Accueil      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Agir et me soutenir      Sénat      Mes 31 défis
    

HEBDOLETTRE n°48 – Premier anniversaire des attentats de Copenhague – François Zimeray, ambassadeur – Déplacement aux Pays-Bas / La Haye et Amsterdam (21 et 22 janvier 2016) – Reportage sur Public Sénat – Rencontre autour de Dominique Riquet, député européen (UDI)

Lire : l’HEBDOLETTRE n°48 – 15 février 2016Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’HebdoLettre n°48

Un peu plus d’un mois après l’attentat contre Charlie Hebdo, le 14 février 2015, le centre culturel Krudttonden de Copenhague essuyait une attaque terroriste.

La fusillade a interrompu une conférence publique sur le thème « Art, blasphème et liberté d’expression », organisée en hommage aux victimes de Charlie.Visuel HL48

François Zimeray, ambassadeur de France au Danemark, était l’invité d’honneur du centre culturel. Les rafales d’arme automatique ont débuté au moment où Inna Shevchenko, chef des Femen, prenait la parole. On comptera un mort et trois policiers blessés.

Le lendemain, un islamiste de 22 ans sera abattu par la Police, quelques heures après avoir fait une autre victime à la grande synagogue de Copenhague.

Notre ambassadeur a perdu une part de lui-même au centre culturel : « J’y suis arrivé en vélo, à la danoise ; et j’en suis reparti en voiture blindée. J’avais vécu un basculement de société. », a-t-il déclaré journal Le Monde. Lire la suite et découvrir l’HebdoLettre n°48

 

Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°32 – octobre 2015 : Inauguration du lycée français Winston Churchill – CSG-CRDS des non-résidents – Maltraitance aux enfants – Déplacements en Europe du nord – Rapport: « Pourquoi le Royaume-Uni séduit les entrepreneurs français ? »…

Lire : l’INFOLETTRE n°32 – Octobre 2015Logo InfoLettre - Rond75

Edito de l’Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°32

Sénateur et entrepreneur, j’ai eu à cœur de faire venir à Londres la Délégation sénatoriale aux entreprises, dont je suis le vice-président. Ainsi au printemps, dix sénateurs ont rencontré des Français venus à Londres pour entreprendre. Ces échanges ont conduit à la parution de mon premier rapport intitulé « Pourquoi le Royaume-Uni séduit les entrepreneurs français ? » (voir le rapport).

Reconnaissant que l’environnement britannique séduit de plus en plus de compatriotes, il y a deux semaines, le président de la République est venu en personne inaugurer le nouveau lycée de Londres. Celui-ci porte le nom de Winston Churchill, un homme qui plaçait la persévérance au plus haut rang des vertus.
Visuel HL31 effet2
Il est vrai que du projet à la chose le chemin est parfois long. En 2006, lors de mon élection à l’AFE, Assemblée des Français de l’étranger, l’engorgement du lycée Charles de Gaulle paraissait insoluble. Des centaines de places étaient non pourvues chaque année. Et pour cause : aucun nouvel établissement secondaire français n’avait été construit à Londres depuis…1917 ! Lire la suite de l’édito et découvrir l’Infolettre aux Français du Royaume-Uni n°32

HEBDOLETTRE n°31 – 14 septembre 2015 – Déplacements en Suède et Norvège / Semaine des Ambassadeurs / Affaire dite « Air Cocaïne »

Lire : l’HEBDOLETTRE n°31 – 14 septembre 2015Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’HebdoLettre n°31

Ce lundi 14 septembre marque la rentrée parlementaire. Pour ma part, l’activité a repris le 15 août à 6 heures du matin, lorsque nous avons appris que quatre de nos compatriotes étaient condamnés par la justice dominicaine à vingt ans de prison pour trafic de drogue.

Dans cette affaire, notre pays s’est révélé impuissant, pour nos pilotes, à faire respecter les accords internVisuel HL31 effet2ationaux de l’OACI auxquels la République Dominicaine et la France ont souscrits. L’exécutif doit réagir pour éviter un drame humain.

Cette affaire m’a convaincu que nos procédures d’assistance consulaire doivent évoluer pour mieux protéger nos compatriotes incarcérés dans des pays aux pratiques peu ou pas respectueuses des droits de l’Homme.

L’empathie doit l’emporter sur l’apathie. Comme l’a démontré la récente « Semaine des ambassadeurs », notre action diplomatique sait être innovante, variée et éclatante de qualité. Nous avons donc les moyens de défendre nos compatriotes inquiétés à l’étranger aussi bien que les Américains, si nous savons nous en donner la peine. Lire la suite et découvrir l’HebdoLettre n°31

 

Déplacement au Danemark – Copenhague (4 & 5 septembre 2015)

Troisième étape de mon déplacement en Europe du Nord, le Danemark, où je m’étais précédemment rendu en novembre 2014. J’étais reparti avec une première impression plutôt positive du mode de vie de la communauté française et des opportunités d’affaires (lire : « Copenhague (1) : un environnement épanouissant, mais quelques épines fiscales » du 29 novembre 2014). J’ai retrouvé avec joie les élus consulaires Marie-José Caron et Pascal Badache.

Ambassade

O_Cadic_F ZimerayJ’ai revu François Zimeray, ambassadeur de France au Danemark, qui se révèle être un diplomate atypique.

Avocat de métier, il a exercé pendant plus de vingt ans au sein d’un grand cabinet. Puis, il sera maire du Petit-Quevilly et député au Parlement européen (1999 à 2004), avant d’être nommé « ambassadeur pour les droits de l’Homme », en février 2008.

Ce poste consacre un combat qu’il mène depuis l’adolescence en faveur des victimes de persécutions dans le monde. Pendant cinq ans, François Zimeray va plaider en faveur des libertés et des droits humains dans de multiples forums et congrès internationaux. Il représente aussi la diplomatie française à travers diverses missions sensibles qui vont de la rencontre de chefs d’Etat à la visite de prisonniers.

Nous avons évidemment évoqué la situation de nos quatre compatriotes récemment condamnés en République dominicaine. Je ne pouvais que profiter de l’expérience de François Zimeray pour lui demander comment rendre l’action de notre diplomatie plus efficace lorsque nos compatriotes sont mis en cause à l’étranger. Je le remercie de m’avoir ouvert des perspectives qui me permettront de bâtir des propositions politiques afin de renforcer le respect du droit et des libertés.

C’est en assistant à un débat sur la liberté d’expression, au centre culturel de Copenhague, que François Zimeray a été pris dans la fusillade du 14 février dernier (lire : « Copenhague : Marie-José Caron et Pascal Badache font face à la situation » du 16 février, 2015).

Commerce extérieur

CCEFAu centre de l’image, Patrice Caron (sans lien de parenté avec Marie-José), président de la Section Danemark des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF), m’a expliqué ses initiatives pour stimuler le commerce extérieur de la France.

Sa section compte une vingtaine de femmes et hommes d’entreprise, représentants de grands groupes français et danois et aussi d’entrepreneurs indépendants français qui, bénévolement, s’investissent pour développer la présence économique française au Danemark

Export & Mobilité professionnelle

CCFD Samuel VaillantRencontre avec Samuel Vaillant, directeur de la Chambre de commerce franco-danoise (CCFD)

Fondée en 1983 et réunissant 127 membres, majoritairement des entreprises françaises, la CCFD accompagne nos entrepreneurs dans leur démarche export vers le Danemark.

La Chambre met à leur disposition son réseau local et tout un panel de services : domiciliation, organisation d’événements, formations…

Depuis l’arrêt du service Emploi de l’ambassade en 2010, Samuel Vaillant s’emploie à développer et pérenniser un service de recrutement pour les Français et francophones : base de CV, formations, entretiens individuels…

Enseignement

Mur DanAu lycée français Prins Henrik, j’ai retrouvé le proviseur Michel Chêne.

Dix mois après ma précédente visite, le déménagement de l’école maternelle, qui n’était alors qu’une idée, s’est concrétisé en un temps record. Ouverte début septembre, l’école maternelle accueille 179 enfants.

Ce transfert a permis de libérer un précieux espace sur le site du lycée.

Devant le mur d’escalade subventionné par la réserve parlementaire (g. à d.) Michel Chêne, proviseur ; Pascal Badache, conseiller consulaire ; Olivier Cadic et Marie-José Caron, conseiller consulaire

Coup de chapeau au proviseur et à ses équipes pour leur efficacité dans la gestion des projets ! (lire aussi : « Copenhague (2) : Les enfants binationaux s’éloignent de l’enseignement français » du 29 novembre 2014)

Culture française

Institu DanDécouverte des nouveaux locaux de l’Institut français de Copenhague

(g. à d.) Sylvie Paul, consule générale ; Thierry Robert, conseiller de coopération et action culturelle ; Olivier Cadic et Pascal Badache

L’emménagement a eu lieu cet été. Thierry Robert m’a présenté l’espace flambant neuf, intégrant 6 salles de cours ! Joli travail d’équipe pour créer une atmosphère chaleureuse dans ce bâtiment idéalement situé face à l’université de droit.

Communauté française

Residence 1Réception à la Résidence

Avec plus de 5000 Français inscrits au Registre, on peut estimer qu’au moins 7000 de nos compatriotes vivent au Danemark.

Lors de la réception à la Résidence de France, j’ai pris la mesure des attentes et des motifs de satisfaction de cette communauté en rencontrant leurs représentants d’associations, le personnel de l’ambassade, le bureau Accueil de Copenhague représenté par Sophie Carré, les parents du lycée Prins Henrik et les représentants des enseignants de l’Institut français, dont Eugénie Hugo.

UDI

UDILe lancement de l’UDI Danemark, le 5 septembre, a réuni une quarantaine de personnes à notre grande satisfaction.

A respirer cet air d’émulation et de convivialité, nous avons tous ressenti qu’une véritable dynamique était née au Danemark !

 

 

Julen_JoelDes jeunes Français de tous horizons

Julien Franc, entrepreneur et Joël Bigaignon, artiste peintre se souviendront qu’ils sont allés jusqu’à Copenhague pour découvrir qu’un parti pouvait faire écho à leurs valeurs : humanisme, fédéralisme, liberté d’entreprendre ou écologie.

 

 

 
ConseillersJ’adresse mes remerciement amicaux à mes fidèles et avisés conseillers : Marie-José Caron, conseiller consulaire pour le Danemark, conseiller AFE pour l’Europe du Nord et Pascal Badache, vice-président du conseil consulaire, conseiller consulaire du Danemark et délégué UDI Danemark

Tous les deux sont membres du bureau UDI Monde