Accueil      En circonscription      Sénat      Bilan de mandat      Revue de Presse          Parcours      Contact     
    

L’HEBDO DES INDÉPENDANTS N°173 – 19 mai 2022

Lire : l’HEBDO DES INDÉPENDANTS n°173 – 12 mai 2022Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Sommaire :

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES
. 149 candidats aux législatives des Français de l’étranger
. Diverses étiquettes politiques
. Soutien « total » d’Olivier Cadic à Laurence HELAILI-CHAPUIS
. Stéphane VOJETTA n’y voit rien de personnel
. M’jid EL GUERRAB renonce
. Les comptes des partis politiques et la parité
. Préavis de grève au Quai d’Orsay

LE CLUB DES INDÉPENDANTS
. Benoit LARROUQUIS, conseiller des Français du Mexique, suppléant d’Éléonore CAROIT, investie par Ensemble
. Nicolas HATTON, conseiller des Français du Royaume-Uni, suppléant de Laurence-HELAILI-CHAPUIS, candidate indépendante pour la majorité présidentielle

LE BLOG D’OLIVIER CADIC
. Émirats arabes unis
. En circonscription au Kenya

FRANCE
Actualités : Politique / Société

BRÈVES D’AILLEURS

CARNET & NOMINATIONS

Découvrir l’InfoLettre n°173

Royaume-Uni – Le CFBL a 10 ans !

Ce 22 avril, j’aurai vécu une journée anniversaire pas comme les autres… Commencée en Ukraine dans un train de nuit entre Kyiv et Lviv, suivie par un parcours de plus de 4 heures en car entre Lviv et Cracovie, puis d’un vol vers Londres qui m’a permis de préparer mon discours, j’ai participé au 10ème anniversaire du CFBL !

L’APC, Association des Parents du CFBL (Collège Français Bilingue de Londres), présidée par Marie-Pierre Bouché, a atteint son objectif de levée de fonds pour un montant de £41,068 soit près de 50,000 € pour venir en aide aux familles et mettre en œuvre divers projets pour l’école.

Après deux ans d’interruption dû au Covid, cet événement annuel que je n’ai jamais manqué jusqu’à présent, a réuni plus de 200 convives, parents, élus à l’image d’Alexandre Holroyd, député, de Nicolas Hatton et Amélie Mallet, conseillers des Français de l’étranger, de David Gassian, chef d’établissement et Bertrand Buchwalter, conseiller culturel, pour un beau moment de solidarité.

Félicitations aux organisatrices et organisateurs de cette remarquable soirée. Merci à tous les généreux sponsors et donateurs ! +d’images

 

Mesdames, Messieurs
Quel bonheur d’être parmi vous ce soir,
Vive les 10 ans du CFBL
cette réussite me réjouit tellement.
Administrateurs du Board ; équipe de direction ; Enseignants ; Parents ;
Vous offrez une belle satisfaction aux enfants
qui fréquentent cet établissement et
à tous ceux qui ont œuvré à sa création
dans le cadre du Plan Ecoles.
Pour cela… Merci !
10 ans plus tard, ma détermination à vous soutenir ne s’est pas émoussée.
Et lorsque André Ferrand m’a transmis la présidence de l’Anefe,
en souvenir de ce travail collectif,
il m’a encouragé à créer de nombreux CFBL.
C’est dire si votre école illustre la volonté
de faire croître notre réseau d’écoles à l’étranger.
Cette journée restera à jamais dans ma mémoire.
Ces 10 ans CFBL marquent aussi mes 60 ans
J’ ai commencé ma journée ANNIVERSAIRE ce matin en Ukraine dans un train de nuit entre Kyiv et Lviv.
J’étais hier à Kiev, invité par le maire de la ville, pour lancer l’espace Europe au sein la mairie avec 5 sénateurs et 4 parlementaires européens.
Les Ukrainiens ont défait les Russes à KYIV et les ont repoussé hors de leurs frontières au nord.
Ils défendent leur liberté et nos valeurs… la démocratie, la liberté d’expression et les droits humains.
Ils sont en 1ERE LIGNE et défendent l’Europe.
Ils savent, nous savons… que s’ils échouent,
les États baltes et la Pologne sont les prochains sur la liste de Poutine.
Les Ukrainiens vont gagner la guerre et veulent rejoindre l’UE au plus vite.
Annoncer à LONDRES en 2022 qu’un pays veut rentrer de toutes ses forces dans l’UE,
Je ne sais pas pour vous… mais pour moi cela me procure une joie immense.
Boris Johnson est passé à Kyiv la semaine dernière.
Je n’ai pas entendu qu’il ait cherché à les dissuader de rejoindre l’UE.
À BUTCHA, ville martyre,
là où les Russes ont commis des massacres ces derniers jours,
dans un cadre indescriptible de ruines,
résultat d’une folie humaine qui dépasse l’entendement,
Là, avec des enfants, nous avons planté des arbres.
L’espérance, le bien, nos valeurs l’emporteront.
Comme les enfants du Londres des années 40,
ces enfants connaissent désormais les abris,
la terreur des bombardements.
Tout doit être entrepris pour arrêter cette guerre.
Aujourd’hui, la décision du Président de la République
de livrer des canons Cesar à l’UKRAINE
correspond à la demande du président Zelensky
C’est nécessaire et urgent pour les Ukrainiens.
Au CFBL, on enseigne en 2 langues.
les enfants ont un enseignement français.
Au-delà de cela, ce sont des valeurs humanistes qu’il reçoivent en patrimoine.
A L’heure où nous parlons
pour ces mêmes valeurs, des héros se battent toujours à Marioupol et dans toute l’Ukraine .
Des blessés sont soignés, jour et nuit, par du personnel sanitaire exemplaire.
Des humanitaires servent des centaines de milliers de repas gratuits aux réfugiés.
Je pense à eux… et je prie pour que les Français fassent le choix, dimanche,
de l’option qui permettra à notre pays
de continuer à les accompagner
tout comme vous accompagnez merveilleusement vos enfants
Soyez généreux !
Je vous remercie!

 

En circonscription au Royaume-Uni – Londres – (24-26 mars 2022)

L’invasion de l’Ukraine décidée par Vladimir Poutine laissera une tâche de sang sur l’histoire de la Russie. À l’initiative du maire de Londres, Sadiq Khan, une marche de solidarité avec l’Ukraine a réuni des milliers de Londoniens, le 26 mars, sous un soleil radieux.

Avec Nicolas Hatton, conseiller des Français de l’étranger et président de l’association the3million, nous avons défilé de Park Lane à Trafalgar Square, en passant par Piccadilly Circus. J’ai aussi relayé le rassemblement mondial sur les réseaux sociaux, « Stand up for Ukraine » pour venir en aide aux réfugiés.

Merci à Amelie Mallet, conseillère des Français de l’étranger à Londres, pour avoir organisé l’ensemble de mon déplacement.

Enseignement

Point de situation

En présence de Nicolas Hatton, j’ai pu faire le point sur l’actualité des deux établissements londoniens nés suite au plan École du Royaume-Uni auprès de Mireille Rabaté, proviseur du Lycée international de Londres Winston Churchill (LIL) et de David Gassian, chef d’établissement du CFBL, Collège français bilingue de Londres.

La veille, je me suis entretenu avec Laurent Batut, delegué consulaire, et auparavant conseiller culturel adjoint en charge de l’animation du plan Écoles du Royaume-Uni qui a abouti à créer 2500 places dans les écoles françaises de Londres.

Le CFBL a ouvert il y a dix ans à Kentish Town. L’établissement accueille 700 élèves de la maternelle au collège. Au LIL, on a vu la première génération de bacheliers en 2018. Depuis, le lycée a toujours connu toujours un taux de 100 % de réussite.

Dîner de gala de lycée CDG

Retour au Hurlingham Club, ce 24 mars 2022, car après deux ans d’interruption, les trustees du LFCG Families Charity Fund et l’Association de Parents d’élèves du Lycée Français Charles de Gaulle, l’APL, ont renoué avec le dîner de gala au profit des élèves du lycée et de ses écoles primaires de South Kensington, Wix, André Malraux et Marie d’Orliac.

Pour l’association, présidée par Salima Triki (à l’image), l’objectif de ce gala est de lever de l’argent pour aider les élèves dont les familles traversent des difficultés financières, en participant notamment au paiement des frais de scolarité, frais de voyages scolaires, frais de bilans et séances d’orthophonie, frais liés à l’accompagnement d’enfants à besoins éducatifs particuliers.

C’est un rendez-vous pour notre communauté, rassemblée et solidaire, afin de permettre à ces élèves de poursuivre leur scolarité dans de bonnes conditions. Nous sommes tous très attachés aux valeurs de mixité sociale et d’école inclusive.

Le dîner de gala clôture la campagne de fundraising qui a démarré en novembre avec un appel aux dons auprès de la communauté parentale et des entreprises : dons d’argent, dons de lots pour les ventes aux enchères ou tombola, achat de places pour la soirée.

Plus 700 enfants ont été aidés grâce aux différentes campagnes de fundraising depuis 2005 et rien que pour l’année dernière, 85 élèves ont été soutenus financièrement pour un total de près de £200,000. +d’images

Petite école d’Ealing (Flam)

Visite de la Petite école d’Ealing pour un échange avec trois classes de lycée de jeunes âgés de 14 à 17 ans, ayant un parent francophone pour un total de 35 grands adolescents.

Leur enseignant, Phi Hung LE, nous a accueillis avec Nicolas Hatton et Christian Ravel, ex-pdt de la Petite école d’Ealing et ancien président fondateur du Parapluie Flam, la fédération des petites écoles FLAM au Royaume-Uni.

Ce fut une conversation très enrichissante qui permet de prendre en compte des priorités marquées par le réchauffement climatique.

Gouverner, c’est prévoir. Cette jeune classe d’âge voit loin et mérite toute l’attention des politiques actuels.

Mes pensées à Joëlle Simpsons qui a lancé la petite école d’Ealing en 1986 et qui préside toujours le Parapluie Flam pour le plus grand bonheur de la cinquantaine d’associations FLAM qui sont ainsi fédérées. +d’images

Solidarité

Dispensaire français de Londres

Accompagné par Nicolas Hatton, conseiller des Français de l’étranger pour la circonscription de Londres, j’ai visité le dispensaire français.
Cécile d’Angelin, présidente de la Charity et la directrice Magali Chabrelie nous ont accueillis.

Suite à sa fusion avec la Société Française de Bienfaisance, le dispensaire a poursuivi et développé sa mission d’aide médicale et sociale auprès des francophones les plus démunis et les plus vulnérables.

L’année 2021 a vu l’activité augmenter de 13% par rapport à 2019 (avant la pandémie), avec une offre accrue de créneaux de consultations (9 par jour) suite à l’arrivée de plusieurs nouveaux médecins bénévoles. La plupart des consultations se sont tenues en présentiel, au grand soulagement des patients.

Le Dispensaire français a soutenu financièrement et de manière régulière des sans-abris qui ne pouvaient ni trouver un travail, ni rentrer en France. Grâce aux bénévoles du comité social, l’équipe a continué à rendre visite aux personnes âgées du club senior qui auraient été particulièrement seules au cours de l’année qui s’est écoulée.

Depuis le mois de septembre, l’activité de l’espace Santé Jeunes, à l’écoute de tous les jeunes de 13 à 25 ans dont la santé mentale a été particulièrement affectée pendant la pandémie, s’est considérablement développée.

Chaque jeudi après-midi, Marie Claire Sparrow, avocate et conseillère des Français de l’étranger pour la circonscription de Londres, assiste bénévolement des visiteurs en quête de conseil juridique.

Des travaux de modernisation et de sécurisation vont être entrepris dans l’espace d’accueil du jardin qui s’avère être un excellent endroit pour favoriser l’écoute.

Vous pouvez soutenir l’action du dispensaire en contribuant à son financement sur www.df-sfb.org.uk +d’images

L’HEBDO DES INDÉPENDANTS N°168 – 14 avril 2022

Lire : l’HEBDO DES INDÉPENDANTS n°168 – 14 avril 2022Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Sommaire :

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES
. Présidentielle, bilan du 1er tour. Résultats nationaux validés par le Conseil constitutionnel.
. Résultats pour les Français de l’étranger :
. Second tour : les positions des parlementaires représentant les Français de l’étranger

LE CLUB DES INDÉPENDANTS
. Warda SOUIHLI, conseillère des Français de l’étranger 8e circonscription des États-Unis (San Francisco) et conseillère AFE États-Unis (répartition des bureaux de vote).
. Ahmed HENNI, président du conseil consulaire à Oran, président de l’UFE d’Oran (Engagement associatif et mandat électif).

LE BLOG D’OLIVIER CADIC
. Tribune : Pour une stratégie offensive de lutte contre la désinformation à l’ère du numérique
. Irlande : le bureau de vote de Cork conservé grâce à l’élue Laurence HELAILI
. Liberté religieuse : pasteur Thierry Le GALL
. En circonscription au Royaume-Uni, avec Nicolas HATTON, conseiller des Français de l’étranger pour la circonscription de Londres :
– Diner de gala de l’APL du lycée Charles de Gaulle
– Dispensaire français de Londres
– Petite école d’Ealing (Flam)
. Service public pour les Français d’Abou Dhabi, représentés par Gilles GRIMA, élu EAU et Oman
. Droit d’opposition à l’Espace numérique santé pour les FDE
. Délibérations au sein du conseil consulaire

FRANCE
Actualités : Politique

Découvrir l’InfoLettre n°168

L’HEBDO DES INDÉPENDANTS N°166 – 31 mars 2022

Lire : l’HEBDO DES INDÉPENDANTS n°166 – 31 mars 2022Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Sommaire :

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES
. Présidentielle : les propositions des candidats pour les Français de l’étranger
. Retrouvez les professions de foi de l’ensemble des candidats en ligne
. Où voter ?
. Législatives
. Déplacements internationaux : actualisation de la liste des pays en zone « verte ».

LE CLUB DES INDÉPENDANTS
. Serge THOMANN, conseiller des Français de l’étranger – Australie, Fidji et Papouasie Nouvelle Guinée (service consulaire à Melbourne).
. Rosiane HOUNGBO-MONTEVERDE, présidente de la commission des Lois de l’Assemblée des Français de l’étranger, conseillère des Français de l’étranger pour le Qatar et Bahreïn (droit au compte bancaire).

LE BLOG D’OLIVIER CADIC
. Manifestation à Londres pour l’Ukraine avec le CFdE, Nicolas HATTON
. Intervention sur la sécurité au Sahel lors du colloque « Maroc, plateforme vers l’Afrique », organisé par les CCEF à Rabat.
. En circonscription au MAROC à Rabat (18 mars) & Fès (19 mars) – Déplacement organisé par Nicolas ARNULF, conseiller AFE pour l’Afrique du nord et conseiller des Français de l’étranger pour Rabat.

FRANCE
Actualités : Politique / Société

BRÈVES D’AILLEURS

Découvrir l’InfoLettre n°166

Royaume-Uni – Londres – marche de solidarité pour l’Ukraine

À l’initiative du maire de Londres, Sadiq Khan, une marche de solidarité avec l’Ukraine a été organisée samedi 26 mars.

Avec Nicolas Hatton, conseiller des Français de l’étranger et président de l’association the3million, nous avons rejoint le cortège à Park Lane, point de départ. Le défilé s’est rendu à Trafalgar Square en passant par Piccadilly Circus.

L’invasion de l’Ukraine décidée par Vladimir Poutine laissera une tâche de sang sur l’histoire de la Russie. Chaque jour depuis plus d’un mois, la liste des victimes civiles innocentes s’allonge. Déjà 3,5 millions d’Ukrainiens ont été contraints de se réfugier à l’étranger.

Le soleil de Londres a illuminé la marche d’une foule solidaire du peuple ukrainien et unie pour dénoncer les crimes commis par la Russie. +d’images

L’HEBDO DES INDÉPENDANTS N°157 – 27 janvier 2022

Lire : l’HEBDO DES INDÉPENDANTS n°157 – 27 janvier 2022Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Sommaire :

FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER & AFFAIRES ÉTRANGÈRES
. Proposition de loi sur l’enseignement français à l’étranger de la sénatrice Samantha Cazebonne adoptée par le Sénat.
. Passe d’armes entre Chantrel et Cadic sur les FLAM.
. Conseil d’administration de l’AEFE.
. Passe vaccinal : le Conseil constitutionnel valide l’essentiel.
. Quid de ceux qui ne peuvent être vaccinés ?
. Parrainages : début de la campagne.
. Parrainages publics.
. Mort d’un soldat français au Mali.

LE CLUB DES INDÉPENDANTS
. Arabie Saoudite : situation sécuritaire généralement stable / Nadia Chaaya, VP du groupe Indépendants, Démocrates et Progressistes (IDP) à l’AFE, conseillère des Français de l’étranger Djeddah, Arabie Saoudite
. Les Français vivent aux Émirats arabes unis en totale sécurité / Gilles Grima, conseiller des Français pour les Émirats Arabes Unis et le Sultanat d’Oman
. Francophonie sans frontières / Ana Fabia Ferraz Martins, conseillère des Français de la 3e circonscription du Brésil (Sao Paulo)
. Un monde de projets au Royaume-Uni en visio / Nicolas Hatton et Amelie Mallet, les conseillers des Français de l’étranger
. Parcours vaccinal / Nicolas Arnulf, conseiller des Français de Rabat

LE BLOG D’OLIVIER CADIC
. Franck Riester, ministre chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité
. Intégration des Balkans dans l’UE
. Alexey Meshkov, ambassadeur de la Fédération de Russie en France
. Afrique : terrain d’expérimentation du « soft power » chinois

FRANCE
Actualités : Politique & Sénat

BRÈVES D’AILLEURS

CARNET & NOMINATIONS

Découvrir l’InfoLettre n°157

Royaume-Uni : belle victoire juridique pour the3million

Victoire juridique : 3 juges arbitrent en faveur de the3million après 3 ans de combat juridique face au Home Office

Sincères félicitations à Nicolas Hatton, tête de liste « Un monde de projets », qui a mis au premier rang de ses priorités la lutte en faveur du respect de nos droits au Royaume-Uni.

Les citoyens de l’UE obtiennent le droit d’accéder aux données personnelles détenues par le Home Office !

Cette décision met fin à une bataille juridique de trois années lancée par les associations the3million, présidée par Nicolas Hatton et l’Open Rights Group, comme le révèle The Guardian.

Le quotidien britannique The Guardian écrit :
Les citoyens de l’UE ont obtenu le droit d’avoir un accès complet aux dossiers les concernant détenus par le ministère de l’Intérieur ou tout autre organisme après une bataille juridique.
Trois juges de la cour d’appel ont annulé à l’unanimité une décision antérieure de la Haute Cour selon laquelle leur affaire n’avait aucun fondement juridique et ont déclaré que la loi de 2018 sur la protection des données (DPA) leur avait illégalement refusé l’accès à leurs données par le biais d’une clause d’exemption d’immigration. Lire l’article

Infolettre n°49 aux Français du Royaume-Uni : Consulaires 2021 – Quel avenir pour les Français de l’étranger ? (webinaire avec Gérard Larcher, président du Sénat) / Enseignement (Plan École ; Apprentissage du français ; Chèque Flam ; Étude supérieures) / Entrepreneuriat (conséquences du Brexit ; Accord de commerce ; Franck Riester, ministre).

Lire : l’INFOLETTRE n°49 – Mai 2021Logo InfoLettre - Rond75

Edito de l’Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°49

Consulaires 2021

L’heure est d’importance et ce moment est privilégié : notre communauté a rendez-vous avec elle-même, puisqu’elle est appelée à désigner ses conseillers des Français de l’étranger.

En effet, depuis vendredi et jusqu’à mercredi 26 mai 11h00 (UK time), vous pourrez choisir vos élus de proximité par le biais d’internet. Il sera également possible de voter à l’urne le dimanche 30 mai, uniquement au lycée Charles de Gaulle à Londres ou au consulat général d’Édimbourg pour les électeurs situés en Écosse.

Élu successivement en 2006 et en 2014 pour vous représenter, il me paraît utile de rappeler que votre soutien m’a permis d’œuvrer sur de nombreux chantiers. Le plan École que je vous avais proposé en 2006 aura abouti à créer 2500 places dans l’enseignement français à Londres et à tripler le nombre d’associations FLAM qui accueillent plus de 5000 enfants chaque semaine.

Élu sénateur des Français établis hors de France, j’ai démissionné de mon mandat de conseiller consulaire pour ne pas cumuler. J’ai consacré un tiers du temps de mon mandat au Royaume-Uni. C’est suite à une initiative de Marie-Claire Sparrow, conseillère des Français de l’étranger (n°2 sur la liste Les pieds sur terre) que j’ai pu faire évoluer la législation afin de protéger nos jeunes compatriotes contre l’adoption forcée après avoir été placés par les services sociaux britanniques.

Si Theresa May a renoncé à la taxe de 65£ pour acquérir le Settled Status et si les démarches ont été drastiquement simplifiées, ce n’est ni grâce à la Commission européenne, ni grâce au gouvernement français. C’est grâce à l’association the3million, cofondée et présidée par Nicolas Hatton, délégué consulaire et tête de liste Un Monde de projets. Son activisme en faveur de la protection des droits des Européens au Royaume-Uni a nourri mes prises de position sur le Brexit au Sénat depuis 2016.

Les conseillers des Français de l’étranger constituent un relais particulièrement fort de l’action des sénateurs des Français établis hors de France et je souhaite leur rendre hommage.

Visuel HL34 effet2À l’heure d’une crise sanitaire mondiale qui vient s’ajouter aux conséquences du Brexit, le rôle des élus consulaires est primordial : ils sont le relais entre vous et les autorités diplomatiques et consulaires. L’information et l’aide qu’ils donnent sont au centre du dispositif des postes. Les membres des conseils consulaires siègent au sein des différentes formations et vous y défendent dans les domaines de l’enseignement et des bourses, de la sécurité, de la protection et des aides sociales ou d’urgence, ou encore dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle.

Le quotidien des Français du Royaume-Uni, au même titre que celui des Européens, procédera directement de la qualité de leur représentation et de leur capacité de se mobiliser pour faire entendre leur voix dans la recomposition de leur environnement post-Brexit.

Les appels au vote, les professions de foi ou les invitations aux réunions virtuelles ont foisonné dans vos messageries. 8 listes se disputent vos suffrages dans la circonscription de Londres pour 21 sièges (9 conseillers des Français de l’étranger et 12 délégués consulaires). En Ecosse, on compte 4 listes qui ciblent 3 places de conseillers.

Le décor est en place, le panel est large et l’enjeu mérite tout votre intérêt. Voter renforce les mandats et ceux qui en sont issus. Découvrir l’Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°49


Webinaire : « Notre avenir dans un Royaume-Uni post-Brexit » – vidéo (1h)

La réunion virtuelle du 19 mai intitulée « Notre avenir dans un Royaume-Uni post-Brexit » s’est s’articulée autour de cinq grandes thématiques qui répondent aux changements rapides qui affectent la communauté française du Royaume-Uni :

1- Les élections consulaires
2- L’impact du Brexit
3- L’offre éducative offerte à nos enfants
4- La simplification des démarches consulaires
5- La solidarité avec nos concitoyens.

Rencontre avec les candidats de la liste Un Monde de Projets (consulaires 2021) : Nicolas Hatton, Amelie Mallet, Laurent Batut, Véronique Martin, Pierre-Olivier Sevestre, Anne Vigouroux, Jean-Bernard Tanqueray, Bénédicte Yue, Christian Ravel, Violaine-Patricia Galbert.

Europa School UK : une transition réussie post-Brexit (par Bénédicte Yue)

Merci à Bénédicte Yue, co-fondatrice de Europa School UK et directrice financière d’un Multi Academy Trust regroupant 23 écoles primaires et secondaires en Oxfordshire, pour m’avoir adressé ce texte que j’ai le plaisir de partager avec vous :

« Europa School UK est un modèle d’intégration souvent cité dans le cadre du plan École au Royaume-Uni. Cette école qui a vu le jour en 2012 dans la continuité de l’École européenne de Culham à l’initiative d’un groupe de parents et d’enseignants a dû faire face à une nouvelle période d’incertitude suite à la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne, étant dans l’impossibilité de continuer à offrir le Baccalauréat européen post-Brexit.

Qu’à cela ne tienne, Europa School est plus ouverte que jamais et vient d’obtenir son accréditation pour offrir le Bac International. Europa School propose ainsi un enseignement bilingue totalement gratuit de la maternelle à la terminale. En primaire, l’enseignement est à parité horaire en anglais et dans une seconde langue qui peut être le français, l’espagnol ou l’allemand. Environ 30% de l’enseignement s’effectue dans cette seconde langue en secondaire, et pour le Bac international, les élèves peuvent choisir le français en première ou deuxième langue. Le Baccalauréat International permettra à ses élèves de continuer à intégrer les meilleures universités au Royaume Uni comme en Europe, tout en bénéficiant d’une expérience multiculturelle unique. L’école envisage d’offrir prochainement le Middle Years programme et bénéficie en outre du Label France Education.

Europa School UK représente ainsi une alternative intéressante pour les familles françaises installées dans la région d’Oxford, souhaitant maintenir leur niveau en langue maternelle.

Il reste encore des places pour le Baccalauréat international pour la rentrée 2021. Pour tous renseignements, n’hésitez pas à contacter Tanya Simpson, Directrice adjointe (t.simpson@europaschool.uk). »

Bénédicte Yue.

Webinaire – Les conséquences du Brexit pour les entrepreneurs Français du Royaume-Uni (1h20)

La liste des « Brexit surprises » pour les entrepreneurs étrangers basés au Royaume-Uni ne cesse de s’allonger. Dans ce contexte, comment réagir, et comment anticiper ? Le mythe de l’entreprenariat anglais est-il toujours une réalité ?

Pour y répondre, j’ai participé le 13 mai à un webinaire qui a réuni :
. Nilmini Rolens -avocate spécialiste de l’immigration UK-
. David Lasse – Tenbury International – Cabinet comptable
. Franck Sidon – Tax Adviser
. Jean-Claude Cothias – Entrepreneur

Les modérateurs étaient :
. Pierre Olivier Sevestre, entrepreneur et animateur du débat
. Anne Vigouroux, responsable de la transformation commerciale, secrétaire générale de l’UFE GB (Union des Français de l’Étranger)
. Nicolas Hatton, co-fondateur et président de l’association the3million

Cette réunion a été organisée par Un monde de projets, liste indépendante aux élections consulaires 2021 menée par Nicolas Hatton.

Webinaire – Les clés de l’enseignement supérieur pour les jeunes français au Royaume-Uni (vidéo 1h30)

Le Brexit a ouvert une période nouvelle pour la mobilité des étudiants et inquiète de jeunes Français actuellement sur le sol britannique, mais aussi ceux qui envisagent des études supérieures au Royaume-Uni.

Quelles options s’offrent à eux une fois leur diplôme secondaire en poche (A Levels, baccalauréat international, IB, E-Levels etc.) ? Quel est l’impact du Brexit sur les règles d’immigration ou encore sur les frais de scolarité ? Quelles sont les autres alternatives à l’étranger et les possibilités de parcours universitaires en France ?

Telles sont les questions dont nous avons débattu, le 8 mai, grâce à vos questions et nos panélistes :

. Bénédicte Yue, directrice financière d’un Multi Academy Trust regroupant 23 écoles primaires et secondaires en Oxfordshire
. Laurent Batut, consulant en éducation et coordinateur du plan École 2010-2015
. Cécile Masek, consultante en orientation
. Danielle Raymond, responsable du département orientation et carrières au lycée international de Londres Winston Churchill
. Mike Nicholson, Director of undergraduate admissions and outreach à l’Université de Bath, précédemment directeur des admissions à l’Université d’Oxford
. Nilmini Roelens, Principal Solicitor chez Roelens Solicitors
. Sarah Sen, responsable des admissions du Bsc en Management, ESCP – London

Cette réunion a été organisée par Un monde de projets, liste indépendante aux élections consulaires 2021 menée par Nicolas Hatton.

Accès à la langue française pour nos enfants : quelles solutions au Royaume-Uni ? (webinaire 1h10)

Comment peut-on préserver les liens de nos enfants avec la langue et la culture françaises ? Quelles sont les solutions offertes sur le territoire lorsque l’on n’a pas accès aux écoles françaises ? Quels sont les différents diplômes possibles en fin de secondaire, à quel diplôme chaque solution est-elle adaptée ?

J’ai eu le plaisir d’intervenir aux côtés de :
. Amelie Mallet, présidente de l’association des parents d’élèves du Lycée International de Londres Winston Churchill (APLIL)
. Christian Ravel, Fondateur de l’association Parapluie FLAM, la fédération des petites écoles FLAM du Royaume Uni
. Benedicte Yue, Directrice financière d’un Multi Academy Trust regroupant 23 écoles primaires et secondaires en Oxfordshire
. Tanya Simpson, Directrice adjointe d’Europa school UK
. Sandrine Philippot-Gasc, Professeur d’histoire géographie en français à Europa school UK
. Marion Sigwald, Responsable du développement de Tutoring London
. Marie Boutry-Peyron, Directrice d’Avenue des écoles

Cette réunion a été organisée le 1er mai par Un monde de projets, liste indépendante aux élections consulaires 2021 menée par Nicolas Hatton


Royaume-Uni : succès de la réunion virtuelle « plan École » (vidéo 1h32)

(re)découvrez l’intégralité de la réunion en vidéo.

Exactement un mois après le succès de sa réunion virtuelle « Vivre au RU après la sortie de l’UE » (compte-rendu), Nicolas Hatton, président de the3million et délégué consulaire, a une nouvelle fois réussi son pari en attirant des centaines de participants, ce 6 mars, autour du thème suivant : Le plan École. C’est quoi ? C’est pour qui ?

Afin d’apporter des réponses aux enjeux éducatifs propres à notre communauté au Royaume-Uni, j’ai eu le plaisir d’intervenir aux côtés de

. Amelie Mallet, pdte de l’Association des Parents du Lycée international de Londres
. Laurent Batut, ancien conseiller culturel adjoint à l’ambassade
. Joëlle Simpson, présidente du Parapluie FLAM
. Christian Ravel, co-fondateur du Parapluie FLAM
. Bénédicte Yue, co-fondatrice de Europa School UK

Rappelons que le 1er novembre 2010, en qualité de conseiller culturel adjoint à l’ambassade, Laurent Batut animait sa première réunion du plan Ecole pour le Royaume-Uni, lancé en 2008 sous le leadership de l’ambassadeur Maurice Gourdault-Montagne (compte-rendu).

Ce plan a permis de créer un véritable élan pour l’enseignement français au Royaume-Uni (nouvelles écoles françaises, écoles locales bilingues, réseau FLAM). Il est devenu une référence et a inspiré le plan de développement de l’enseignement français à l’étranger présenté en juin 2011 par Alain Juppé, alors ministre des Affaires étrangères.

Laurent Batut a estimé qu’il était temps « de faire retravailler les acteurs de la filière éducation ensemble et de recréer du lien », en avançant cet argument : « il n’est pas sain de vouloir résoudre ses problèmes chacun dans son coin ».

En effet, il faut nécessairement faire appel à l’intelligence collective et s’inscrire ainsi dans la perspective globale d’un doublement du nombre d’élèves scolarisés à l’étranger d’ici 2030, ambition affichée par le président de la République.

Cette réunion publique peut être considérée comme le premier pas vers la construction d’un nouveau plan École pour tous les Français du Royaume-Uni.

Infolettre n°48 aux Français du RoyaumeUni : Michel Barnier (pre-settled status) – Invitation réunion virtuelle « Plan École » Sam. 06 mars – Covid19 : Lucie Paye témoigne pour le RU sur Public Senat – Succès de la réunion « Vivre au RU après la sortie de l’UE » (vidéo 1h32)

Lire : l’INFOLETTRE n°48 – Mars 2020Logo InfoLettre - Rond75

Edito de l’Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°48

« C’est un divorce dont nous parlons. Il provoque des conséquences graves, nombreuses, souvent sous-estimées, généralement mal expliquées », a jugé Michel Barnier, auditionné conjointement par trois commissions du Sénat (*), ce 16 février, sur l’accord de commerce et de coopération conclu entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Il faut désormais s’attacher à résoudre « l’insécurité juridique pour les états, les entreprises et les citoyens », fait valoir le négociateur en chef de la Commission européenne.

Cette audition m’a offert l’opportunité de remercier encore Michel Barnier pour son attachement au respect des droits des Européens du Royaume-Uni, qu’il a manifesté tout au long des négociations.

Suite à la demande de Nicolas Hatton, président de the3million, j’ai évoqué la situation des deux millions d’Européens qui disposent d’un pre-settled-status. Ils seront tenus de renouveler leur statut dans les cinq ans. Or, l’article 20 de l’accord de sortie ne prévoit pas l’omission de la demande de renouvellement. La question se pose de savoir si elle peut entraîner ou pas la perte de ce statut de « pré-résident permanent ». L’ambassadeur du Royaume-Uni en France n’avait pas répondu à cette interrogation, une heure plus tôt, devant le groupe d’amitié interparlementaire France-Royaume-Uni.

Clara Martinez Alberola, chef-adjointe de Michel Barnier dans la négociation, a été claire. Ce cas de figure ne saurait remettre en question les droits prévus dans l’accord de retrait (voir la vidéo)

Visuel HL34 effet2Lors de cette audition, les considérations du conseiller spécial ont largement porté sur l’accord de commerce ; il a souligné le fait que « c’est la première fois qu’on négocie un accord de libre-échange dans un contexte de divergence et non pas de convergence, comme nous l’avons fait avec le Japon ou le Canada, avec des normes et des standards pour commercer plus facilement »…

Et nous ne sommes pas au bout du chemin ! Car l’accord de commerce et de coopération conclu in extremis laisse de nombreux points sectoriels, plutôt épineux à négocier. Moralité, « personne n’a été capable de me démontrer la moindre valeur ajoutée du Brexit », déplore Michel Barnier (voir l’intégralité de l’audition).

La signature de l’accord de retrait, puis d’un accord de commerce et de coopération avec le Royaume-Uni consacrent la réussite de sa mission. Les 27 membres de l’Union européenne sont restés soudés de bout en bout.

Michel Barnier fait désormais partie des grandes figures qui auront marqué l’histoire de l’Union européenne. Découvrir l’Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°48


(*) les trois commissions sont :
– la commission des Affaires étrangères et de la Défense, présidée par Christian Cambon
– la commission des Affaires européennes, présidée par Jean-François Rapin
– la commission des Affaires économiques, présidée par Sophie Primas

Accord post-Brexit / Pre-settled status – Q/R à Michel Barnier (vidéo 3’50)

« C’est un divorce dont nous parlons. Il provoque des conséquences graves, nombreuses, souvent sous-estimées, généralement mal expliquées », a jugé Michel Barnier, auditionné conjointement par trois commissions du Sénat (*), ce 16 février, afin de connaitre son appréciation sur l’avenir de la relation euro-britannique.

Il faut désormais s’attacher à résoudre « l’insécurité juridique pour les états, les entreprises et les citoyens », fait valoir le conseiller spécial de la présidente de la Commission européenne sur l’accord de retrait et l’accord de commerce et de coopération, signés entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Après l’avoir remercié pour son attention aux droits de Européens du Royaume-Uni lors des négociations, j’ai évoqué la situation de ceux qui disposent d’un pre-settled-status. Ce sont deux millions d’Européens qui seront tenus de renouveler leur statut dans les cinq ans. Or, l’article 20 de l’accord de sortie ne prévoit pas que l’omission de cette demande de renouvellement constitue un cas de perte de ce statut de « pré-résident permanent », comme me l’a fait remarqué Nicolas Hatton, président de the3million.

Je remercie Clara Martinez, adjointe de Michel Barnier dans la négociation, d’avoir clarifié cette question en me garantissant qu’il n’est pas possible de remettre en question les droits prévus dans l’accord de retrait.

Lors de cette audition, les considérations du conseiller spécial ont largement porté sur l’accord de commerce, en soulignant le fait que « c’est la première fois qu’on négocie un accord de libre-échange dans un contexte de divergence et non pas de convergence, comme nous l’avons fait avec le Japon ou le Canada, avec des normes et des standards pour commercer plus facilement »…

Et nous ne sommes pas au bout du chemin, car l’accord de commerce et de coopération conclu in extremis laisse de nombreux points sectoriels à négocier, plutôt épineux et laborieux. Moralité, « personne n’a été capable de me démontrer la moindre valeur ajoutée du Brexit », déplore Michel Barnier.
Vidéo de l’audition complète du 16 février 2021 (1h40)

(*) les trois commissions sont :
– la commission des Affaires étrangères et de la Défense, présidée par Christian Cambon
– la commission des Affaires européennes, présidée par Jean François Rapin
– la commission des Affaires économiques, présidée par Sophie Primas

Succès de la réunion virtuelle « Vivre au RU après la sortie de l’UE » (vidéo 1h32)

Félicitations à Nicolas Hatton qui a réuni plus de 500 personnes, le 6 février, pour traiter des problématiques de la communauté française du Royaume-Uni, un mois après la sortie de l’Union européenne.

Tous nos concitoyens installés outre-Manche doivent justifier d’un statut légal de résident, avant le 30 juin 2021, mais nombreux connaissent des obstacles susceptibles d’affecter leur résidence et mobilité. De plus, le statut de résident constitue une source de problèmes du fait qu’il soit purement numérique, c’est à dire sans preuve matérielle.

Pour répondre à leurs interrogations, je suis intervenu aux cotés de
Nicolas Hatton, président de the3million et délégué consulaire,
Nilmini Roelens, avocate spécialisée dans les questions migratoires,
Christian Albuisson, conseiller des Français de l’étranger pour l’Écosse,
président de la Société Française de Bienfaisance en Écosse et Director Citizens Right Project.

De nombreux points récurrents ont été soulevés, ils concernaient la fermeture des frontières, le dépistage, la nationalité, l’assurance maladie, l’acquisition du settled status ou du pré-settled status, la retraite, les possibilités de travail depuis le Brexit, les personnes à charge, le permis de conduire, le retour en France…

De plus, Amelie Ersman Mallet a répondu à 98 questions en live pendant le webinaire !

Pour essayer de s’en sortir ensemble, Nicolas a créé l’association the3million pour que les Européens du Royaume-Uni continuent d’habiter le pays qu’ils appellent HOME !

Je ne peux que partager son appel à la solidarité, notamment contacter des gens qui sont seuls. Oui, nous devons impérativement rester solidaires et penser à l’autre autant qu’à soi.

Entre le Brexit et le Covid, chacun l’a rappelé, nous vivons un moment très difficile. Il faut donc rester unis pour construire une nouvelle relation, d’autant qu’un certain nombre de problèmes liés au Brexit ne font que commencer, comme l’a souligné Christian Albuisson.

Il faut aussi être responsable. Ainsi, on a toujours le droit de rentrer dans son pays, mais on a tout autant le devoir de ne pas ramener le virus.

INVITATION – Réunion virtuelle pour les Français du RU – Samedi 06 février

Vivre au Royaume-Uni après la sortie de l’Union européenne

Merci de vous inscrire en suivant ce lien : https://www.eventbrite.co.uk/e/reunion-publique-avec-olivier-cadic-nicolas-hatton-et-christian-albuisson-tickets-136095903511

Depuis le 1er janvier notre environnement a changé avec la sortie totale du Royaume-Uni de l’Union européenne. Certains d’entre-nous connaissent déjà de sérieuses difficultés. J’ai le plaisir de vous inviter à une visio-conférence :

Samedi 06 février 2021
2:00PM (UK time) – 15h

pendant laquelle j’interviendrai aux côtés de

Nicolas HATTON
. Co-fondateur et Président de l’association the3million
. Délégué consulaire pour l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord (circonscription de Londres)

Nilmini ROELENS
. Avocate
. Spécialiste du droit britannique de l’immigration

Christian ALBUISSON
. Conseiller des Français de l’étranger pour l’Écosse (circonscription Édimbourg)
. Président de la Société Française de Bienfaisance en Ecosse
. Director Citizens Right Project, en Ecosse

Cette réunion d’information sera l’occasion d’évoquer certaines difficultés qui se posent à la communauté française, comme l’interdiction des déplacements entre la France et le Royaume-Uni sauf motif impérieux, les obstacles susceptibles d’affecter la résidence et la mobilité, ainsi que la nécessité d’avoir un statut légal de résident avant la fin de la période de grâce le 30 Juin 2021.

Après des courtes présentations, vous serez invités à poser des questions et contribuer à cet échange. Veuillez noter que la réunion se fera en français.

Pour y assister, RESERVATION OBLIGATOIRE en cliquant sur ce lien : https://www.eventbrite.co.uk/e/reunion-publique-avec-olivier-cadic-nicolas-hatton-et-christian-albuisson-tickets-136095903511

Après inscription, un lien pour assister à la réunion sur Zoom vous sera envoyé la veille par email.

Mon année 2020 en revue

Mon année 2020 vue par l’intelligence artificielle de mon iPhone.

À la veille de mon retour au Sénat pour débuter 2021, mon téléphone m’a invité à revenir en images sur cette année qui débute à Londres avec Nicolas Hatton et Gina Miller pour finir dans les embouteillages du Kent devant le tunnel sous la Manche comme pour boucler la boucle.

J’y vois une belle façon de tourner la page 2020.

Je remercie donc mon téléphone pour sa sélection et tous ceux qui apparaissent en images car ils m’offrent de très bons souvenirs.