Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

En circonscription en Norvège – Oslo (18 & 19 sept. 2019)

Je remercie notre ambassadeur Pierre-Mathieu Duhamel pour son précieux concours lors mon troisième déplacement en Norvège.

J’ai eu plaisir de retrouver Claire Ménard et Gérard Pignatel (à l’image), conseillers consulaires pour la Norvège et l’Islande, qui sont au service de près de 6000 compatriotes inscrits.

En Norvège, les Français résident principalement à Oslo, Stavanger et Bergen. Au début, ils cherchent à rencontrer leurs compatriotes, puis se fondent dans la population locale, dont ils partagent vite leur amour de la nature.

Politique

Ministère des Affaires Étrangères

Deux entretiens ont été organisés au ministère des Affaires étrangères (UD).

Le premier concernant le Brexit avec Atle Leikvoll, coordinateur Brexit au ministère, qui a auparavant occupé le poste d’ambassadeur de Norvège auprès de l’UE, à Bruxelles.

Nous avons un point commun : depuis l’origine, nous peinons à croire que le Brexit aura lieu, puisque personne n’a jamais été en capacité d’expliquer ce qu’il signifiait, ni de trouver une solution pour éviter de revenir à une île d’Irlande traversée par une frontière.

Des accords bilatéraux avec le Royaume-Uni sont prêts en cas de sortie du RU de l’UE, mais mon interlocuteur m’a confié qu’ils ne permettent pas de conserver une relation aussi proche que ce qui existe aujourd’hui avec l’UE.

Le second entretien s’est déroulé avec Bjørn Midthun, directeur de la section du Grand Nord et des questions polaires, a porté sur l’Arctique.

Celui-ci a évoqué la coopération nécessaire de son pays avec la Russie, car ils ont des communautés d’intérêt : 240 kilomètres de frontières communes dans le nord, une coopération bilatérale dans le domaine de la pêche et un accord de sauvetage mutuel pour secourir les navires de pêche.

Il est donc essentiel pour la Norvège de conserver un accord de bon voisinage avec la Russie sans renoncer pour autant à contester leur annexion de la Crimée.

Nous avons aussi évoqué les perspectives de nouvelles routes commerciales via l’Arctique et les velléités de la Chine qui se qualifie d’État « proche de l’Arctique » pour être partie prenante des réflexions sur l’avenir de cette région. Cette tentative est considérée comme nulle et non avenue par la Norvège qui entend faire respecter ses vues sur l’exploitation de ce continent. +d’images

Parlement

J’ai bénéficié de trois entretiens au Parlement norvégien (Storting) :

Mme Solveig Abrahamsen (Parti conservateur) et M. Nils Aage Jegstad (Parti conservateur) de la commission des Transports et de la Communication (5G).

Nous avons évoqué les défis en matière de sécurité nationale concernant l’arrivée de la 5G. Nos deux pays ont des réflexions analogues sur ce sujet.

.

.

M. Eirik Sivertsen, député (Parti travailliste) et président de la délégation pour la Coopération parlementaire Arctique (Grand Nord).

Le député considère que la plus importante menace pour l’Arctique est liée aux effets du réchauffement climatique. 

Il est un fervent partisan des accords de Paris sur le climat.

.

Mme Heidi Nordby Lunde (Parti conservateur) , vice-présidente de la délégation AELE (Brexit).

Nous avons confronté nos analyses sur les conséquences potentielles du Brexit pour nos économies respectives.

Je remercie mes interlocuteurs pour leurs propos chaleureux et la qualité des échanges qu’ils m’ont offerts. +d’images

.

Entrepreneuriat

Chambre de commerce

À l’invitation de Sindre Walderhaug, président de la chambre de commerce franco-norvégienne, j’ai participé à la conférence marquant le centenaire de la Chambre à Oslo, réunion orientée sur la transition énergétique en compagnie de Gérard Pignatel.

Dans le prolongement de l’intervention de Pierre-Mathieu Duhamel, notre ambassadeur en Norvège, le maire d’Oslo Raymond Johansen a déclaré que sa ville était la première à disposer d’un budget « climat », où toutes les décisions budgétaires étaient orientées vers la limitation des émissions carbone.

Une manière opportune de lancer la session consacrée à une énergie intelligente et propre pour le futur. Parmi les intervenants : Cap Gemini, Total, Equinor, Nexans, EDF Pulse Expansion, Oslo Varme, Schneider Electric Norway. +d’images

Dîner de gala – Centenaire Chambre de commerce

On n’a pas tous les jours 100 ans.

Très heureux d’avoir pu assister au dîner de gala célébrant le centenaire de la Chambre. 

Félicitations à toute son équipe, remarquablement animée par Ludovic Caubet, comme l’atteste l’organisation d’évènements très réussis.

Sindre Walderhaug a ouvert la soirée en invitant sur scène l’ambassadeurs de France en Norvège et l’ambassadeur de Norvège en France pour croiser leurs regards sur les perspectives offertes aux entreprises par leur pays hôte.

Cet événement a été propice à de nombreux échanges avec des représentants d’entreprises françaises en Norvège, en compagnie de Gérard Pignatel.

Une belle soirée ponctuée par l’arrivée d’un superbe gâteau réalisé par un pâtissier français d’Oslo. +d’images

Communauté française

Ambassade

Pour un faire un tour d’horizon sur les attentes des Français établis en Norvège et sur notre relation bilatérale, notre ambassadeur de France, Pierre-Mathieu Duhamel, a réuni Claire Ménard et Gérard Pignatel, conseillers consulaires, ainsi que les chefs de services de l’ambassade.

La Norvège bénéficie d’une économie solide et d’un peuple qui a su thésauriser grâce à l’exploitation de ses ressources en pétrole. Son fonds souverain est le premier du monde. Il représente 230% du PIB norvégien. C’est à la fois un outil d’influence à l’étranger et la pierre angulaire d’un système social généreux. 30% des Norvégiens travaillent pour la fonction publique. +d’images

Oslo Accueil

C’est dans les locaux de l’Institut français de Norvège que nous avons échangé avec

Carole Beilles, présidente d’Oslo Accueil, en compagnie de Gérard Pignatel, conseiller consulaire et président de l’UFE Norvège.

Ces deux représentants d’associations m’ont indiqué que nos compatriotes vivant à Oslo louaient une qualité de vie incomparable et une grande proximité avec la nature.

Culture française

Institut Français

Dès mon arrivée à Oslo, Gérard Pignatel m’a conduit à l’Institut français de Norvège pour une visite en présence d’Anne-Laure Jeanvoine, Première conseillère et Julien Richard, Secrétaire général de l’Institut français de Norvège.

L’annonce en mai 2019 par la direction générale de la mondialisation au Quai d’Orsay de la fermeture de l’IFN, prévue début 2020, a créé un réel choc.

L’activité de cours de français faisait le plein lorsque je suis arrivé. Sur les 42 recrutés locaux, 33 sont des enseignants.

J’ai rencontré des personnels qui ont une vision positive de la situation. Ils envisagent de faire rebondir l’activité dans une structure associative pour pérenniser l’activité de cours qui a démontré sa rentabilité.

Je soutiens cette approche pragmatique et suis convaincu qu’ils font le bon choix.

Cependant, reste la question de la coopération éducative et scientifique qui risque d’être affaiblie, voire menacée, suite à cette décision alors qu’elle bénéficie de subventions de la Norvège.

Il me semble que cette mesure devrait être discutée dans les prochaines semaines au Parlement lors des débats dans le cadre du Projet de loi de finances, afin de préserver cette précieuse coopération bilatérale. +d’images

L’échos des circos / Novembre 2018

Japon – Nicaragua – Amérique latine – Royaume Uni – Norvège – Ukraine – Afrique du Sud

NICARAGUA

Communauté française (1er nov.)

Retrouvailles avec Claire et Clément Ponçon, deux entrepreneurs remarquables qui m’avaient accueilli, début 2017, dans leur ferme au Nicaragua, où ils cultivent du café, du cacao et du bois précieux pour l’ameublement.

Claire était alors conseillère consulaire pour la circonscription couvrant le Nicaragua, le Costa Rica et le Honduras.

Le Nicaragua traverse une crise politique depuis plusieurs mois. La répression a permis au pouvoir de se maintenir en place. Pour combien de temps ?

JAPON

Gouverneure de Tokyo (2 nov.)

Invité par Anne Hidalgo, maire de Paris, j’ai assisté à la réception donnée en l’honneur de Yuriko Koike, gouverneure de Tokyo. Les deux villes organiseront les deux prochaines éditions des Jeux Olympiques. La maire de Tokyo souhaite faire de 2020 un tremplin pour faire évoluer sa ville vers deux priorités : l’accessibilité et l’environnement. Le village olympique sera géré à l’hydrogène.

La maire de Paris a détaillé ses propres projets environnementaux, en déclarant que Tokyo pouvait l’aider pour améliorer la gestion des déchets. + d’images

Lire aussi : 160ème anniversaire de l’amitié nippo-française (réception du 7 novembre, célébrant le 85ème anniversaire de Sa Majesté l’Empereur du Japon)

AMÉRIQUE LATINE

Communauté française (2 nov.)

Heureux d’avoir retrouvé au Sénat Marc Jean-Bernard, ancien consul honoraire de France à Puerto Rico, en compagnie de sa sœur Katherine Passerieu, entrepreneure à Londres.

C’était la veille d’une séance de dédicace de son livre intitulé « Phénoménologie du dialogue, I. Charles de Gaulle : une pensée diplomatique en acte Amérique Latine » (Éditions Édilivre). Un essai très fouillé et étayé par de nombreuses archives, dans lequel Marc dessine la pensée diplomatique du général de Gaulle.

Professeur titulaire de l’université de Puerto Rico, universitaire et musicien professionnel, il est établi depuis plus de 20 ans en Amérique Latine.

ROYAUME-UNI

Salon 24h International (14 nov.)

Intervention au Salon 24h International lors d’une conférence sur l’avenir post-Brexit des Français du Royaume-Uni.

Commentant une étude d’OpinionWay qui explique que 13% des Français souhaitent quitter le Royaume-Uni, j’ai annoncé que ces résultats me paraissaient cohérents et qu’effectivement, certains Français n’ont pas attendu le dénouement des négociations pour quitter le Royaume-Uni. + d’images

Découvrez l’enquête d’opinion d’OpinionWay. Lire

NORVÈGE

Chambre de commerce (27 nov.)

Réunion avec Ludovic Caubet, directeur de la Chambre de commerce franco-norvégienne, pour préparer une conférence à Paris, en mars prochain, afin de favoriser des partenariats innovants et des échanges technologiques autour de la « Croissance bleue durable », impliquant start-up, grands groupes, pôles de compétitivité, instituts de recherche, autorités publiques…

Avec mon collègue Andre Gattolin, président du groupe d’amitié France-Europe du Nord, nous accueillerons cet événement exceptionnel au Senat qui marquera le centenaire de la CCI franco-norvégienne.

UKRAINE

Ambassadeur d’Ukraine en France (28 nov.)

Rencontre avec l’ambassadeur d’Ukraine en France, Oleg Shamshur. Nous sommes revenus sur mes rencontres lors de mon passage à Kiev et avons plus particulièrement évoqué la montée des tensions entre son pays et la Russie dans le détroit de Kertch, en mer d’Azov. (Communiqué du Sénat qui condamne l’entrave de la marine russe à la libre circulation des navires en mer d’Azov, conformément aux règles internationales. Lire)

AFRIQUE DU SUD

Ambassadeur d’Afrique du Sud en France (28 nov.)

Première rencontre au Sénat avec Rapulane Sydney Molekane, ambassadeur d’Afrique du Sud en France, organisée par ma collègue Elisabeth Lamure. L’occasion de suivre l’état des relations entre nos deux pays depuis mon passage à Johannesburg (compte-rendu) et Cape Town (compte-rendu), et l’évolution des propositions politiques avant leurs élections générales prévues au printemps 2019.