Au Sénat, le 1er octobre, j’ai eu le plaisir d’accueillir une soixantaine de conseillers consulaires sur le thème Réussir les « WorldSkills Lyon 2023 » !

«Le mouvement Worldskills met en valeur trois choses : notre savoir-faire, notre jeunesse et notre métier», Louis Cozette, médaillé d’argent en Service en salle à Kazan. A gauche, Corentin Echivard (médaille d’argent en Arts graphiques et pré-presse) et Louis Dauxais (champion de France en Bijouterie-Joaillerie).

Le 21 août dernier à Kazan, la France a été choisie comme pays hôte des prochaines Olympiades des métiers («WorldSkills Competition»), au terme d’une année de promotion de la candidature Lyon 2023 face à la ville japonaise d’Aichi.

Dans un contexte calqué sur les Jeux Olympiques, l’excellence et la jeunesse (>23 ans) de nos champions offriront un visage attractif du métier qu’ils pratiquent.

Le président de la République Emmanuel Macron avait soutenu la candidature française de Lyon, symbole de la mobilisation du gouvernement en faveur de l’emploi des jeunes.

Très heureux d’avoir été distingué de la «médaille d’Excellence» de WorldSkills France de la part de son président Michel Guisembert. Un beau cadeau pour mes cinq ans de mandat !

Dans quatre ans, à Lyon, l’enjeu sera de changer le regard que porte notre pays sur l’enseignement professionnel et l’apprentissage.

Ce nouveau regard sera généré par plus de 1600 champions, issus de 80 nations, qui rivaliseront dans une cinquantaine de métiers du bâtiment, de l’industrie, des services ou des nouvelles technologies, dans le but de décrocher une médaille. 

« Personne n’a la capacité de prédire ce que deviendra un jeune s’il rencontre la passion et il n’y a rien de plus enthousiasmant que la certitude d’œuvrer chaque jour pour le beau et le bon », a superbement résumé Michel Guisembert, président de WorldSkills France.

Nos conseillers consulaires partagent tous un point commun avec nos champions : une fervente envie de faire rayonner le savoir-faire français.

Fait étonnant, tous les médaillés présents à cette soirée avaient déjà une expérience à l’international et ils souhaitent évidemment la renouveler. 

«Je travaille au nouveau design de la salle du conseil des ministres», Robin Françoise, médaillé d’excellence en Ébénisterie à Kazan. A gauche, deux «Experts» (anciens champions qui préparent les nouveaux) : Rémy Dalet (Réfrigération) et Quentin Osterroth (Tournage).

Louis Cozette (Service en salle) s’est perfectionné en Chine en mai dernier ; Corentin Echivard (Arts graphiques) était à Leipzig en mars ; Robin Françoise (Ébénisterie) s’est entrainé en Suisse pour peaufiner ses techniques ; Louis Dauxais (Bijouterie-Joaillerie) retournera à Sydney dans un mois pour y demeurer au moins 6 mois.

L’idée de la soirée était de créer un lien entre l’organisation Worldskills France et nos élus consulaires pour aider tous les compétiteurs désireux de se projeter avec leur talent à l’international.

Ce talent qui m’a tant fasciné à Kazan et qui pourtant n’a pas entamé leur humilité.

Chacun à sa façon nous a signifié qu’une médaille était toujours collective, parce qu’elle associait la famille, les proches, les acteurs professionnels (employeurs, fédérations, coaches WordlSkills…) qui ont les accompagnés au quotidien dans leur parcours vers le sommet.

Enfin, cette merveilleuse soirée coïncidait avec mes cinq ans de mandat, l’occasion de remercier les élus pour leur engagement et leur soutien. Ensemble nous avons souvent concrétisé des projets au service des Français établis à l’étranger.

Film « Je serai à Lyon en 2023 » (par WorldSkills France)

Lire aussi : 
Le plus beau jour de mon mandat (édito du 23 sept 2019)
La France organisera la compétition WorldSkills à Lyon en 2023 !
En circonscription en Russie – Kazan (21-22 juillet 2019)