité les membres de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat à passer une journée au camp de Carpiagne (Bouches du Rhône) auprès du 1er Régiment Étranger de cavalerie.

L’objectif proposé à notre commission, conduite par Christian Cambon (à mes côtés sur l’image), fut parfaitement atteint : découvrir, de façon concrète et pratique, les capacités de l’armée de Terre et ses problématiques, tout en prenant en compte de la dimension complète du soldat, ce qui intègre aussi sa famille, un point que n’a pas voulu escamoter le colonel Olivier Baudet.

Et ces légionnaires aguerris nous ont offert d’impressionnantes démonstrations opérationnelles, avant de nous impliquer dans une séance tir avec le tout nouveau fusil d’assaut HK 416 F.

Les visites de terrain sont toujours révélatrices. Nous avons bien entendu le besoin de modernisation des matériels ou encore le manque de temps pour la formation et l’entrainement.

Cette journée d’immersion a fourni un excellent éclairage à notre commission chargée d’examiner la loi de programmation militaire 2019-2025 qui va conditionner l’engagement militaire de la France pour les cinq prochaines années. En se fiant aux propos du Président de la République, cette loi va « traduire une remontée en puissance de nos armées », s’est félicité le général Bosser.

Tous mes remerciements et mes félicitation au 1er REC, seul régiment de la Légion étrangère au sein de notre cavalerie.

Voir la VIDÉO de la journée sur la plate-forme vidéo du Sénat.