(g. à d.) Louis Duvernois, sénateur des Français établis hors de France et président d'honneur d'Adiflor ; Gérard Larcher, président du Sénat ; Jérôme Clément, président de la fondation Alliance française et ancien président d'Arte ; Raphaël Fantin, président d'Adiflor

(g. à d.) Louis Duvernois, sénateur des Français établis hors de France et président d’honneur d’Adiflor ; Gérard Larcher, président du Sénat ; Jérôme Clément, président de la fondation Alliance française et ancien président d’Arte ; Raphaël Fantin, président d’Adiflor

Le besoin de livres en langue française dans les pays de l’espace francophone est croissant, affirme Raphaël Fantin, nouveau président de l’Association pour la Diffusion Internationale Francophone de Livres Ouvrages et Revues (ADIFLOR) qui a fêté, le 8 décembre dernier, son trentième anniversaire.

A l’époque de sa création, le monde comptait 135 millions de francophones. Depuis, 139 millions d’enfants francophones sont nés, a précisé le président lors de son discours, ajoutant que notre planète comptera 700 millions de francophones en 2050 !

« C’est une Francophonie résolument tournée vers l’avenir que nous devons faire vivre », a lancé Gérard Larcher, président du Sénat, lors de la cérémonie d’anniversaire qui a eu lieu à la Fondation Alliance Française, dont le président Jérôme Clément, a chaleureusement ouvert ses portes à l’association.

Louis Duvernois à côté de Nicole Lambert, dessinatrice des célèbres "Triplés" et marraine de la Petite Bibliothèque d’Adiflor.

Louis Duvernois à côté de Nicole Lambert, dessinatrice des célèbres « Triplés » et marraine de la Petite Bibliothèque d’Adiflor.

Louis Duvernois qui a présidé Adiflor ces treize dernières années, a dressé le bilan édifiant de l’association qui a toujours agi comme une véritable délégation de service public. On retiendra deux chiffres : plus de 2000 projets éducatifs et culturels d’apprentissage à la lecture en français à travers le monde et plus de 6 millions de romans, littérature générale et jeunesse, d’albums et de manuels scolaires envoyés dans le réseau des Instituts français, des écoles, collèges et lycées français à l’étranger, des établissements scolaires et centres culturels francophones dans le monde et dans le réseau des Alliances françaises (lire : 16.000 livres neufs offerts à Dakar par l’association Adiflor ! du 04 décembre 2014).

Ces trente années de diffusion internationale ont été nourries par les dons des éditeurs, des particuliers, de divers établissements, mais aussi par le don de soi de nombreux bénévoles, à l’image d’Isabelle Le Camus de Lagrevol, déléguée générale (lire : Adiflor donne à lire en français du 22 décembre 2014).

Je fais part à tous les acteurs de l’association de mon admiration et de mes vives félicitations. Je me joins à mon collègue Louis pour saluer la mémoire de Xavier Deniau, ancien secrétaire d’Etat et député du Loiret, qui a créé Adiflor en 1985.

Adiflor a un brillant avenir devant soi et va s’efforcer de trouver des partenariats innovants pour réaliser ses nombreux projets, dont une « liseuse Adiflor » qui a reçu le haut patronage du ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et qui a déjà trouvé un grand intérêt en Afrique.

Les participants ont pu voir le film « 30 ans, Adiflor », réalisé par les bénévoles Paule et Patrick Vermeerschrétrospective des actions de l’association (voir sur Youtube – 18m)

"La Francophonie, c’est une communauté de valeurs universelles que nous devons plus que jamais défendre : la paix, la liberté, la solidarité, la démocratie." Gérard Larcher (Fondation Alliance française à Paris, le 08.12.2015)

« La Francophonie, c’est une communauté de valeurs universelles que nous devons plus que jamais défendre : la paix, la liberté, la solidarité, la démocratie. » Gérard Larcher (Paris, le 08.12.2015)