Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

HEBDOLETTRE n°124 – ÉDITO : Export : Génération rationalisation. // VENEZUELA : 87 sénateurs cosignent ma proposition de résolution // CYBERSÉCURITE : développement de la 5G et préservation de notre sécurité nationale // SENAT : ma désignation au poste de secrétaire de la commission des Affaires étrangères // INNOVATION de DÉFENSE : Réflexions pour améliorer le financement // Réception à MATIGNON // La FAPEE s’interroge sur l’avenir de l’enseignement français à l’étranger // Débat CYBERCERCLE : « Sécurité numérique, sécurité économique » // En circonscription : ÉTATS-UNIS : New-York & Boston (13-17 juillet 2019) / ROYAUME-UNI : Londres & Maidstone/Kent (12-13 juillet 2019) / ESPAGNE : Madrid (11 juillet 2019) / BELGIQUE : Bruxelles (08 juillet 2019) / SUISSE : Genève (04 juillet 2019)

Lire : l’HEBDOLETTRE n°124 – 29 juillet 2019Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’HebdoLettre n°124

Export : Génération rationalisation

Lancée en 1880, la fameuse « Garden party » du 14 juillet organisée dans les jardins de l’Élysée n’a plus cours depuis 2010. Le coût de l’édition 2009 avait été évalué à 732.836 euros. La crise économique a eu raison du rituel républicain.

À l’étranger, toutefois, les ambassadeurs et les consuls sollicitent avec beaucoup de succès les entreprises françaises établies localement pour financer cette tradition et ainsi permettre à la France de maintenir son rang. Ce mois-ci, à Madrid, Londres et New-York, j’ai mesuré à nouveau l’efficacité de cette forme de partenariat public-privé de prestige qui ne pèse pas sur nos finances publiques.

Les mécènes se recrutent essentiellement parmi les entreprises du réseau mondial des CCIFI, ramifié dans 92 pays !

Comme vient de le rappeler avec force Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au MEAE, ces 123 chambres de commerce et d’industrie françaises constituent, chacune dans son pays, un remarquable atout pour soutenir le développement de nos entreprises à l’international.

Véritable colonne vertébrale de notre dispositif économique à l’export, il faut souligner que ce réseau de 1200 collaborateurs est autofinancé à 99%. « Il ne coûte rien au contribuable! », a clamé Arnaud Vaissié au moment de transmettre son mandat de président du réseau à Renaud Bentégeat, en juin dernier.

De son côté, Business France, née de la fusion d’UBI France et de l’Agence française pour les investissements internationaux (AFII), est dotée d’un budget de 90 millions d’euros d’argent public. Cette structure de 1500 employés n’a d’autre impératif que de réduire la voilure budgétaire. En Amérique du nord, l’objectif est d’économiser 1 million de dollars par an sur les loyers de bureau d’ici à 2022. Pour information, le loyer du bureau de New-York s’élève à 800.000$ par an…

Pour soutenir le développement de leurs PME à l’export, les régions françaises mobilisent elles-aussi des fonds publics. En guise d’illustration, la Maison de la région Occitanie / Pyrénées-Orientales occupe de superbes bureaux sur la 5ème avenue, en plein cœur de Manhattan.
Visuel HL122

Le lancement de Team France Export début 2018 par le gouvernement va dans le bon sens. Il vise à rassembler nos forces pour aider nos PME à vendre ou s’implanter hors frontières. Nous en voyons les premiers effets grâce au volontarisme de Christophe Lecourtier, DG de Business France. Mais j’ai observé, lors de mon dernier déplacement aux États-Unis, que les structures y étaient toujours redondantes. Pire, une forme de concurrence est même entretenue entre les CCIFI et d’autres acteurs.

Nos voisins Allemands, eux, concentrent leur appui financier public sur leurs chambres de commerce à l’étranger au travers des Landers. Ce bras armé fait leur force à l’export. De notre côté, nous persistons à faire cohabiter nos divers réseaux à l’étranger. Ce phénomène affaiblit le réseau des CCIFI qui se trouve en état d’infériorité par rapport à son homologue allemand.

En résumé, d’un côté, les entreprises françaises doivent payer les frais de bureaux et de personnels des CCIFI ; de l’autre, l’État français et ses régions continuent à financer des bureaux et des fonctionnaires à l’étranger.

Et si, enfin, les acteurs publics de Team France Export accéléraient la rationalisation de leurs moyens pour renforcer les CCIFI ? Découvrir l’HebdoLettre n°124

En circonscription en Espagne – Madrid (11 juillet 2019)

14ème déplacement en Espagne depuis le début de mon mandat !

Merci à Jean-Michel Casa, ambassadeur de France en Espagne, pour son invitation à participer, le 11 juillet, à la réception organisée à la Résidence de France de Madrid, à l’occasion de notre fête nationale.

J’ai assisté au discours de notre ambassadeur prônant « une Europe de progrès », en compagnie de Samantha Cazebonne, députée de la 5ème circonscription (Péninsule ibérique et Monaco) et des conseillers consulaires Joëlle See,  Jean-François Berthe et Francis Huss.

On ne pouvait être qu’impressionné par l’ampleur de l’assistance venue participer à cette célébration nationale, où les plus jeunes de nos compatriotes étaient particulièrement à l’honneur qu’ils soient lycéens, étudiants Erasmus ou volontaires internationaux.

Heureux d’avoir retrouvé de nombreuses personnalités, dont les dirigeants de la CCI France-Espagne et ceux de l’Alliance française de Malaga ou encore Stéphane Vojetta et Hugo Lopez, fidèles soutiens de Samantha Cazebonne.

Cette année, parmi les temps forts du défilé sur les Champs Élysées, nous avons vu manœuvrer 86 militaires espagnols du 3e régiment d’infanterie qui s’est illustré lors de sa participation à la Mission de formation de l’Union européenne au Mali, en 2019. + d’images

En circonscription en Espagne – Madrid / 2-3 juin 2016

Ambassadeur(A l’image) Avec l’ambassadeur de France en Espagne, Yves Saint-Geours, et Christine Toudic, notre consule générale. Je les remercie pour l’attention qu’ils m’ont accordée et toutes les facilités offertes pour ce déplacement.

Pierre-Olivier Bousquet, conseiller consulaire Espagne et et vice-président de l’UFE Espagne, m’a préparé un programme exceptionnel, comme de coutume, en me faisant rencontrer notre communauté, dont de nombreux entrepreneurs.

Politique

Ciu1Rencontre avec Ciudadanos

(g à d) Pierre-olivier Bousquet, Ignacio Aguado, Olivier Cadic et Begoña Villacís.

Le 3 juin, j’ai rencontré Ignacio Aguado et Begoña Villacís du parti Ciudadanos (« Citoyens »), juste avant leur montée sur scène, lors d’un meeting célébrant le 1er anniversaire de leur entrée à l’Assemblée de Madrid.

Tout comme l’UDI, Ciudadanos, parti libéral centriste est membre de l’ALDE au parlement européen. Avec Pierre-Olivier, nous leur avons témoigné le soutien de l’UDI au moment de leur entrée en campagne autour de leur leader Albert Rivera.

Tourisme

AtoutsRéunion chez Atout France

(g à d) Christine Toudic, consule générale en Espagne ; Olivier Cadic ; Dominique Maulin Diabira, directrice d’Atout France Espagne et Portugal

Nous avons observé les résultats comparatifs de nos pays en matière de tourisme. L’Espagne bénéficie d’une dérivation de la demande touristique à son profit suite aux attentats en France. Les stations balnéaires sont proprement prises d’assaut et affichent complet !

L’industrie du tourisme représente 12% du PIB espagnol. Ce secteur est aujourd’hui le plus important employeur en termes de nouveaux contrats de travail contribuant fortement à la baisse du chômage constatée depuis le début de l’année en Espagne. Et ces bons résultats relancent les projets immobiliers…

Entrepreneuriat

CCIVisite à la CCI France-Espagne

Des managers représentant divers secteurs d’activité sont venus à ma rencontre, le 3 juin à la Chambre de commerce France Espagne de Madrid, dirigée par Bertrand Barthelemy. Cette Chambre a été créée en 1894 et comprend 520 membres.

Nous avons constaté les progrès induits par la réforme du droit du travail en 2012 en Espagne, dont l’un des aspects a été de faciliter les licenciements. Ce fut aussi une excellente opportunité d’observer les différences d’analyse par les responsables des RH présents. Ceux-ci sont toutefois unanimes pour affirmer que la législation du travail a gagné en flexibilité.

Ces échanges ont nourri mes interventions au Sénat sur la « loi Travail », les jours suivants. Je remercie particulièrement Domingo San Felipe, président de la CCI France-Espagne de nous avoir accueillis avec Pierre-Olivier.

Francs2A la rencontre des Franc-Risqueurs

L’association Les Franc-Risqueurs a réuni une dizaine d’entrepreneurs francophones qui se sont tous lancés dans la création d’entreprise à Madrid !

Née en 2007, cette association d’entraide et d’échanges, présidée par Laurent Chabbal, représente tous les secteurs : négoce de champagne, coaching, événementiel, services marketing internet…

Cette nouvelle génération est prometteuse parce qu’elle est animée par un fort enthousiasme et qu’elle maîtrise les techniques mixtes. En imaginant de nouveaux produits et services, ces entrepreneurs réinventent de fait leur métier. Passer deux heures avec eux fut comme un bain de jouvence !

Communauté française

PiscineCoup de pouce à La Piscine

(A l’image) Estelle et Julie sont l’expression d’une génération créative. Issues du marketing, elles plongent dans l’entrepreneuriat en juin dernier en créant La Piscine, espace de co-working et de restauration.

Pierre-Olivier Bousquet, délégué UDI pour l’Espagne, s’est chargé d’organiser dans ce nouveau lieu une soirée UDI auprès des Français de Madrid.

Francis Huss, conseiller à l’AFE pour la péninsule ibérique, conseiller consulaire pour Madrid et président de l’UFE Espagne nous a fait l’amitié d’être présent.

Qu’ils viennent d’arriver ou qu’ils soient à Madrid depuis des décennies, chacun déplorait la résistance au changement en France qui s’incarnait à travers le projet de loi Travail. Ces Français d’Espagne ont des sujets de préoccupation bien éloignés de notre « politique politicienne » : mobilité professionnelle, création d’entreprise, retraite, santé, enseignement en français…

PierreInterview pour « Français avec Pierre »

J’ai réalisé une vidéo de présentation du travail parlementaire et du jeu démocratique sous forme d’un entretien avec Pierre Babon, fondateur du site www.francaisavecpierre.com qui favorise l’apprentissage de la langue française.

Voir la vidéo