Ceux qui vivent au Royaume-Uni savent que le 11 novembre n’est pas un jour ordinaire. Chacun veut témoigner ostensiblement de son civisme et de sa solidarité : à chaque Anglais, son Poppy. Et à chaque Français ? Son Bleuet, évidemment !

Une gageure qui prend tournure. Il ne s’agit pas d’imiter une pratique fort populaire outre-Manche, mais plutôt de raviver notre propre tradition du Bleuet, en référence à la couleur des uniformes des Poilus, née en 1934 et dont l’engouement s’est progressivement estompé.

Il fut un temps où le général de Gaulle arborait un signe bleu sur sa veste.  En 2011, le colonel Laurent Kolodziej a rallumé le flambeau à Londres. Il affirmait justement que « Bleuet et Poppy ont la même origine, véhiculent les mêmes valeurs de solidarité et de souvenir et les réunir aurait donc beaucoup de sens ». (lire : « La mémoire en partage et le Bleuet à la boutonnière » du 15 novembre 2011)

Colonel Alain Bayle, attaché de Défense adjoint Terre près de l’ambassade de France, en charge de l’opération Bleuet

Pour sa première année de lancement, Londres a récolté 1651€. Un résultat qui « ferait rougir quelques grandes agglomérations françaises », écrivait le magazine du Bleuet de France. L’opération se fit dans l’urgence et le regret de n’avoir pu multiplier les points de distribution (lire : « Bilan de la première campagne du Bleuet à Londres » du 06 décembre 2011).

Justement, pour la campagne 2012, je vous invite à vous mobiliser pour créer des points de diffusion et ainsi collecter des fonds au profit de l’Office national des anciens combattants et des victimes de guerre.

Si vous souhaitez créer un point de diffusion du Bleuet au Royaume-Uni, merci de vous faire connaitre par email à cette adresse : bleuet2012uk@gmail.com.

Concrètement, quel objectif est-il souhaitable pour 2012 ? Le Bleuet de France a recueilli 1.070.000 euros en France. Si on considère que 0,5% des Français vivent au Royaume-Uni, il faudrait donc que nous nous mobilisions pour atteindre 5.350€  pour faire aussi bien que les Français de l’Hexagone, soit trois fois mieux qu’en 2011.

Cette année, nous travaillerons sous la responsabilité du colonel Alain Bayle, responsable au sein de la mission Défense du volet « Devoir de Mémoire », en relation avec l’Office national des anciens combattants à Paris. Il succède au  colonel Kolodziej reparti en France en août dernier.

On se souvient que le colonel Alain Bayle a été élevé au rang d’officier de l’Ordre national du mérite, l’an dernier, par Bernard Emié, notre ambassadeur, grand facilitateur et promoteur du Bleuet, lui aussi (Texte de l’intervention de Bernard Emié, lors de la remise).

A l’occasion du 11 novembre 2012 et des semaines précédentes, j’appelle la communauté française à poursuivre la dynamique du « Bleuet de France » pour faire écho à la spectaculaire campagne du Poppy.

La liste des points de diffusion sera publiée sur ce blog et transmise dans ma prochaine lettre d’information, début novembre. Pour recevoir un courriel de la liste des points de diffusion dès publication, veuillez vous enregistrer en suivant ce lien.

Nous comptons sur vous tous !

 Le site du Bleuet de France