Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

HEBDOLETTRE n°82 – L’inimaginable présidentielle (édito) – 6ème Semaine de l’Eau (conf. à Beyrouth) – Portrait de Patrice Blois, délégué UDI Honduras – En Bref du 03 au 10 avril 2017 (Sénat et Circo.) – Vote électronique pour les FE : réponse de JM Ayrault à G. Larcher – En circonscription : LIBAN / Beyrouth (26-29 mars 2017) – En circonscription : ROUMANIE / Bucarest (30 mars au 01 avril 2017) – Législatives 7e circo : Benoit Mayrand, UDI, lance sa campagne – Le projet de l’UDI pour la France (2017-2022) en 9 points

Lire : l’HEBDOLETTRE n°82 – 18 avril 2017Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’HebdoLettre n°82

Pour vous, que serait l’inimaginable en mai prochain ?

C’est la question que j’ai posée à mes collègues sénateurs, au lendemain du Brexit. Pour les Français du Royaume-Uni, l’inimaginable venait de se produire.

A la même époque, en juin 2016, qui aurait cru que le Président de la République François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls n’appelleraient pas à voter pour le candidat officiel du Parti socialiste au premier tour ?

Comment imaginer aussi que François Fillon serait largement vainqueur en décembre de la primaire de la droite et du centre, puis qu’il serait mis en examen et plongerait son électorat dans la sidération ?

Dimanche, nous allons vivre l’élection de tous les dangers pour la France et les Français. Un tiers des électeurs se déclarerait encore indécis.

Les deux candidats des extrêmes envisagent chacun une sortie de l’Union Européenne. L’une fait le choix du repli identitaire conjugué au rabougrissement économique, tandis que l’autre envisage de rejoindre l’Alliance bolivarienne créée en 2004 par Fidel Castro et Hugo Chavez.

Devant un tel cauchemar, il paraît superflu de finasser entre les personnalités d’Emmanuel Macron et de François Fillon ou leur niveau respectif de libéralisme parce qu’ils ont, tant l’un comme l’autre, la capacité de nous faire sortir par le haut de cette présidentielle.

Visuel HL55 Lorsqu’à la rentrée de septembre, cherchant à imaginer l’inimaginable, j’évoquais l’éventualité d’un second tour Le Pen-Mélenchon, il m’était répondu : impossible !

Pourtant à quelques jours du premier tour de la Présidentielle, Thierry Breton, ministre de l’économie de Jacques Chirac, a déclaré qu’il voterait Macron pour éviter ce scénario.

L’adage dit qu’au premier tour, on choisit et qu’au deuxième tour, on élimine.

Parce qu’il y a péril en la demeure, des personnalités LR et PS déclarent désormais que pour avoir un choix au second tour, elles doivent éliminer le candidat émanant de leur parti dès le premier tour.

Et ça… c’était vraiment inimaginable ! Découvrir l’HebdoLettre n°82

Honduras : Patrice Blois rejoint l’UDI-Monde

Je félicite Patrice Blois, nouveau délégué UDI Honduras, que j’avais rencontré chez lui à Tegucigalpa en février 2016. Voici son portrait :

Patrice Blois, délégué UDI Honduras et président du comité Amérique centrale des conseillers du commerce extérieur (CCEF)

Patrice Blois voit le monde à travers le prisme du rayonnement français. Frais émoulu de l’université Paris-Dauphine, il va se lancer dans la représentation de marques françaises de parfums et de cosmétiques au Honduras. Pourquoi le Honduras ? Pourquoi pas ? Patrice y a passé de si belles vacances lors de l’été 78…

Le renom de la France a toujours été associé au développement de ses affaires, notamment vers les pays voisins, puisque Patrice possède et administre désormais plusieurs sociétés dans le secteur du luxe.

Sa réussite ne lui fait pas oublier que le marché hondurien demeure une friche totale pour les entreprises françaises. Pour y remédier, il devient conseiller du commerce extérieur de la France (CCEF) en 1991 et s’impose un nouveau challenge, en février 2015, en prenant la présidence du comité Amérique centrale des CCEF.

Son sens de l’engagement collectif se prolonge dans le milieu associatif au bénéfice de ses compatriotes. Et lorsque les difficultés pointent, Patrice sait prendre sur lui. Membre de l’UFE, il a fait face à la fermeture du consulat du Honduras en 2015 ou encore à l’ouragan Mitch en 1999, tandis qu’il était président de l’Alliance française : « le pays était dévasté, raconte-t-il. J’ai participé modestement aux secours et à l’époque nous avions pris la décision d’installer la brigade de pompiers venue de France dans nos locaux ».

Patrice Blois a multiplié les responsabilités, mais il a toujours été en retrait du terrain politique, « attristé par le manque de renouveau, tant au niveau des personnes que des idées ». Et puis, il lui est apparu que l’UDI incarnait les valeurs de la droite et du centre (« le vrai »), tout en considérant la parole de ses membres. « C’est dans cet esprit que j’ai choisi pour la première fois de m’impliquer plus formellement », commente Patrice. Et c’est heureux, car nous avons besoin d’hommes de sa trempe.

En Bref du 29 août au 03 sept. 2016

Andorre : rencontre avec Gilbert Saboya (29 Août)

g_saboya_ocA Andorre, j’ai rencontré Gilbert Saboya, ministre des Affaires étrangères de la Principauté, qui m’a présenté les réformes courageuses engagées par son gouvernement. Héliport, développement du tourisme, casino… la Principauté a de nombreux projets susceptibles de développer nos échanges bilatéraux.

Le futur d’Andorre s’inscrit dans l’intégration avec l’Union européenne pour diversifier son économie. Nous avons tout à gagner à les aider !

Honduras : visite de Patrice Blois (30 août)

patrice_bloisJ’avais rencontré Patrice Blois à Tegucigalpa, en février dernier. Président de la section Amérique centrale des conseillers du commerce extérieur (CCE) et très engagé en faveur de l’UFE, Patrice m’avait présenté les opportunités du marché hondurien encore méconnu.

Au Sénat, nous avons évoqué les conditions de marché sur la zone Amérique centrale depuis le scandale de la domiciliation de sociétés offshore (« Panama papers »).

République dominicaine : rencontre avec José Gomez (30 août)

jose_gomezEn marge de la Semaine des ambassadeurs, j’ai eu le plaisir de rencontrer José Gomez, ambassadeur de France en République dominicaine. Ce fut l’occasion d’exprimer mon souhait qu’un accord puisse être rapidement trouvé pour permettre la libération de Christophe Naudin.

La nomination d’un nouveau procureur général, il y a quelques jours, a relancé l’espoir de conclure les discussions engagées depuis plusieurs semaines.

Ouverture de la Semaine des ambassadeurs (30 août)

elyseesemComme de tradition, le président de la République a ouvert les travaux de la Semaine des ambassadeurs à l’Elysée. Devant nos ambassadeurs, François Hollande a déclaré que l’Europe devait « impérativement se doter de toutes les capacités militaires et les ressources industrielles nécessaires pour construire son autonomie stratégique ».

On constate que l’idée d’une Défense européenne, portée par l’UDI, s’impose peu à peu dans les esprits et les institutions. Lire : Compte-rendu Semaine des ambassadeurs 2016

Tourisme : les annonces de Guillaume Pepy (31 août)

g_pepyDans le cadre d’un déjeuner thématique lors de la Semaine des ambassadeurs, le patron de la SNCF, Guillaume Pepy a évoqué le succès du produit TGV Air, une offre combinée train+avion destinée aux voyageurs transitant par Roissy, déjà relayée par 15 compagnies aériennes.

TGV Air a séduit 400.000 voyageurs cette année. Le président a rappelé que 12 millions d’étrangers utilisaient le site voyage-sncf.com pour venir en France. 600M€ seront investis de 2017 à 2022 pour rénover la gare du Nord.

Edition : Anniversaire de Media-Participations (2 sept.)

lombardOù mieux qu’à Bruxelles peut-on célébrer la bande dessinée franco-belge ? L’aventure des Editions du Lombard a commencé en 1946 avec la parution du célèbre journal Tintin. Belle soirée anniversaire des 70 ans du Lombard et des 30 ans du groupe français Media-Participations créé pour acquérir cette maison d’édition. Média-Participations est devenu depuis un grand groupe européen d’édition, de presse, de production audiovisuelle et de logiciels de loisirs, qui s’adresse à un large public familial et fait aujourd’hui référence dans chacune de ses activités.

March For Europe (3 sept.)

marchAvec Patricia Connell, déléguée consulaire UDI, nous nous sommes réjouis de voir la mobilisation en faveur de l’Union européenne lors d’une manifestation à Londres qui s’est achevée devant le Parlement britannique.

D’autres marches ont été organisées par les militants anti-Brexit dans plusieurs villes britanniques (Cardiff, Edimbourg, Bristol, Oxford, Brighton…) avec le même succès.