Qu’on se le dise : il n’est nullement obligatoire d’être un parent d’élève du lycée Charles de Gaulle pour se joindre au diner de gala, de haute réputation, qui se tiendra le vendredi 1er avril prochain au Park Lane Hotel, Piccadilly .

Ce diner, comme chaque année, lance la campagne de Fundraising de l’APL, l’association des parents d’élèves du lycée français de Londres, dans le but d’appeler à la générosité des particuliers et des entrepreneurs pour améliorer les conditions de scolarité de 3900 élèves étudiant sur l’ensemble des sites de South Kensington, André Malraux, Marie d’Orliac et Wix.

Florence Quattrocchi, présidente du Comité APL, a annoncé qu’une large mobilisation avait permis de récolter plus de 150 000 l’an dernier, qui ont notamment servi à l’achat d’équipements sportifs, la création des nouvelles salles d’art et de musique, la rénovation des salles de physique-chimie, l’aménagement du foyer des élèves, la rénovation de l’infirmerie… De plus, cette campagne alimente un fonds de solidarité.

Vous pouvez également offrir des lots de valeur pour les ventes aux enchères ou la tombola qui contribue beaucoup au cachet de la soirée de gala.

L’argent collecté est juridiquement drainé vers deux associations caritatives (deux « charities ») qui soutiennent le lycée :
Friends of the Lycée permet de financer divers équipements, de rénover les locaux, de participer à des bourses et de contribuer à des projets éducatifs. En 2010, votre générosité a permis de récolter plus de
100.000.
APL Welfare Fund contribue aux frais de scolarité, de cantines, de livres ou encore de voyages scolaires des enfants dont les familles traversent des difficultés financières. En 2010,
95.000 ont été affectés à une cinquantaine d’élèves.

Lorsque j’évoque de telles performances financières, tous mes interlocuteurs en ont le souffle coupé. Il faut reconnaître que l’implication et la dynamique générée par les parents d’élèves de Charles de Gaulle est sans égale dans tout le réseau scolaire français à l’étranger. Le conseil d’administration de l’AEFE (Agence pour l’enseignement du français à l’étranger), où je siège, en sait quelque chose puisqu’il doit approuver les dons supérieurs à 30.000 €. L’APL a récemment remis 97.000₤ à l’AEFE pour lui permettre d’améliorer les conditions de scolarité du lycée. Et le seul don qui dépassait 30.000€ en 2010 était celui de l’APL (lire : « L’APL, championne des dons auprès de l’AEFE » du 23 décembre 2010).

Comme les années précédentes, j’espère que nous serons nombreux au diner de l’APL où l’on ne s’ennuie jamais !

Pour toute information (dons, réservation de table, contact…), merci de télécharger la brochure APL Appeal 2011 (pdf)

Le site de l’APL