Joëlle Garriaud-Maylam, sénatrice des Français établis hors de France s'entretient avec Catherine Fournier, maire de Fréthun (Conférence UFE, Ashford, 20/10/2011)

L’apparition du métro transmanche au Sénat ne doit rien au hasard mais tout au volontarisme de Joëlle Garriaud-Maylam. Notre sénatrice des Français établis hors de France n’a donc pas perdu de temps depuis le séminaire d’Ashford, où elle était venu marquer son enthousiasme pour ce projet d’avenir et porteur d’emplois, au cours d’une table ronde, notamment en présence du consul général, Edouard Braine et de Catherine Fournier, maire de Fréthun (lire : « Plaidoyer à 5 voix pour un métro transmanche » du 25 octobre 2011).

Sur un plan législatif, la sénatrice va d’abord poser une question au principal concerné, notre ministre des Transports, Thierry Mariani. Sa question devrait être posée oralement en séance publique le 13 décembre 2011.

J’attends impatiemment l’avis du ministre sur « l’opportunité d’une ligne de transport régulier reliant le nord de la France (Calais-Fréthun) et le sud-est de l’Angleterre », comme s’intitule la question. Sur ce vaste chantier, chacun avance selon son métier et ses moyens, et il faudra encore faire converger bien des efforts pour parvenir au but, sans jamais perdre de vue le sens de l’intérêt général (lire : « Conférence UFE Corporate (4) : Le Petit Journal fait le point sur le métro transmanche » du 28 octobre 2011).

J’ai participé à une réunion de travail, lundi dernier, qui s’est tenue à la Chambre de commerce d’Ashford, à l’initiative de sa directrice Jo James, en compagnie de Joe Ratcliffe, Transport Planner au Kent County Council et de Andrew Osborne, Economic Development Manager. Nous avons pu comparer nos positions respectives sur ce dossier et je suis reparti avec la satisfaction de savoir que nos homologues britanniques sont aussi désireux que nous de pouvoir bénéficier de cette liaison transmanche.

Question orale sans débat n° 1461S de Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Français établis hors de France – UMP), publiée dans le JO Sénat du 10/11/2011 – p.2829

Mme Joëlle Garriaud-Maylam interroge M. le ministre chargé des transports sur l’opportunité d’une ligne de transport régulier reliant le nord de la France (Calais-Fréthun) et le sud-est de l’Angleterre.

Le 15 septembre 2011, le ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement a lancé « Les assises du ferroviaire ». Cette réflexion sur quatre mois, menée par une assemblée constituée de l’ensemble des acteurs du secteur souhaite aborder notamment l’amélioration de la qualité des services ainsi que le thème du ferroviaire au cœur de l’Europe. C’est précisément à ces deux préoccupations que le projet de « métro transmanche », qui est porté par des responsables économiques et politiques des deux côtés du Channel, pourrait répondre pleinement. En effet, une infrastructure ferroviaire, peu coûteuse, qui relierait le nord de la France (Calais-Fréthun) au sud-est de l’Angleterre (Ashford) est actuellement à l’étude. Elle mettrait la côte d’Opale à une trentaine de minutes du Kent et connecterait ainsi le Nord-Pas-de-Calais durement frappé par le chômage à un bassin d’emploi qui recrute. Cette liaison ferroviaire contribuerait aussi à redynamiser la région Nord de la France, avec un accroissement du tourisme et des investissements britanniques. Les différentes parties prenantes (Eurotunnel, la SNCF, la région Nord-Pas-de-Calais,…) semblent toutes espérer vivement une évolution favorable du projet, avec une mise en place qui pourrait peut-être même se faire avant les prochains Jeux olympiques de Londres. Ce projet pourrait aussi contribuer à donner une dimension nouvelle aux concepts d’Europe des régions et de citoyenneté européenne.

Aussi, elle souhaite connaître l’implication et l’éventuel calendrier prévisionnel du ministère des transports pour que cette zone transfrontalière unisse ces territoires qui ont tout à gagner d’une meilleure interaction et pourraient opportunément contribuer à la réduction du chômage en France.

En attente de réponse du Ministère chargé des transports