Oui au métro transmanche ! C’est le titre vibrant et sans équivoque de l’excellent article paru il y a quelques jours dans France In London. Le journaliste Florian Bercault fait habilement le tour de la question sans minimiser les difficultés de mise en oeuvre, notamment juridiques et financières. A remarquer aussi, le témoignage d’Hélène qui enseigne le Français en Angleterre ce qui lui vaut 3 heures de transport quotidien et un tiers de son salaire englouti en frais de déplacement…

Je remercie Florian d’avoir rappelé que l’Union des Français de l’étranger (UFE GB) organisait le 20 octobre prochain, à Ashford, une grande conférence intitulée « 15 ans après, les Français qui ont vu le bout du tunnel ». Et pour cause : « l’UFE GB mobilisera la société civile pour qu’une première navette soit mise en route, reliant Calais-Fréthun à Ashford », justifie le journaliste.

En effet, quel meilleur outil pour favoriser l’emploi transfrontalier et le développement des affaires ?

Notre objectif est de permettre aux entrepreneurs français intéressés par une implantation au Royaume-Uni de rencontrer les Français déjà installés avec succès.

Par ailleurs, nous souhaitons clairement utiliser cette manifestation pour vaincre les résistances à la création du métro transmanche qui permettrait à chacun d’aller et venir librement et, surtout, à moindre coût entre le Kent et le Nord Pas de Calais.

Vous trouverez le programme complet de la journée du 20 octobre (10h00 – 17h00) et vous pourrez inscrire sur le site suivant : www.ufecorporate.org.uk. Rappelons que la participation est seulement de £45.00, comprenant le déjeuner.

Je vous enfin renvoie à la lecture de l’article « Oui au métro transmanche ! » sur Franceinlondon.com.
en version française
en version anglaise