Les élections sont dans toutes les têtes. Un « défi administratif et technique » est devenu l’expression consacrée au sein du ministère des Affaires étrangères et du réseau diplomatique et consulaire pour évoquer l’organisation des scrutins de l’année prochaine

Les Français de l’étranger vont élire, pour la 6ème fois, leur président de la République et, pour la 1ère fois, leurs 11 députés qui vont rejoindre au Parlement leurs 12 collègues du Sénat

Quel bénéfice pour le gouvernement d’avoir créé un secrétariat d’Etat des Français de l’étranger en juin dernier ? Assurément, la réponse pourrait se trouver dans les urnes en 2012.

Au cours de la Conférence des ambassadeurs, le 1er septembre dernier, David Douillet avait solennellement demandé aux 181 diplomates réunis à Paris de s’impliquer « personnellement et directement dans la préparation des échéances de 2012 ». Son successeur, Edouard Courtial, a repris le même mot d’ordre devant les élus de l’AFE, un mois plus tard. Le fruit de cette mobilisation vise clairement à surpasser le taux de participation obtenu en 2007 qui s’élevait à 42,13%.

Depuis 2007 la donne a changé et les risques d’erreurs, de négligences ou de simples maladresses seront multipliés pour les futures échéances. Les responsables des opérations de vote en appellent à une extrême prudence, car jamais l’expression démocratique des Français hors frontières n’aura été aussi délicate.

D’une part, les expatriés sont appelés à  élire le président de la République en même temps que leur député, ce qui constitue une grande première. En effet, l’Assemblée nationale comptera désormais 11 députés élus directement par les Français vivant à l’étranger pour les représenter. En conséquence, notre réseau diplomatique et consulaire relèvera la prouesse d’organiser quatre tours de scrutins en moins de deux mois.

Dès à présent, il faut anticiper toutes les difficultés pour les conjurer à temps, en orientant le travail selon trois axes principaux.

Premièrement, Il faut étoffer et mettre à jour les listes électorales. On estime que 300 à 400.000 compatriotes en âge de voter en 2012 ne se sont pas encore fait connaitre. Savent-ils seulement qu’ils peuvent exercer leur droit de vote ? Crédits supplémentaires, nouvelles applications informatiques et campagnes médiatiques aideront à compléter cette tâche urgente qui tombe à échéance le 31 décembre 2011, à 18 h00 !

Edouard Courtial a précisé qu’une première campagne d’information audiovisuelle se déroulera durant tout le mois d’octobre et du 15 novembre au 15 décembre (sur TV5, France24, RFI et sur les sites internet de grands quotidiens, tels que Le Figaro, Le Monde et Libération).

Secondement, les efforts doivent porter sur l’information qui sera diffusée auprès des électeurs dont bon nombre n’a jamais voté à des législatives, d’autant qu’ils auront le choix entre quatre modalités pour désigner leur député ! Le vote sera possible en personne ou par procuration (comme pour la présidentielle), mais aussi par internet ou encore par correspondance sous pli fermé.

Troisièmement enfin, pour étoffer la participation, le réseau consulaire veut « rapprocher l’urne de l’électeur » par la multiplication des bureaux de vote. Ses responsables se sont souvenu que la participation a été sous-estimée lors de la dernière présidentielle générant des files d’attente interminables, ce dont j’ai été le témoin navré au consulat de Londres. Là encore, les chiffres doivent parler d’eux-mêmes. En 2007, 580 bureaux de vote ont été comptabilisés. En 2012, leur nombre sera porté à 744, total non définitif.

S’il reste beaucoup à faire pour organiser les 4 tours de suffrage universel à l’étranger, je ne doute pas que l’ensemble du peuple français réussisse à exprimer sa voix depuis les cinq continents.

Election Présidentielle
§  1er tour : Dimanche 22 avril 2012
§  2e tour : Dimanche 6 mai 2012

Election Législative
§  1er tour : Dimanche 3 juin 2012
§  2e tour : Dimanche 17 juin 2012

Pour tout renseignement sur votre inscription sur les listes électorales:
Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord: elections.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr
Ecosse: contact.edimbourg-fslt@diplomatie.gouv.fr

Lire aussi : « Comment voter au Royaume-Uni en 2012 ? » du 15 juillet 2011

Photo Flickr de JohnWilliamsphd