extraits de l’article d’Anne Moreaux :

Des propositions pour éviter le surendettement :
« L’Ordre des experts-comptables francilien est tout à fait pour la mise place d’un processus qui permettrait la reprise par un petit entrepreneur de sa propre activité en péril, en apurant ses comptes pour repartir à zéro. C’est d’ailleurs la solution de « Stop and go » proposée par le sénateur centriste représentant les Français établis hors de France, Olivier Cadic, dans son dernier rapport qui développe un concept de « turbo dissolution » permettant de repartir sur de bonnes bases. »

Estimation des dégâts :
« Le sénateur centriste Olivier Cadic demande si on sait aujourd’hui combien d’entreprises sont en faillite complète, si des solutions ont été prises pour rouvrir celles qui ont été fermées par décret et si certaines qui savent qu’elles ne pourront pas le faire vont lancer des procédures d’engagement de la responsabilité de l’État. »

Lire l’article Vers une reprise des TPE-PME dans l’inquiétude ?, publié par Les Affiches parisiennes, le 29 avril 2020