Le remaniement ministériel nous a réservé une double surprise : la création d’un secrétariat d’Etat aux Français de l’étranger et la nomination de David Douillet à sa tête. Je me réjouis donc doublement de la décision du Président de la République et de son Premier ministre.

En faisant ses premières armes au sein d’un gouvernement, David Douillet aura à coeur de se distinguer en défendant la cause des expatriés. Cette responsabilité était précédemment dévolue à Henri de Raincourt (lire : « Notre ministre s’appelle Henri de Raincourt » du 08 décembre 2010).

David Douillet, nouveau secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger

Au micro d’Europe 1, notre nouveau secrétaire d’Etat s’est déjà engagé à « protéger et écouter » ses compatriotes vivant hors de l’Hexagone, considérant qu’ils sont aussi des ambassadeurs de la France.

Retiré des tatamis depuis 2000, notre légende vivante du judo n’a jamais dissimulé son attirance pour le ministère des Sports, tout en se montrant ouvert à toute opportunité en politique, après s’être essayé tour à tour aux métiers d’entraineur, de commentateur sportif ou encore d’investisseur. L’année 2009 consacre hardiment son goût de l’action publique puisqu’il devient secrétaire national de l’UMP en charge des sports et qu’il est élu député de la 12e circonscription des Yvelines

Double médaillé olympique et quadruple champion du monde, David Douillet demeure un poids lourds imbattable en termes de notoriété publique et internationale, ce qui devrait être un net avantage pour remplir sa nouvelle mission.

Je lui adresse toutes mes félicitations et mes plus vifs encouragements.

Photo Flickr du Medef