Centre Alcibiade Pommayrac

A l’heure de l’entraide pour tirer Haïti de l’épouvante, je relaie l’appel de Jean-Christophe Deberre, directeur général de la Mission laïque française auprès des chefs d’établissement du réseau de la Mission: « Au moment où notre association réaffirme les valeurs de solidarité et de partage qui animent son projet éducatif, le président et moi-même faisons appel à la générosité de l’ensemble de notre réseau dans le monde pour aider à reconstruire Alcibiade Pommayrac. »

Le centre Alcibiade Pommayrac, situé à Jacmel, est un groupe scolaire associé au réseau de la Mission depuis 30 ans qui accueille des élèves de la maternelle à la terminale. Il est très endommagé.

L’épouse du directeur adjoint du centre a péri dans l’effondrement de sa maison. Au-delà de cette malheureuse nouvelle, nous ne déplorons, pour l’instant, aucune autre victime parmi les 750 élèves et 78 personnels locaux du centre puisqu’ils ont pu quitter l’établissement avant l’effondrement du bâtiment principal.

La situation sur place est qualifiée d’apocalyptique par les responsables. Pour l’instant, les secours sont dans la quasi impossibilité de quitter Port au Prince pour atteindre les autres villes touchées par le séisme.

Dans une telle situation d’urgence, Jean-Christophe Deberre suggère que l’élan de solidarité provienne de l’ensemble de la communauté éducative. Le directeur en appelle aux contributions financières, au siège de la MLF sur un compte dédié, plutôt qu’aux dons en nature qu’il faudrait acheminer.

Pour ma part, je me tourne vers Maurice Gourdault-Montagne, notre ambassadeur à Londres, pour mobiliser notre communauté, à travers le service culturel, afin de soutenir le projet de la Mission laïque française.

www.mlfmonde.org

Crédit photo: MLF.