Les ruines d’Haïti s’éloignent chaque jour de l’actualité balayée par d’autres vents mauvais, reléguant le 12 janvier 2010 à la liste des calamités naturelles qui s’abattent aveuglement sur l’Homme. 220.000 morts cette fois… Fatalité sans doute, mais le séisme n’a fait qu’enfoncer ce pays au fond du gouffre. Avant la tragédie, la moitié seulement des enfants étaient scolarisés et depuis la destruction de 5000 écoles, c’est désormais 3 millions de gamins qui ne connaissent pas le chemin des écoliers.

Que faire ? Que faire devant l’immensité du chaos ? Apporter chacun sa petite pierre.

Le 26 janvier dernier, nous étions une dizaine réunis autour de Carole Rogers, qui conduit le groupe «UFE solidarité pour Haïti». (Lire aussi : « Quel projet solidaire pour Haïti » du 30 janvier 2010)

Notre objectif était d’étudier la meilleure manière de répondre aux différents appels de solidarité en provenance d’Haïti. Le groupe s’est montré unanime pour que Carole partage cette initiative avec la Fédération des associations françaises de Grande-Bretagne (FAFGB), afin que toutes nos associations locales puissent contribuer à sa réussite.

Avec le soutien de la Chaîne de l’Espoir, la FAFGB organise deux concerts donnés par la Chorale du Lycée français.

2 concerts : 19 et 20 mai à 19h30

London Oratory School, Seagrave Road, SW6 Fulham.

Au programme de la pop music : Paul Simon, Beach Boys, Abba, des extraits de comédies musicales : Grease, Starmania, Mamma Mia, Oliver…et du jazz…

Les bénéfices iront à la Chaîne de l’Espoir et à d’autres organismes humanitaires au profit d’Haïti (£5 le ticket pour les adultes).

Sur place, la Chaine de l’Espoir travaille dans deux directions : les soins médicaux et un programme d’aide aux écoles. Ci-joint un document « Ensemble sauvons des enfants » qui détaille ses interventions à Haïti.

Nous souhaitons une participation nombreuse.

Le site de la Chaine de l’Espoir