COMMUNIQUE – Un peu plus d’un mois après l’attentat contre Charlie Hebdo, le 14 février 2015, le centre culturel Krudttonden de Copenhague essuyait une attaque terroriste.

La fusillade a interrompu une conférence publique sur le thème « Art, blasphème et liberté d’expression », organisée en hommage aux victimes de Charlie.

L’ambassadeur de France au Danemark, François Zimeray, était l’invité d’honneur du centre culturel. Les rafales d’arme automatique ont débuté au moment où Inna Shevchenko, chef des Femen, prenait la parole. On comptera un mort et trois policiers blessés.

Le lendemain, un islamiste de 22 ans sera abattu par la Police, quelques heures après avoir tué une autre personne à la grande synagogue de Copenhague.

En ce 14 février, j’ai une pensée émue à l’attention des victimes, de leurs familles et du peuple danois.