Pascal Badache, vice-président du conseil consulaire et conseiller consulaire du Danemark

Pascal Badache, vice-président du conseil consulaire et conseiller consulaire du Danemark

« Depuis l’élection de Jean-Christophe Lagarde, je me sens conforté pour porter les valeurs de l’UDI au Danemark », nous explique Pascal Badache, vice-président du conseil consulaire et conseiller consulaire du Danemark.

J’ai rencontré Pascal à Copenhague le mois dernier. Nous avons échangé sur la situation des Français du Danemark, la convention fiscale, la situation du Lycée français Prins Henrik qu’il suit de très près, et plus largement de l’accès du français aux enfants et adolescents binationaux non scolarisés dans le système français.

Pascal a décidé de rejoindre le parti centriste. Le discours du nouveau président de l’UDI l’a rassuré sur la ligne du mouvement fondée sur l’indépendance (lire : « Congrès 2014 : Jean-Christophe Lagarde intronisé président de l’UDI » du 24 novembre 2014 ).

Homme de terrain et de convictions, Pascal commence même à recruter des membres sans impatience : « il faut que l’UDI s’enracine dans le paysage national et l’écho se fera en Scandinavie », assure-t-il.

Je le remercie et je le félicite chaleureusement pour cette démarche, en qualité de délégué national UDI aux Français établis hors de France.

Aujourd’hui enseignant à l’Institut français de Copenhague, après avoir été importateur de vin sur place puis consultant en entreprise, Pascal est issu d’une famille où se sont croisées toutes les nationalités, où chacun ne vivait pas dans son pays d’origine… Il est à l’image de la nouvelle génération de compatriotes qui s’installe hors de nos frontières.

Avec Marie-José Caron, conseiller consulaire pour le Danemark et conseiller à l’AFE pour l’Europe du Nord et Pascal Badache, co-fondateur, président  puis président d’honneur de l’UFE Danemark entre 2005 et 2012,  l’UDI compte désormais deux conseillers consulaires sur trois à Copenhague pour défendre l’humanisme et le fédéralisme européen.