Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

L’écho des circos / octobre 2017

Nelle Zélande – Chine – Finlande – Royaume-Uni – Pays-Bas

NOUVELLE ZÉLANDE

Nadia Stubbs (19 oct.)

Venue d’Auckland, j’ai revu avec plaisir Nadia Stubbs, présidente de l’association Frenz qui a pour mission de développer l’enseignement bilingue francophone dans le système scolaire public néo-zélandais.

Favoriser l’enseignement bilingue dans les écoles locales est toujours une gageure, mais une excellente solution pour les familles expatriées, puisque le réseau d’enseignement français n’est pas extensible à l’infini.

Lire aussi :
En circonscription en Nouvelle Zélande (1) – Wellington (13-14 sept. 2017)
En circonscription en Nouvelle Zélande (2) – Auckland (15-16 sept. 2017)

CHINE

Dominique Getrey (19 oct.)

Dans le prolongement de mon déplacement à Hong-Kong, j’ai revu  Dominique Getrey au Sénat en compagnie de Romain Proud qui prépare le concours d’officier chez les sapeurs-pompiers de Paris.

Basé à Hong Kong, Dominique est un financier international qui étudie pour ses clients les possibilités de partenariats stratégiques, d’investissements, ou de fusions et acquisitions.

Lire aussi :
En circonscription en Chine – Hong Kong (17-19 sept. 2017)

FINLANDE

Célébrations du centenaire (2) (20 oct.)

Au Sénat, j’ai eu honneur d’ouvrir le forum « Avancer ensemble », organisé par la Chambre de commerce franco-finlandaise (CCFF). Pour l’anecdote, j’avais posé le pied à Helsinki, le 20 octobre 2016, soit exactement un an auparavant, jour pour jour.

Sur place, j’avais rencontré notre communauté qui compte un peu plus de 2500 compatriotes, dont la moitié a moins de 25 ans. C’est lors de ce déplacement que j’ai fait la connaissance de Sébastien Cailliau, devenu président de la CCFF.

Lire aussi :
En circonscription en Finlande – Helsinki / 20-22 oct. 2016

ROYAUME-UNI

Lord Ed Llewellyn (20 oct.)

Ce fut un honneur de recevoir l’ambassadeur du Royaume-Uni en France, Lord Ed Llewellyn, qui a découvert, pour l’occasion, l’hémicycle et la maison du Sénat.

Un entretien cordial et privilégié dont le point de convergence fut le Brexit, en termes de mutations économiques, politiques et aussi pratiques pour les trois millions d’Européens vivant sur le sol britannique.

Lire aussi :
QAG / Brexit – Ma question sur le statut des Européens au Royaume-Uni (Vidéo)
En circonscription au Royaume-Uni – Spécial Brexit (fév. 2017)

FINLANDE

Célébrations du centenaire (3) (20 oct.)

Avec Risto Piipponen, ambassadeur de Finlande en France ; Ségolène Royal, ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique ; Patrice J. Dano, président de la Chambre de commerce franco-finlandaise.

Diner de gala au Cercle Interallié pour célébrer le centenaire de l’indépendance de la Finlande, seul pays nordique à faire partie de la zone euro. C’est aussi le pays le plus écologique du monde et le moins corrompu, selon de nombreuses études ; un pays qui est également une référence dans le domaine de l’égalité homme-femme ou de l’enseignement, d’après le classement Pisa.

Lire aussi :
En circonscription en Finlande – Helsinki / 20-22 oct. 2016

PAYS-BAS

Projet de collège français à Amsterdam (26 oct.)

C’est assez étonnant, mais il n’y a pas de possibilité de scolarisation à Amsterdam dans le système français après l’école élémentaire. En dehors de la ville, les solutions alternatives présentent un fort impact sur le temps de transport : le lycée Van Gogh de La Haye et l’Ecole Européenne de Bergen.

Marie Cordonnier et Aurélie Rimasson veulent combler le manque à Amsterdam en créant une structure collège française. J’ai promis de les soutenir. Je serai à cet effet le 1er décembre à Amsterdam.

Lire aussi :
En circonscription aux Pays-Bas – La Haye & Amsterdam / 21-22 janvier 2016
Reportage Public Sénat – La Haye & Amsterdam / 25 janv 2016
En circonscription aux Pays-Bas – Amsterdam / 21 juin 2015
En circonscription aux Pays-Bas – Amsterdam / 12-13 février 2015

En circonscription en Nouvelle Zélande (2) – Auckland (15-16 sept. 2017)

Seconde étape en Nouvelle Zélande à Auckland, où j’ai vu les All Blacks jouer dans leur antre et y broyer les Springboks d’Afrique du sud par un score de 57-0 !

Le 9 juin prochain, ce sera au tour des Français de venir à Eden Park pour affronter les meilleurs rugbymen du monde, en test match.

Ceux-ci nous avaient dominé 38-8, le 1er janvier 1906, dans l’ancien Parc des Princes, pour ce qui sera le premier match officiel de l’équipe de France de rugby à XV, devant 3.000 spectateurs. Les All Blacks étaient déjà vêtus tout en noir, parce qu’ils portent le deuil de leurs adversaires…

Entrepreneuriat

Chambre de commerce

(g. à d.) Thibault Beaujot, VP ; Olivier Cadic ; Madeleine Colombie, VP ; Nadine Plet, présidente de la chambre de commerce France-Nouvelle-Zélande.

Nadine Plet, conseillère consulaire pour la Nouvelle-Zélande et présidente de la chambre a réuni les entrepreneurs français d’Auckland à la faveur de ma venue.

Ce fut l’opportunité de découvrir des entreprises installées avec succès, comme Eurofins, représentée par Jean-Eudes Lepelletier, qui est un laboratoire d’analyses (aliments, terre, eau…) ou Stéphane Monni qui démontre, pour sa part, que les capsules Nespresso ont toute leur place chez les Kiwis. Pour ne citer qu’eux, car tous réalisent un parcours brillant et exemplaire.

J’ai apprécié le dynamisme de Nadine et celui de ses deux vice-présidents. Comptant sur eux et son comité, la chambre de commerce qui réunit 106 membres ne peut que grandir.

Transdev

La société Transdev Nouvelle-Zélande (Filiale de la Caisse des dépôts et Veolia), administre le réseau de trains de la ville d’Auckland. Je m’y suis rendu avec Thibault Beaujot, VP de la Chambre de commerce franco-néo-zélandaise.

Le directeur général de Transdev, Michel Ladrak, nous a présenté les installations qui lui permettent de transporter 20 millions de passagers par an.

Tous les 4 à 5 mois, il enregistre une croissance d’un million de passagers supplémentaires ! Auckland est en pleine expansion et les infrastructures doivent suivre un rythme effréné. Au centre-ville, un tunnel se construit qui permettra de doubler le flux de trains au départ de la gare, par ailleurs interconnectée avec des liaisons par ferries.

Communauté française

Consul honoraire

Ma rencontre avec Etienne Moly, consul honoraire à Auckland, m’a permis de mieux connaître les attentes de nos compatriotes, très majoritairement installés dans cette ville.

En tous lieux, l’action de nos consuls honoraires est méritoire, car elle signifie se mettre au service de nos compatriotes sans contrepartie. Ainsi, Etienne signe une douzaine de certificats de vie par mois à nos retraités.

Ici, comme dans de nombreux pays, la machine mobile de prise d’empreintes biométriques a des dysfonctionnements répétés, un état de fait que m’avait signalé le consul à Wellington.

A Auckland, les Français multiplient les restaurants. J’ai pu en tester trois qui savent admirablement tirer profit de nos terroirs : Le Touquet, Le Chef et le Garde-manger.

Enseignement

Enseignement bilingue

Visite des trois écoles bilingues en compagnie de Nadia Stubbs, présidente de l’association Frenz.

Cette association de parents bénévoles a pour mission, depuis plus de 20 ans, d’organiser et soutenir l’enseignement bilingue francophone au sein du système scolaire public néo-zélandais.

Frenz travaille en partenariat avec trois écoles élémentaires publiques (pour les élèves de 5 à 11 ans), ce qui a permis à un grand nombre de familles expatriées d’inscrire leurs enfants dans une section bilingue francophone offrant, selon les classes, entre 60 à 100% de cours en français.

Les deux établissements qui sont situés à Auckland ont reçu le LabelFrancÉducation. Le troisième établissement, localisé à Christchurch, vient tout juste d’ouvrir sa section bilingue.

Pour les plus petits (3 à 5 ans), l’association a ouvert une Petite Ecole à Auckland en immersion francophone.

Cette année, au total, plus de 140 enfants sont inscrits dans les sections bilingues et plus de 70 enfants suivent les cours à la Petite Ecole !

Je n’oublierai jamais ces enfants de toutes nationalités chantant la Marseillaise, à tue tête et sans faute, à la Richmond school ! Félicitations aux parents et aux enseignants pour leur détermination à propager notre langue dans le cadre de l’enseignement local.

Culture française

Alliance française d’Auckland

A l’occasion du café/croissants hebdomadaire, j’ai été accueilli par Rob Verkerk, président de l’Alliance française d’Auckland (à gauche de l’image) et José-Marie Cortès, directeur (à droite, en chemise).

Cette Alliance a été créée en 1896 ! 600 étudiants fréquentent ses cours chaque année. Leur moyenne d’âge est de 42 ans.

Autre produit phare : le festival du Film français créé par l’Alliance française s’est imposé comme le 2ème festival de cinéma du pays ! Il a accueilli 36.000 spectateurs cette année sur 3 semaines. Prochain rendez-vous en mars 2018.

Les initiatives foisonnent pour faire découvrir la France et son art de vivre : cours d’œnologie, journée du goût, découverte des régions de France ou immersion linguistique…

French Festival

Épaulé par Aliénor Courtois, le directeur du restaurant Le Chef, Edouard Le Goff, est le créateur du French Festival d’Auckland. Pour sa première édition, le festival a réuni 40 exposants et attiré 14.000 visiteurs sur une journée !

L’an prochain, le duo d’entrepreneurs a prévu de doubler la surface et l’événement aura lieu sur deux jours, plus précisément durant le week-end du match All Blacks-France à Auckland, les 9 et 10 juin 2018. Ambiance garantie.

Aliénor et Edouard cherchent à rassembler toutes les bonnes volontés françaises et francophiles d’Auckland pour assurer de la réussite et la pérennité du French Festival.