Conférence UFE Corporate du 20 octobre 2011

Hier, à Ashford, l’anniversaire de la « France libre d’entreprendre » fut studieuse mais décontractée. Un casting d’excellence avait été réalisé pour offrir quatre tables rondes autour de l’emploi, la création d’entreprise, le financement et le métro trans-Manche à propos desquelles je reviendrai en détail.

Cette conférence fut à l’image de tous les entrepreneurs présents, dans la salle et sur le plateau, un moment chaleureux et éclairant.

D’une manière ou d’une autre, « ceux qui ont vu le bout du tunnel » ont bien expliqué que tout n’était pas possible en Angleterre, mais bien davantage qu’on ne l’imagine aussi. Ces Français expatriés ont fait envie et leur parole a agi comme un souffle sur les braises. Je les remercie profondément d’avoir partagé leur expérience et prodigué leurs conseils.

En fin d’après-midi, bien des gens se sont redressés sur leur chaise en entendant l’annonce de notre ami David Rosenberg, directeur de SBE Uk (Société Boulonnaise d’électronique) : 100 à 150 nouveaux jobs sont disponibles au sein de sa société électronique. Créée à Ashford dans le Kent il y a 15 ans avec un seul salarié, cette entreprise compte désormais près de 1,500 employés au Royaume-Uni.
Quel meilleur symbole pouvions-nous souhaiter à la journée ?

Pour postuler aux offres d’emploi de la société SBE, envoyez votre CV à :  adevilliers@sbe-ltd.co.uk

A lire l’article du Petit Journal consacré à l’événement, paru le 21.10.2011 : ‘Conférence UFE – Les entrepreneurs français de la « génération tunnel » témoignent