Les déclarations des candidats à la présidentielle et les bulletins de vote viennent de vous parvenir par courrier.

Des efforts ont été accomplis avec l’ouverture de plusieurs bureaux de vote supplémentaires afin de rapprocher l’urne de l’électeur. C’est un progrès pour beaucoup d’électeurs. A l’inverse, certains notent qu’il est parfois plus rapide de se rendre à Londres que d’aller au bureau de vote choisi selon des considérations géographiques… Cela me vaut parfois des courriels assez sévères. J’avais soulevé ce phénomène lors des discussions sur la localisation des bureaux de vote, organisées par Edouard Braine, notre consul général.

Afin de ne pas réitérer l’engorgement du lycée Charles de Gaulle observé en 2007 (2 à 3 heures d’attente) qui avait suscité un net mécontentement, l’administration a préféré s’en tenir à un strict découpage géographique. Vos réactions et commentaires sur le nouveau dispositif seront les bienvenus (voir la liste des bureaux dans l’article : « Faites de nécessité vertu, votez ! » du 11 avril 2012).

Vous pouvez signifier à l’administration vos remarques et suggestions, tout comme vos compliments, à cette adresse : ecrire.londres-fslt@diplomatie.gouv.fr
et je vous serais reconnaissant de me mettre copie : o.cadic@assemblee-afe.fr.

Avec votre concours, je suis persuadé que cette nouvelle expérience électorale nous permettra dans le futur d’améliorer encore notre organisation et d’étoffer la participation.

Je voudrais remercier l’équipe « Elections » réunie autour de nos consuls généraux, Edouard Braine à Londres et Pierre-Alain Coffinier à Edimbourg, dont je salue l’énergie inlassable dans la préparation de ces prochains scrutins.

Photo Flickr de Tonio Vega