Première visite en Albanie, accueilli par Christina Vasak, ambassadeur de France, que je remercie vivement pour la qualité du programme qui m’a été proposé.

A Tirana, comme pour les cinq pays des Balkans traversés lors de ma tournée de deux semaines, les deux axes principaux de mes visites étaient le soutien au processus d’intégration dans l’Union européenne et le renforcement de la présence des entreprises françaises.

Dans la capitale et à Korça, au sud-est du pays, j’ai transmis aux autorités tous mes encouragements pour la poursuite des réformes, afin de favoriser l’ouverture des négociations d’adhésion de l’Albanie en juin 2019.

TIRANA

Politique

Premier ministre

Entretien avec le Premier ministre, Edi Rama, à la Primature. M. Rama estime que son pays a la capacité de soutenir sa croissance actuelle de 4%, grâce à des potentiels immenses dans les domaines du tourisme et de l’énergie

Le Premier ministre invite la France à renforcer sa présence en Albanie et plus largement dans les Balkans.

Ministère des Affaires étrangères

Au ministère des Affaires étrangères, rencontre avec Gent Cakaj, vice-ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé de l’intégration européenne, en compagnie d’Isabelle Le Guellec, Première conseillère.

L’objectif de l’Albanie est l’ouverture des négociations d’adhésion à l’Union européenne en juin 2019. Je soutiens cette démarche et je me suis réjoui des progrès du pays, notamment en matière de réforme de la justice.

Parlement

Plusieurs entretiens m’ont été accordés au Parlement albanais, en présence de Christina Vasak, ambassadeur de France et Isabelle Le Guellec, Première conseillère.

J’ai d’abord rencontré la présidente de la commission des Affaires étrangères, Mimi Kodheli (PS), ex-ministre de la Défense et Klajda Gjosha, sa vice-présidente (LSI), ex-ministre de l’Intégration europénne. Ensuite, j’ai échangé avec Elisa Spiropali, VP du groupe socialiste (majorité), avant de rencontrer Tritan Shehu, président du groupe d’amitié Albanie-France et membre fondateur du parti démocrate (opposition).

Beaucoup de discernement et d’intelligence chez ces parlementaires nés dans un pays qui n’a jamais fait la guerre à ses voisins. Ces élus se sentent européens depuis toujours. En les écoutant, je n’ai remarqué aucune différence avec mes propres convictions sur la façon d’envisager un futur commun, bâti sur la paix et la prospérité de notre continent. + d’images

Europe

Délégation de l’UE

Entretien avec Monika Bylaite, numéro 2 de la Délégation de l’Union européenne qui a souligné les avancées en matière de réforme de la justice albanaise.

Pour l’Albanie, comme pour la Macédoine, la Commission européenne a proposé d’ouvrir les négociations d’adhésion en juin 2019, mais c’est une décision qui se fonde sur les « progrès réalisés par ces deux pays ». Parmi les réformes réclamées par l’UE, l’Albanie doit particulièrement agir dans la lutte contre le crime organisé et la corruption.

Banque européenne

Entretien riche d’enseignements avec Matteo Colangeli, représentant permanent de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) en Albanie.

Nous avons profité des éclairages de Marin Le Corre, conseiller, qui a analysé les forces et faiblesses de l’Albanie, pays qui affiche actuellement une belle croissance.

Entrepreneuriat

Chambre de commerce

Rencontre avec les responsables de la Chambre de commerce et d’industrie France-Albanie : Julien Roche, président ; Elisabeth Gnoji, vice-présidente et Bierina Kazhani, directrice.

Forte d’une centaine de membres, la CCI France-Albanie, créée en 2014, est la 2ème Chambre bilatérale du pays.

Mes interlocuteurs ont mis en avant un pays très dynamique, où les jeunes parlent souvent deux ou trois langues et sont bien préparés au monde du travail par un système d’éducatif performant.

Idemia

Visite de l’entreprise française Idemia, dirigée par Jean-Alain Jouan, en présence de Etjen Xhafaj, vice-ministre pour l’Europe et les Affaires étrangères et de notre ambassadeur Christina Vasak.

Idemia est une entreprise française de sécurité numérique spécialisée dans la biométrie, l’identification et l’authentification. Elle a produit plus de 3,8 millions de cartes d’identité et 3,6 millions de passeports albanais depuis 10 ans.

L’Albanie est l’un des cinq pays au monde dont les papiers d’identité sont considérés comme les plus sécurisés. + d’images

Port de Tirana

Visite du port de Durrës qui reçoit 85% du trafic commercial maritime de l’Albanie.

Nous avons été accueillis par Afrim Bakaj, directeur de l’Autorité portuaire de Durrës et Ermir Maliqati, directeur général de CMA CGM Albania.

Le port projette de nouveaux quais, afin d’augmenter le trafic des bateaux de croisière. + d’images

CMA CGM

Ermir Maliqati, directeur général de CMA CGM Albania, m’a présenté son équipe et ses installations sur le port de Tirana.

La CMA-CGM, compagnie française, est le numéro 3 mondial du transport maritime par conteneurs. Elle joue un rôle de premier plan en Albanie.

Basé à Marseille, le groupe CMA CGM rayonne sur 160 pays et emploie plus de 30.000 personnes dans le monde (dont 4.500 en France). Rappelons que le transport maritime représente 90% des échanges économiques mondiaux. Ainsi, CMA CGM est le premier vecteur d’exportation du made in France. + d’images

Entrepreneurs français

Nous comptons 196 compatriotes inscrits au Registre. Parmi eux de nombreux entrepreneurs avec lesquels j’ai pris beaucoup de plaisir à échanger, comme les responsables de Idemia et de CMA CGM.

J’ai aussi dialogué avec Patrick Pascal, conseiller consulaire pour la région sud Balkans, DG de Selenice Bitume, une société qui extrait du minerai.

J’ai dégusté un remarquable Paris-Brest chez Marie-Therese Marchal, qui a ouvert un salon de thé-pâtisserie française, en plein centre de Tirana, il y a plus de vingt ans.

Avec Béranger Thibaut, nous avons parlé tourisme. Il se consacre aux milliers de Français qui veulent découvrir l’Albanie chaque année.

Enfin, Ludovic Laventure, véritable serial entrepreneur, qui a commencé par exporter des grenouilles albanaises vivantes vers la France ! Il est désormais dans les télécommunications, après avoir investi dans l’immobilier… + d’images

Enseignement

École française

Découverte de l’École française de Tirana en compagnie de Christina Vasak, ambassadeur de France, Isabelle Le Guellec, Première conseillère et Rose-Anne Bisiaux, conseillère de coopération et d’action culturelle.

L’école entame l’année scolaire dotée d’un second bâtiment qui lui permettra d’accueillir un nombre croissant d’élèves (90), dont plus de la moitié en maternelle. Elle appartient au réseau de l’association Scolae mundi dirigé par Jean-François Le Roch  + d’images

KORÇA

Autorités

Mairie de Korça

Entretien avec Sotiraq Filo, maire de Korça. Cette ville de 50.000 habitants, située à 180 km de Tirana, cultive une relation amicale et historique avec la France.

Ce lien durable remonte à la présence de nos soldats, lors de la Première guerre. A l’automne 1916, les Français rejoignent les Italiens à Korça. La ville devient le « petit Paris des Balkans » et le centre d’une république autonome albanaise sous protectorat français jusqu’en 1920. Nos soldats ont laissé derrière eux une école française. La ville abrite un cimetière militaire français où je me suis recueilli.

J’ai remercié M. le maire qui met des locaux municipaux gracieusement à disposition de l’Alliance française.

La ville de Korça réalise des efforts considérables pour développer son attractivité touristique, comme en témoigne son somptueux musée des icônes ou les travaux de préservation du centre-ville historique. + d’images

Devoir de mémoire

Cimetière militaire français

Visite du cimetière militaire français du Front d’Orient et dépose d’une gerbe en compagnie de Ilia Skendi, consul honoraire, et de Hélène Ben Moussa Marchal, chef de section consulaire.

La nécropole nationale de Korça contient les dépouilles des soldats morts pour la France en 1916-1918 en Albanie. Ce lieu de mémoire, aménagé en 1938, abrite les corps de 640 soldats français de l’infanterie coloniale de l’armée d’Orient.

Durant la Première guerre, les Balkans constituaient un théâtre d’opérations périphériques, souvent minimisé. Pourtant 300.000 soldats ont combattu sur ce front. + d’images

Communauté française

Réunion de francophones

Après la visite de l’Alliance française de Korça, présidée par Ilia Skendi (une des 5 Alliance françaises d’Albanie), une rencontre-débat a été organisée auprès de la communauté francophone et francophile de la ville, en présence du maire Sotiraq Filo.

De nombreuses questions ont jailli visant à comprendre pourquoi la France semblait moins présente que par le passé : interruption de partenariats économiques, retrait de postes d’enseignants du français…

Du reste, aucun sénateur français ne s’était rendu à Korça depuis 2007.

Afin d’exprimer ma gratitude envers cette communauté qui entretient avec ferveur son envie de France, je leur ai offert le verre de l’amitié et exprimé le souhait que nos compatriotes se fassent plus présents à l’avenir. + d’images

Médias Albanie 

Le Sénateur Olivier Cadic en Albanie
Radio Tirana International
Lors de son séjour en Albanie, il a rencontré le Premier Ministre Edi Rama et il a aussi eu un entretien avec Mme Mimi Kodheli, Présidente de la Commission parlementaire des Affaires étrangères. Lien

Senatori francez Olivier Cadic viziton portin e Durrësit
Ata
Drejtori i përgjithshëm Ekzekutiv i Autoritetit Portual Durrës (APD), Afrim Bakaj priti në një takim Senatorin francez Olivier Cadic. Lien