(à l’image de g. à d.) Bruno Théret, conseiller des Français de l’étranger et président de l’association Victor Hugo ; Claire Lignières-Counathe, ambassadrice de France au Luxembourg ; Olivier Cadic ; Bruno Perdu, ambassadeur de France au Luxembourg de juin 2017 à août 2021.

Mon 5e déplacement au Luxembourg a été principalement motivé par l’invitation de SEM Claire Lignières-Counathe, ambassadrice de France au Luxembourg, à participer à une cérémonie de remise de décoration à Bruno Theret.

Ce fut un grand plaisir de retrouver Claire Lignières-Counathe rencontrée à Vilnius, dans son précédent poste d’ambassadrice en Lituanie.

Nous avons pris avantage de ce déplacement pour préparer ma prochaine visite au Luxembourg prévue le mois prochain. Notre relation bilatérale est particulièrement dense qu’il s’agisse de francophonie, de culture, d’économie ou de coopération transfrontalière. En effet, plus de 100.000 travailleurs français se rendent chaque jour dans le Grand-Duché.

Culture & Francophonie

Décoration de Bruno Théret

À l’invitation de Claire Lignières-Counathe, ambassadrice de France au Luxembourg, j’ai assisté à une soirée émouvante à la Résidence de France en l’honneur de Bruno Théret, président de l’association Victor Hugo, fait commandeur de l’Ordre des Arts et Lettres pour sa contribution inestimable à la relation franco-luxembourgeoise et à la francophonie.

Toutes mes félicitations à Bruno Théret, conseiller des Français de l’étranger pour le Luxembourg depuis 2014.

Sa contribution exceptionnelle aux arts et aux lettres a été remarquablement mise en valeur par l’ambassadrice au Luxembourg en présence de son prédécesseur Bruno Perdu et d’un parterre prestigieux issu du monde de la politique et de la culture luxembourgeoises. +d’images & Vidéo

J’avais remis  la médaille du Sénat à Bruno Theret pour le remercier son précieux concours durant tout mon mandat, en décembre 2019 (compte-rendu)

Communauté française

Poste diplomatique

Tour d’horizon des attentes du poste diplomatique autour de Claire Lignières-Counathe, en présence de Patrick Soutif, consul-adjoint ; Maxime Dafri, conseiller de coopération et d’action culturelle ; Adelin Royer, Premier conseiller.

Notre échange a porté sur l’augmentation de la communauté française au Luxembourg passée de 51.000 (2018) à 59.000 (2022) personnes, ce qui en fait le 9ème pays pour les Français de l’étranger.

Le consulat apparaît devenir une « usine à passeports » qui ne fonctionne pas de manière optimale du fait de la tension sur le nombre de postes affectés à ce service.

La nécessité de disposer d’un conseiller économique sur place constitue une requête renouvelée, déjà exprimée par Bruno Perdu, prédécesseur de l’ambassadrice lors de mes passages précédents. +d’images

Culture

Institut français

Visite de l’Institut français du Luxembourg (IFL) en compagnie de Maxime Dafri, conseiller de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, directeur de l’IFL, qui compte 5 personnes.

L’activité cours de langue française est portée par les nouveaux arrivants au Luxembourg. Leur profil est plutôt celui de jeunes actifs, recrutés par des sociétés internationales.

L’enjeu pour l’IFL est de pouvoir grandir malgré des locaux restreints.

Dans le domaine culturel, nous avons évoqué la Luxembourg Art week qui permet aux galeries françaises de présenter des oeuvres et de nombreuses actions, comme le Printemps des poètes ou le mois de la Francophonie.

Une belle dynamique. +d’images