J’ai cosigné la tribune « Libérons la société pour sortir de la crise », car il n’est pas de démocratie saine sans marché libre.

« La crise ne contredit pas la libre entreprise : le secteur privé, flexible et réactif, n’a pas démérité », écrivent 60 personnalités pour qui « la solution ne viendra pas d’un système public qui dévoile ses déficiences dans la peine ».

Je rejoins dans cette démarche mes collègues Vincent Delahaye, vice-président du Sénat ; Gérard Longuet, sénateur et ancien ministre ; Catherine Dumas, sénatrice de Paris et Victor Fouquet, chargé de mission Fiscalité du groupe UC au Sénat.

Lire l’article du JDD.