Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

En circonscription en Nouvelle Zélande (2) – Auckland (15-16 sept. 2017)

Seconde étape en Nouvelle Zélande à Auckland, où j’ai vu les All Blacks jouer dans leur antre et y broyer les Springboks d’Afrique du sud par un score de 57-0 !

Le 9 juin prochain, ce sera au tour des Français de venir à Eden Park pour affronter les meilleurs rugbymen du monde, en test match.

Ceux-ci nous avaient dominé 38-8, le 1er janvier 1906, dans l’ancien Parc des Princes, pour ce qui sera le premier match officiel de l’équipe de France de rugby à XV, devant 3.000 spectateurs. Les All Blacks étaient déjà vêtus tout en noir, parce qu’ils portent le deuil de leurs adversaires…

Entrepreneuriat

Chambre de commerce

(g. à d.) Thibault Beaujot, VP ; Olivier Cadic ; Madeleine Colombie, VP ; Nadine Plet, présidente de la chambre de commerce France-Nouvelle-Zélande.

Nadine Plet, conseillère consulaire pour la Nouvelle-Zélande et présidente de la chambre a réuni les entrepreneurs français d’Auckland à la faveur de ma venue.

Ce fut l’opportunité de découvrir des entreprises installées avec succès, comme Eurofins, représentée par Jean-Eudes Lepelletier, qui est un laboratoire d’analyses (aliments, terre, eau…) ou Stéphane Monni qui démontre, pour sa part, que les capsules Nespresso ont toute leur place chez les Kiwis. Pour ne citer qu’eux, car tous réalisent un parcours brillant et exemplaire.

J’ai apprécié le dynamisme de Nadine et celui de ses deux vice-présidents. Comptant sur eux et son comité, la chambre de commerce qui réunit 106 membres ne peut que grandir.

Transdev

La société Transdev Nouvelle-Zélande (Filiale de la Caisse des dépôts et Veolia), administre le réseau de trains de la ville d’Auckland. Je m’y suis rendu avec Thibault Beaujot, VP de la Chambre de commerce franco-néo-zélandaise.

Le directeur général de Transdev, Michel Ladrak, nous a présenté les installations qui lui permettent de transporter 20 millions de passagers par an.

Tous les 4 à 5 mois, il enregistre une croissance d’un million de passagers supplémentaires ! Auckland est en pleine expansion et les infrastructures doivent suivre un rythme effréné. Au centre-ville, un tunnel se construit qui permettra de doubler le flux de trains au départ de la gare, par ailleurs interconnectée avec des liaisons par ferries.

Communauté française

Consul honoraire

Ma rencontre avec Etienne Moly, consul honoraire à Auckland, m’a permis de mieux connaître les attentes de nos compatriotes, très majoritairement installés dans cette ville.

En tous lieux, l’action de nos consuls honoraires est méritoire, car elle signifie se mettre au service de nos compatriotes sans contrepartie. Ainsi, Etienne signe une douzaine de certificats de vie par mois à nos retraités.

Ici, comme dans de nombreux pays, la machine mobile de prise d’empreintes biométriques a des dysfonctionnements répétés, un état de fait que m’avait signalé le consul à Wellington.

A Auckland, les Français multiplient les restaurants. J’ai pu en tester trois qui savent admirablement tirer profit de nos terroirs : Le Touquet, Le Chef et le Garde-manger.

Enseignement

Enseignement bilingue

Visite des trois écoles bilingues en compagnie de Nadia Stubbs, présidente de l’association Frenz.

Cette association de parents bénévoles a pour mission, depuis plus de 20 ans, d’organiser et soutenir l’enseignement bilingue francophone au sein du système scolaire public néo-zélandais.

Frenz travaille en partenariat avec trois écoles élémentaires publiques (pour les élèves de 5 à 11 ans), ce qui a permis à un grand nombre de familles expatriées d’inscrire leurs enfants dans une section bilingue francophone offrant, selon les classes, entre 60 à 100% de cours en français.

Les deux établissements qui sont situés à Auckland ont reçu le LabelFrancÉducation. Le troisième établissement, localisé à Christchurch, vient tout juste d’ouvrir sa section bilingue.

Pour les plus petits (3 à 5 ans), l’association a ouvert une Petite Ecole à Auckland en immersion francophone.

Cette année, au total, plus de 140 enfants sont inscrits dans les sections bilingues et plus de 70 enfants suivent les cours à la Petite Ecole !

Je n’oublierai jamais ces enfants de toutes nationalités chantant la Marseillaise, à tue tête et sans faute, à la Richmond school ! Félicitations aux parents et aux enseignants pour leur détermination à propager notre langue dans le cadre de l’enseignement local.

Culture française

Alliance française d’Auckland

A l’occasion du café/croissants hebdomadaire, j’ai été accueilli par Rob Verkerk, président de l’Alliance française d’Auckland (à gauche de l’image) et José-Marie Cortès, directeur (à droite, en chemise).

Cette Alliance a été créée en 1896 ! 600 étudiants fréquentent ses cours chaque année. Leur moyenne d’âge est de 42 ans.

Autre produit phare : le festival du Film français créé par l’Alliance française s’est imposé comme le 2ème festival de cinéma du pays ! Il a accueilli 36.000 spectateurs cette année sur 3 semaines. Prochain rendez-vous en mars 2018.

Les initiatives foisonnent pour faire découvrir la France et son art de vivre : cours d’œnologie, journée du goût, découverte des régions de France ou immersion linguistique…

French Festival

Épaulé par Aliénor Courtois, le directeur du restaurant Le Chef, Edouard Le Goff, est le créateur du French Festival d’Auckland. Pour sa première édition, le festival a réuni 40 exposants et attiré 14.000 visiteurs sur une journée !

L’an prochain, le duo d’entrepreneurs a prévu de doubler la surface et l’événement aura lieu sur deux jours, plus précisément durant le week-end du match All Blacks-France à Auckland, les 9 et 10 juin 2018. Ambiance garantie.

Aliénor et Edouard cherchent à rassembler toutes les bonnes volontés françaises et francophiles d’Auckland pour assurer de la réussite et la pérennité du French Festival.

En circonscription en Nouvelle Zélande (1) – Wellington (13-14 sept. 2017)

Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande, 62ème pays traversé depuis le début de mon mandat qui marque mon 210ème déplacement, en 2 étapes avec Auckland.

Florence Jeanblanc-Risler, ambassadeur de France en Nouvelle Zélande, m’a reçu à la Résidence en présence de Rodolphe Sambou, Premier conseiller (à droite de l’image), et Sébastien Lallement, consul.

On dénombre 4600 compatriotes enregistrés dans ce territoire, auxquels il convient d’ajouter environ 10.000 jeunes qui viennent chaque année en formule Visa Vacances Travail. Comme en Australie, c’est auprès de cette population parfois mal préparée que le consulat doit régulièrement intervenir…

Relations bilatérales NZ/UE

Rapports diplomatiques NL/UE

Réunion avec Rob Taylor, directeur et Rohan Murphy, Policy Officer de la division Europe au ministère des Affaires étrangères néo-zélandais.

A l’heure où la Chine devient de plus en plus omniprésente dans le Pacifique, un désengagement de l’Union européenne de cette zone serait susceptible d’inquiéter la Nouvelle-Zélande. Les Néo-Zélandais comptent sur notre présence à proximité, grâce à la Nouvelle-Calédonie, pour rester engagés sur cette région. En outre, ils devront ajuster leur stratégie aux conséquences du Brexit.

Les autorités locales estiment qu’il faut envisager le projet d’accord de libre-échange entre la Nouvelle-Zélande et l’UE sous l’angle des opportunités, plutôt que celui des risques. J’approuve cette vision qui nous permet d’aborder l’avenir avec une perspective gagnant-gagnant.

Relations bilatérales NZ/FR

Promotion de la Nouvelle Calédonie

Le pays le plus proche de la Nouvelle-Zélande est… la France ! Au travers de la Nouvelle Calédonie, bien sûr.

La Nouvelle-Calédonie possède le troisième PIB par habitant (29.400 €, 2015) de la région Pacifique, après l’Australie et la Nouvelle-Zélande !

En matière de coopération régionale, la Nouvelle-Calédonie, membre d’une douzaine d’organisations régionales et/ou internationales, est devenue membre à part entière du Forum des îles du Pacifique (FIP), lors du 47ème sommet de Pohnpei (7-11 sept. 2016).

En matière de relations commerciales bilatérales avec la Nouvelle-Zélande, un plan de coopération économique a été signé le 10 septembre 2016, en marge du sommet du FIP à Pohnpei. Dès novembre, la Nouvelle-Calédonie a ouvert sa première « représentation diplomatique » à l’étranger, hébergée au sein de l’ambassade de France à Wellington.

Le Dr Yves Lafoy (à l’image) est le représentant officiel de cette délégation qui vise à soutenir les entreprises de Nouvelle-Calédonie dans leurs démarches de prospection du marché néo-zélandais et développer des « joint-ventures », sans oublier le volet promotion touristique au bénéfice de notre collectivité.

Entrepreneuriat

Le Cordon bleu de Nouvelle-Zélande

Visite de l’école Le Cordon Bleu et ses installations de standing par Sébastien Lambert, directeur technique.

L’enseigne Cordon Bleu fédère un réseau international d’écoles de cuisine qui fait rayonner l’art culinaire français partout dans le monde.

110 élèves suivent les cours du Cordon Bleu à Wellington. Ceux-ci viennent à 95% de l’étranger. Ces élèves de tous horizons sont gérés en tenant compte de leurs différences culturelles.

Il faut compter 9 mois pour obtenir un diplôme de Cuisine ou de Pâtisserie. L’addition de ces 2 diplômes permet d’obtenir le « grand diplôme » après 18 mois de cours. Toutefois, des sessions de quelques semaines permettent d’obtenir des certificats (basiques, intermédiaires ou supérieurs).

Au sein de l’école, il règne une discipline quasi-militaire, où la ponctualité et le soin porté à sa tenue sont des vertus cardinales.

Coopération scientifique

Le GNS

Visite de l’Institute of Geological and Nuclear Science (GNS) en compagnie de Jessica Roche, conseillère scientifique de l’ambassade. Plusieurs experts français en séismologie, volcanologie et géophysique marine travaillent au GNS de Wellington.

J’ai été accueilli par Caroline François-Holden, sismologue et une équipe de chercheurs français. Pour se rendre compte de la nécessité de leur travail, disons qu’une année calme en Nouvelle-Zélande recense quelque 2000 tremblements de terre !

Le 24 novembre prochain, les scientifiques français de Nouvelle-Zélande vont lancer l’association FAST destinée à renforcer les relations bilatérales scientifiques.

Culture française

Alliance française de Wellington

Visite de l’AF de Wellington dirigée par Nathalie Buckrell, en compagnie de Rodolphe Sambou, Premier conseiller.

Nathalie se réjouit de voir que les demandes de certification DELF ont été multipliées par 10 cette année ! Rappelons que les élèves justifiant d’un niveau DELF B2 peuvent entrer dans les universités françaises sans avoir à passer de test d’entrée en français.

Autre motif de satisfaction pour la directrice : l’engouement des enfants pour les cours de français qui affichent complet ! De ce fait, Nathalie est à la recherche de solutions auprès des écoles locales pour élargir sa capacité d’accueil, tout en offrant des locaux plus adaptés à leur jeune âge.

Devoir de mémoire

National War Memorial

Le National War Memorial a été construit initialement en hommage aux 18.050 soldats néo-zélandais tombés durant la Première guerre mondiale, en Europe. Il abrite désormais le registre de tous les soldats néo-zélandais disparus lors de tous les conflits.

La France prévoit d’ériger sur ce site un mémorial qui figurera aux côtés de ceux du Royaume-Uni et d’Australie. La réalisation de l’ouvrage devrait intervenir en 2018.