philippe_henemanSon humilité n’a d’égale que son efficacité. Philippe Heneman n’a pas seulement défendu ses amis, il a aussi appelé au respect du droit international.

Je l’ai rencontré au Sénat lorsqu’il était venu m’alerter sur la situation de Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes français retenus en République dominicaine dans le cadre de l’affaire dite « Air Cocaïne ».

Toujours sobre et précis dans l’exposé des faits, Philippe fait honneur à la société civile par son engagement au service des autres et contre l’arbitraire, mais sans attendre aucune contrepartie personnelle.

Pascal et Bruno ont fini par rentrer en France pour se soumettre à la justice de leur pays.

Comme il nous l’explique dans le texte ci-dessous, Philippe Heneman a décidé de dissoudre l’ASPB, association de soutien aux deux pilotes, Pascal et Bruno, avec le sentiment du devoir accompli. Je lui tire mon chapeau

Aujourd’hui, le commandant de bord d’Air France nous alerte sur le sort de Christophe Naudin qui est, à son tour, incarcéré en République dominicaine.

UNE AUTRE ETAPE par Philippe Heneman

En avril 2013 nous décidions de créer un comité de soutien pour aider Pascal et Bruno qui venaient de tomber dans le piège dominicain. Près de 3 ans et demi plus tard il est opportun de dresser le bilan de cette initiative qui a souvent pris la tournure d’une aventure pour le meilleur et parfois pour le pire.

Pour commencer, les nouvelles de Pascal et Bruno sont plutôt bonnes : ils réapprennent à vivre « normalement » depuis qu’ils ont pu rejoindre leurs familles. Leur contrôle judiciaire étant très allégé, ils peuvent envisager de bientôt reprendre une activité professionnelle stable – au sein du travail aérien ou ailleurs – tout en se préparant à l’hypothèse d’un renvoi global de tous les acteurs de cette pitoyable affaire devant la justice à l’horizon 2018. Autant dire que si un avenir existe bien désormais pour eux, il comporte encore une série d’obstacles à franchir.

La possibilité de cet avenir existe grâce à vous tous, épouses, membres de leur famille, amis, collègues proches ou éloignés, anonymes touchés par leur cause… lire LA SUITE