Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

HEBDOLETTRE n°104 – Édito : Bas les masques ! (cyber-sécurité) – « the3million » auditionné par le groupe de suivi Brexit du Sénat – La loi de Programmation militaire (LPM) consacre l’importance de la cyberdéfense – CEI : 70 ans au service de la mobilité internationale des jeunes – L’écho des circos / Mai 2018 – En circonscription aux ÉTATS-UNIS : New York & Washington (02 au 07 mai 2018) – En circonscription au CANADA : Montréal & Toronto (08 au 12 mai 2018).

Lire : l’HEBDOLETTRE n°104 – 19 juin 2018Logo HebdoLettre bleu - Rond75

Edito de l’HebdoLettre n°104

Bas les masques !

Pour ceux à qui cela aurait échappé, des pays nous font une guerre au quotidien dans le cyber-espace.

Nos sociétés numérisées et interconnectées sont très perméables aux actions massives et répétées de désinformation et de manipulation de l’opinion. Ces actions de propagande viennent de la part de grandes puissances ou de simples groupuscules, tels les djihadistes.

L’adoption de la Loi de Programmation Militaire par le Sénat, le 29 mai, a inclus ma proposition de prise en compte de « la manipulation de l’opinion publique par l’utilisation massive des médias numériques et des réseaux sociaux avec pour objectif l’altération du fonctionnement normal des institutions démocratiques ». Le doublement des crédits affectés à la cyberdéfense, par rapport à la précédente LPM (1,6 milliards sur 7 ans) doit nous donner les moyens de mieux répondre aux attaques.

Début mai, j’étais à Washington pour rencontrer des responsables du Pentagone, qui les premiers ont déclaré que les « fake news » constituaient la principale menace en termes de guerre hybride. Un mois plus tard, j’étais à Riga au centre d’excellence pour la communication de l’OTAN, pour prendre la mesure des menaces et des attaques que nous subissons en matière cyber.Visuel HL101

La commission européenne vient de durcir le ton, comme jamais, en matière de cyber-sécurité. L’exécutif de l’UE a exhorté ses membres à blâmer publiquement les États responsables de cyber-attaques. Dans sa déclaration, le vice-président de la Commission, Andrus Ansip, a clairement encouragé les pays de l’UE à nommer (« to name names if they can ») les pirates dont ils sont la cible.

En guise de précédent, les États-Unis ne se sont pas privés de désigner la Russie comme l’auteur du piratage du parti démocrate, avant l’élection de Trump. Puis, ce même pays a été pointé du doigt par les Américains et les Britanniques lors d’une attaque massive d’entreprises majeures et de banques en Ukraine et en Europe, l’été dernier. Des centaines de milliers d’ordinateurs avaient été infectés par le logiciel malveillant NotPetya.

L’Europe de la cyberdéfense et de la cybersécurité reste à construire. Sur ce point la Commission européenne est parfaitement lucide, appelant au partage accru de renseignements et constatant que « l’absence d’un réseau de communications commun et sécurisé entre les institutions européennes est une lacune importante » (Lire : « Increasing resilience and bolstering capabilities to address hybrid threats« , rapport du 13 juin 2018).

N’attendons pas de vivre un 11 Septembre de la cyber pour apporter une réponse commune à ceux qui veulent miner les démocraties de l’intérieur. Découvrir l’HebdoLettre n°104


 

CEI : 70 ans au service de la mobilité internationale des jeunes

(à l’image) Entre Thibault Dufresne, directeur du centre Charles Péguy de Londres et Guillaume Dufresne, directeur général du groupe CEI. Comme habituellement, nous nous sommes rencontrés pour faire un point sur des questions de mobilité internationale. Ce 8 juin au Sénat, l’occasion était belle de me dédicacer un somptueux ouvrage : « Ouvrir le monde aux jeunes – 1947-2017 ».

J’ai découvert avec ravissement ce livre, copieusement illustré, qui retrace toute l’aventure du Centre d’échanges internationaux (CEI), dont le titre résume clairement la mission.

Pour célébrer ces 70 ans d’échanges internationaux, on ne pouvait espérer plus insigne reconnaissance qu’une préface du Président de la République.

Le texte d’Emmanuel Macron est un superbe éloge du chemin accompli. Lire : « Le CEI est né d’un immense espoir ».

Lors de la préparation de cet ouvrage, Guillaume m’a fait l’honneur de me demander mon témoignage qu’il a publié parmi celui d’autres personnalités considérées comme des « ambassadeurs » à titre divers du CEI. Le voici reproduit, ci-dessous, en guise de reconnaissance du travail formidable des équipes de Guillaume et Thibault :

« En 70 ans, le CEI aura accompli une œuvre immense pour le rapprochement des jeunes du monde entier.

Le vent de fraîcheur qu’il a levé ne faiblira pas tant que les nouvelles générations auront soif de rencontres et de curiosités. Partir une fois, c’est n’en avoir jamais fini avec cette quête. C’est pour cela que le CEI est né : rendre possible cette aspiration profonde et devenue si naturelle pour ceux qui sont nés dans un monde globalisé.

J’ai visité divers centres dans le cadre de ma mission de sénateur des Français résidant à l’étranger, étant un militant opiniâtre de la mobilité professionnelle.

À Londres, le centre Charles Péguy est un phare de la mobilité internationale qui rassure et préserve des dangers ceux qui touchent terre en Angleterre. Il apporte une réponse globale et immédiate à nos jeunes compatriotes qui déboulent de la gare St Pancras, un sac sur le dos et l’espoir en bandoulière. Je ne compte plus les personnalités, dont mes collègues parlementaires, que j’ai emmenés visiter ces lieux.

Là comme à Berlin, Saint-Malo ou bien encore Dublin, des équipes du CEI se dévouent à leur mission avec enthousiasme et succès, sans jamais se départir d’une étonnante humilité. »


 

En Bref – du 22 au 28 mai 2017

En circonscription en République tchèque – Prague (21 au 23 mai 2017)

(g. à d.) Les conseillers consulaires : Hélène BriardVassili Le Moigne et Guillaume Eloy (aussi élu AFE pour l’Europe de l’est), Clarisse Levasseur, consule générale, Olivier Cadic.

A Prague, le taux de chômage est de 0,8% (3,8% dans le pays). A une heure d’avion de la France, les opportunités de carrières foisonnent dans cette capitale où il fait bon vivre. Lire le rapport

En circonscription au Royaume-Uni – Londres / 23-24 mai 2017

Débat / législatives

Belle initiative démocratique du PetitJournal de Londres. Le média a organisé un débat entre les six candidats (LR, UDI, PS, FI, FN, REM) à l’élection législative de la 3ème circonscription des Français établis hors de France (Europe de nord).

Les deux animateurs Anne Sylvain (France Télévision) et Florian Bercault ont veillé à l’équilibre des temps de parole et arbitré les débats avec en toute neutralité. Félicitations à Jean Viry Babel, qui s’est révélé en parfait maître de cérémonie.

Pôle Emploi International au centre Péguy

Visite du centre Charles Péguy par les responsables de Pôle Emploi International : Annie Gauvin, Claire Apenales del Campo et Jean-Christophe Bonnin. Une initiative dans le prolongement de la réunion que j’avais organisée au Sénat le 6 avril dernier.

Accueillis par Guillaume et Thibault Dufresne, président et directeur du centre, l’objectif de cette rencontre était d’explorer les possibilités de partenariat entre l’opérateur public et l’association Péguy de Londres, référence au sein du MEAE en matière d’aide au recrutement des jeunes à l’international.

Sylvaine Carta-Le Vert, consule générale à Londres, est venue se joindre à nous pour cette réunion de travail.

En circonscription en Irlande – Dublin / 25 mai 2017

(image) Entre Jean-Pierre Thébault, ambassadeur de France et Pierre Mongrué, chef du Service économique.

Un quatrième déplacement en Irlande juste avant le départ de notre ambassadeur, Jean-Pierre Thébault. J’ai retrouvé le sénateur Neale Richmond pour évoquer le Brexit et une expérience de démocratie participative appliquée au droit à l’avortement. Laurence Helaili, conseillère consulaire, m’a permis de rencontrer divers entrepreneurs français. Lire le rapport.

En Bref – du 03 au 10 avril 2017

Conférence – Journée « Osez l’international » (4 avril)

A l’invitation de ma collègue UDI, Annick Billon, sénatrice de Vendée (à l’image), j‘ai été heureux d’apporter ma contribution à la conférence intitulée « Embarquement International », organisée par la CCI Vendée à la Roche sur Yon.

Développant le sujet « Entreprises : réussir sans frontière », je me suis exprimé devant un parterre de chefs d’entreprise et de cadres. J’ai partagé mon expérience d’entrepreneur dont les produits se vendent aux quatre coins du monde.

Mobilité internationale (6 avril)

(g. à d) Thibault Dufresne (Centre Charles Péguy) ; Olivier Cadic ; Guillaume Dufresne (DG du groupe CEI) ; Annie Gauvin et Jean-Christophe Bonnin, responsables de Pôle Emploi International.

Cette rencontre m’a permis de revoir Mme Gauvin au Sénat et de faire le point sur les efforts de restructuration de l’offre internationale de Pôle Emploi. L’objectif est de créer des synergies avec le centre Charles Péguy qui place 2000 jeunes par an sur Londres.

En circonscription en Allemagne – Hambourg / 7-8 avril 2017

Henri Zeller, délégué UDI pour l’Allemagne du nord, a été mon guide et précieux conseiller lors de ce second déplacement à Hambourg, où je me suis axé sur la communauté française et la question de la scolarité.

(à l’image) Gala de bienfaisance de l’association Hambourg Accueil. (g. à d.) Laurent Toulouse, consul général ; Marie-Christine Leneveu, présidente ; Olivier Cadic ; Marie-Christine Kliess, conseillère consulaire pour Berlin-Hambourg

Déplacement au Royaume Uni – York (6 sept.) & Londres (10-12 sept. 2015)

Mon déplacement en circonscription « Europe du Nord » s’est achevé par le Royaume-Uni, terrain familier, mais riche en nouveautés: nouveau lycée français, nouveaux locaux pour le centre Péguy, nouvelle école Flam, nouvelle médiathèque jeune (rénovée)…
Ce fut également l’occasion de rencontrer Sylvaine Carta-Le Vert, consule générale et Loren Lemor, conseillère culturelle adjointe qui ont respectivement succédé à Olivier Chambart et Laurent Batut.

Consulat

1 ConsulatPremière rencontre avec Sylvaine Carta-Le Vert, nouvelle consule générale à Londres.

Arrivée de Zurich, où elle occupait la même fonction, la ville de Londres ne lui est pas inconnue : Mme Carta-Le Vert était 1ère secrétaire à l’ambassade, de 2003 à 2005, tandis que son mari occupait la fonction de… consul général à Londres.

Diplomate aguerrie, les élus consulaires se réjouiront de travailler avec une consule qui a également occupé la fonction de secrétaire générale du CSFE (précédent nom attribué à l’AFE) et qui connaît donc parfaitement leurs préoccupations.

Emploi

2 PeguyNouveaux locaux du centre Charles Péguy

Le centre a déménagé cet été, il est désormais à deux stations de métro de la gare St Pancras, son accès est donc plus facile.

(à l’image) Thibault Dufresne, directeur du centre, m’a présenté l’organisation du plateau et la synergie mise en place pour aider nos jeunes compatriotes à trouver un travail, un stage ou encore un logement dans la capitale anglaise.
.

.
3 PeguyPrès d’un millier d’emplois sont directement trouvés grâce aux services de cette association, créée en 1954.

De nouveaux défis sont à relever pour Thibault. Parmi ceux-ci, il faudra compenser la baisse progressive des crédits alloués par le ministère des Affaires étrangères, jusqu’à leur disparition programmée.

Enseignement

4 LyceeOuverture du lycée international Winston Churchill

Photo (à droite:) Mireille Rabaté, proviseure, me reçoit entourée de son équipe.

Impliqué aux côtés de tous les acteurs du plan Ecole, j’étais impatient de découvrir le fruit de ce formidable investissement collectif. Ce nouveau lycée est superbe !

Les parents que j’ai rencontrés étaient radieux et louaient une organisation fluide et sans faille.

5 lyceeLe jour de la rentrée, en accueillant 475 élèves accompagnés de leurs parents, Mireille Rabaté a eu la charmante idée de se présenter entourée de la grande section de maternelle : sa future promotion de bacheliers 2028.

« Chères familles et chers élèves,

Aujourd’hui, ensemble, nous allons vivre une journée historique et donner naissance au nouveau Lycée International de Londres Winston Churchill. Pour célébrer cet intense moment, je vous dédie cette chanson interprétée par notre professeur de musique, Leslie Losardo. [Leslie chante a capella « It’s a wonderful world »]

Un monde extraordinaire en effet, et puisque nous bâtissons pour l’avenir, regardons loin devant : je vous présente donc la promotion des Bacheliers de 2028. »

6 lyceeLes équipes pédagogiques, administratives ou techniques me sont apparues totalement mobilisées et désireuses de faire du lycée Churchill une nouvelle référence de notre réseau d’écoles à l’étranger.

Je vous invite à vous rendre sur la page Facebook de l’établissement pour en suivre l’actualité et l’évolution.

Programme Flam

7 FlamPhoto (g. à d.) Yves Letournel, attaché de coopération pour le français ; Olivier Cadic ; Christian Ravel, président de « Parapluie Flam »

Nous avons fait le point sur le développement du programme Flam (Français Langue Maternelle), objectif n°3 du plan Ecole pour le Royaume-Uni, mis en place en 2008.

En sept ans, le nombre de ces « petites écoles du samedi » a explosé, passant de 13 à 42, dont 22 situées à Londres.

Initiées la plupart du temps par un groupe de parents ou d’enseignants, ces écoles dispensent des cours de français à des enfants francophones scolarisés dans le système britannique.

Christian et Yves unissent leur effort au sein de Parapluie Flam, une association qui aide ces initiatives à éclore par le biais de conseils pédagogiques ou administratifs, tout en facilitant l’entraide et la solidarité entre les structures Flam implantées au Royaume-Uni.

8 Flam« Et patati patata », nouvelle école Flam

J’ai retrouvé Caroline Sivilia Cassin, fondatrice de London Macadam, qui m’a annoncé que sa « petite école du samedi » avait obtenu l’accréditation Flam, cet été.

Baptisée « Et patati patata », l’école est ouverte à Fulham West – Kensington, et propose plusieurs niveaux d’apprentissage de la langue française auprès des enfants de 3 à 13 ans.

Pour intégrer le dynamique réseau Flam, Caroline a travaillé avec l’association « Parapluie Flam » et Yves Letournel, l’attaché de coopération pour le français à l’Institut français du Royaume-Uni.

Caroline a déjà beaucoup de demandes. Tous mes voeux de réussite l’accompagnent.

Culture française

9 MediaInauguration de la médiathèque jeunesse

Samedi 12 septembre, le célèbre illustrateur pour enfants, Quentin Blake, a inauguré une médiathèque qui portera son nom, au sein de l’Institut français de Londres.

Après d’importants travaux de rénovation, elle constitue un espace d’accueil pour les familles, un centre de ressources pour apprendre le français et un lieu d’activités scolaires. L’endroit avait accueilli 4000 élèves en 2014.

Cette médiathèque proposera, en novembre, une nouvelle édition du « South Ken Kids Festival », en faveur de littérature pour la jeunesse.

10 MediaQuentin Blake a eu les honneurs d’un magnifique discours de notre ambassadeur Sylvie Bermann. Ses propos témoignent que la jeunesse est assurément une cause qui la passionne.

La modernisation des espaces et le doublement de la superficie de la médiathèque ont été rendus possibles par le Trust « Friends of the French Culture Institute », présidé par Marc Mourre.

Photo (g. à d.) Marc Mourre, Quentin Blake et Sylvie Bermann

Dans son allocution, Marc a remercié les donateurs qui ont permis de rassembler près de 800.000 euros et invité chacun à participer à une dernière levée de fonds pour la troisième partie du projet, notamment un espace dédié au cinéma et à la musique (en savoir plus).

11 CinemaLondon’s Favourite French Film 2015

A l’invitation de l’organisatrice, Patricia Connell (FranceInLondon), je suis intervenu, le 10 septembre, pour évoquer la bonne santé cinéma français et son exceptionnel rayonnement international. Lire mon discours.

J’ai profité de cette tribune pour mobiliser la communauté française en faveur de Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes français condamnés à 20 ans de prison en République dominicaine, après une parodie de justice (lire : « République dominicaine : mon appel de Londres pour internationaliser le soutien à Pascal et Bruno » du 11 septembre, 2015)

Solidarité

12 BetsenGrand plaisir de revoir Serge Betsen, international de rugby, à quelques jours du début de la coupe du monde au Royaume-Uni.

Nous avons évoqué les préparatifs du dîner de charité qu’il organise le 8 octobre prochain, au profit de son association la Serge Betsen Academy qui oeuvre en faveur des enfants défavorisés du Cameroun : : Présentation & Réservation

En faisant découvrir le rugby à ces enfants, Serge souhaite leur transmettre des valeurs et des repères, tout comme les accompagner en termes de scolarité et de suivi médical. Il a déjà ouvert 5 centres localement.

Je lui souhaite tout le succès possible pour son événement caritatif.

Devoir de mémoire

13 YorkIntervention lors d’une commémoration militaire à Elvington, près de York, le 6 septembre dernier. Mon discours en anglais, traduit en français.

Organisée par le directeur du Yorkshire Air Museum, Ian Reed, cette journée commémorait conjointement les 75 ans de la Bataille d’Angleterre et le 70ème anniversaire du retour en France des deux escadrons français de bombardiers « Guyenne » et « Tunisie », basés à Elvington.

Un équipage sur deux n’est pas revenu (lire : « Allied Air Forces Memorial Day – Elvington / Yorkshire » du 10 septembre).

Photo : Avec le colonel de l’armée de l’air Patrice Morand, nous avons déposé une gerbe à la mémoire des équipages français