Dès vendredi, j’ose espérer une forte mobilisation de la communauté française à l’occasion du premier Téléthon des Français de l’étranger !

On ne présente plus ce célèbre « marathon télévisuel », rappelons seulement  que plus de 5 millions de nos concitoyens participent à de multiples animations pour récolter des dons à travers tout le territoire français.

Ces deux jours de fête continue permettent de financer 300 programmes annuels de recherche et 650 scientifiques assemblés au sein de l’Institut des biothérapies qui travaillent à la mise au point de traitements contre les maladies rares. On ne le souligne pas assez : leurs avancées, notamment dans la connaissance des gènes, profitent à toute la médecine.

Le Téléthon entame sa 27ème édition. Les progrès ont été immenses depuis 1987 dans la lutte contre nombre de maladies rares considérées, à l’époque, comme incurables.

N’hésitez pas à organiser des manifestations ! Secouez les consciences autour de vous pour inciter aux dons !

« Il n’y a pas de petit don, il n’y a pas de petite initiative », rappelle l’UFE, l’Union des Français de l’étranger, qui vient de signer, en présence de Hélène Conway, ministre délégué chargée des Français de l’Etranger, un partenariat avec l’AFM-Téléthon (recherche française sur les biothérapies, la thérapie génique et la thérapie cellulaire).

Pour sa part, l’AEFE a décidé de devenir le partenaire pédagogique du « premier Téléthon des Français de l’étranger ». Qui mieux que l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger pourrait battre le rappel dans les lycées français pour créer des événements dans un vaste élan de solidarité ?

Montrons que l’on peut compter sur la générosité et la créativité de notre communauté d’expatriés lorsque toute la nation se mobilise !

Renseignements : Dons en ligne en provenance de tous pays ; campagne sur Facebook ; ou vous pouvez téléphoner au 36 37