Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

En circonscription aux Émirats Arabes Unis – Abu Dhabi (13-16 oct. 2017)

Retour à Abu Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis, pour le 215ème déplacement de mon mandat, à l’initiative d’Alain Thévenot, conseiller consulaire EAU-Oman, artisan d’un brillant programme sur 4 jours.

Merci également à notre ambassadeur de France, Ludovic Pouille qui a facilité de nombreux rendez-vous dont la participation aux Olympiades des métiers (WorldSkills) (à gauche sur l’image aux côtés d’Alain).

Communauté française

Journée des nouveaux arrivants (UFE Abu Dhabi)

(g. à d.) Alain Thévenot, conseiller consulaire EAU-Oman ; Olivier Cadic ; Ludovic Pouille, ambassadeur ; Eric Cristini, consul ; Jérôme Baden, pdt UFE Abu Dhabi.

Félicitations à toute l’équipe de l’UFE pour l’organisation de la 5ème journée des nouveaux arrivants à Abu Dhabi qui a réuni 230 participants!

Les nombreux stands offraient une large palette de services et d’activités dans les domaines associatifs, scolaires, artistiques, sportifs… Un beau tableau de la communauté française aux Émirats Arabes Unis qui se révèle aussi structurée qu’accueillante.

L’Ambassadeur a présenté dans son discours les grands enjeux du partenariat stratégique entre la France et les Émirats Arabes Unis, avant de me céder la parole, ce qui m’a permis de rendre compte de mon action parlementaire au service des Français expatriés.

(à l’image) le stand de l’Ecole française de rugby représentée par Hassiba Darcy et Jacques Presse. Cette association, à l’image de Ecole Française de football, présidée par Christophe Martin, exprime l’attachement à nos valeurs de diversité et de laïcité incarnées à travers le sport.

Services consulaires

Accueilli par notre ambassadeur à la Résidence, ce fut l’occasion d’évoquer des enjeux d’ordre politique, militaire, économique ou culturel de la relation France-Émirats Arabes Unis.

J’ai visité ensuite le consulat et l’ambassade installés récemment dans des bureaux modernes et très fonctionnels. Si les services consulaires référencent 22.000 inscrits, il y aurait quelque 300.000 locuteurs français aux EAU. Dans un pays qui compte 9 millions d’expatriés pour 1 million d’émiriens, l’administration locale exerce une vigilance extrême sur les personnes présentes sur son territoire. Si le passeport est perdu, le laisser-passer établi par le consulat ne suffira pas. Il faudra également obtenir une autorisation du tribunal.

Quelques points administratifs demandent à être aplanis en faveur des Français. Par exemple, nos diplômes en médecine ne sont pas reconnus, tandis que ceux des médecins hindous le sont

Evénement

WorldSkills 2017 – Olympiades des métiers

Aux côtés de Ludovic Pouille, notre ambassadeur, Michel Guisembert, président de WorldSkills France et Alain Thevenot, conseiller consulaire EAU Oman.

Lire mon billet spécial : « Worldskills 2017 : record de médailles battu pour l’équipe de France des métiers ! »
Lire mon édito dans l’HebdoLettre n°92 du 27 octobre 2017.

Entrepreneuriat

Les CCEF

Réunion avec des conseillers français du commerce extérieur sur un marché qui constitue le 4ème excédent commercial de la France!

Malgré ces résultats flatteurs, ces entrepreneurs et cadres m’ont expliqué que les établissements français manquaient de présence et de suivi.

Ils regrettaient à ce titre que nos entreprises n’utilisent pas davantage la solution du VIE (Volontariat International en Entreprise). Grâce à un système de parrainage des entreprises, la Chambre de commerce locale (FBG) offre les services de ces volontaires qui, par exemple, aident à valider des business plans. Du reste, les CCEF remettront, en décembre prochain, un grand prix VIE et un grand prix PME.

Si par le passé la France ne valorisait pas ses atouts aussi bien que savent le faire les Américains, les choses ont commencé à changer avec la French Tech. La Station F à Paris séduit les investisseurs émiriens.

Un regret : la cybersécurité est l’apanage  des consultants américains, souvent d’anciens conseillers militaires. Nous en disposons tout autant. Ils suggèrent que nous améliorions notre présence dans ce domaine.

J’ai eu l’opportunité de rencontrer quelques grands acteurs industriels très présents au Proche-Orient. Chacun développe sa propre stratégie de croissance avec une vision pragmatique et bâtie à long terme (BNP, Bolloré, Carrefour, Thalès, Vinci, Legrand, Air France…). En parallèle, quelques PME et consultants ont su remarquablement exporter leur savoir-faire, parfois dans des domaines inattendus comme Bloombox qui vend des boites de fleurs fraîches.

Veolia

Visite des installations de Veolia qui assure l’approvisionnement en air réfrigéré du Louvre Abu Dhabi, aux côtés de Xavier Joseph, CEO Veolia Middle East et Jean-Marc Bazart, general manager de Veolia à Abu Dhabi.

3300 personnes travaillent au Moyen-Orient pour cette société, dont 2000 aux Emirats. Elle opère dans l’énergie, le traitement des déchets et l’eau. En Europe, moins de 1% de l’eau est réutilisée. Aux EAU, 100% de l’eau traitée est réutilisable.

EDF EN (Énergies Nouvelles)

Marina Hashem, directrice générale d’EDF au Moyen-Orient et présidente de la Chambre de commerce France Internationale Abu Dhabi (FBG).

EDF, via sa filiale dédiée aux énergies renouvelables, EDF EN, développe aux côtés de Masdar (Abu Dhabi) et de l’électricien Dewa (Dubai), la plus grande centrale solaire du monde, au sud de la ville de Dubaï : 800MW et 18 km2 de panneaux photovoltaïques ! Son achèvement coïncidera avec l’Exposition universelle 2020 à Dubaï. Beau succès français dans le cadre d’une concession de 20 ans.

Conférence de la Chambre de commerce Abu Dhabi

Ce fut un honneur d’intervenir auprès du French Business Group (FBG), ainsi que se nomme notre Chambre de commerce et d’industrie, sur ce thème : « Comment réussir à l’international ? Retour d’expérience et perspectives ».

Je remercie les membres du FBG, présidé par Marina Hashem, pour leur invitation et leur attention. Je citerai Mehdi Mebarek (vice-président), Michel Piat (relations ext.), Nicolas Olive (secrétaire général), Nicole Ratsimandaimanana (événements), Sabrina Amiar (business dev.), Jérôme Baden (comité directeur).

Le Cercle

Le Cercle est un réseau d’une quarantaine d’entrepreneurs qui se réunit chaque mois. Lors de notre entretien, ils ont souligné qu’il fallait disposer d’une certaine surface financière pour s’installer dans ce pays. Sans cashflow, il est préférable de s’abstenir.

Le plus est sa situation géographique et son réseau de lignes aériennes qui permet de rayonner facilement sur le Moyen-Orient et la Turquie.

Enseignement

Paris-Sorbonne Abu Dhabi (PSUAD)

Échanges enrichissants avec l’équipe de la Sorbonne-Abu Dhabi et son vice-chancelier Eric Fouache.

Il y a dix ans, à la demande du gouvernement de l’Émirat, Paris-Sorbonne est devenue la première université française à s’implanter hors du territoire national.

En 2016, elle a accueilli sur un campus ultramoderne près de 900 étudiants de 77 nationalités différentes, dont 35 % d’Émiriens et 10 % de jeunes Français qui vivent avec leur famille au Moyen Orient. L’université offre 10 cursus de licence, 15 masters et deux D.U, dont les cours sont assurés par des professeurs de Paris qui viennent donner un enseignement intensif.

Lycée Théodore Monod

Avec Alain Thevenot, nous avons rencontré Julien Pisselet, proviseur, qui nous a présenté son établissement créé en 2003 afin de répondre à une communauté francophone grandissante. Le lycée français Théodore Monod est homologué et géré par l’Aflec, l’Association franco-libanaise pour l’éducation et la culture, partenaire de la Mission laïque française (MLF) et de l’AEFE.

Lors de la rentrée 2017, des classes de collège et de 2nde ont été délocalisées vers le site de l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi. Ainsi, 11 classes neuves et équipées ont été mises à disposition pour accueillir 275 élèves et 30 professeurs sur le campus.

Lycée Louis Massignon (LLM)

Le lycée Louis-Massignon n’a cessé de grandir depuis sa création en 1972, réunissant à l’époque une quarantaine élèves. Depuis 1992, le LLM appartient au réseau de l’AEFE, dont il est un établissement en gestion directe.

Accueillant à la rentrée 2017 près de 1.800 élèves, le lycée a entrepris un vaste chantier d’agrandissement et de rénovation. Son proviseur Gilles Lasserade m’a présenté l’état des travaux dans la perspective d’ouvrir une maternelle en septembre 2019.

Aflec

En présence de notre ambassadeur, j’ai eu un excellent échange sur les enjeux de l’enseignement à l’étranger avec François Le Goff, président du réseau Aflec et inspecteur général honoraire de l’Éducation nationale.

A travers des établissements scolaires dispensant un enseignement conforme au système éducatif français, le réseau Aflec a pour but de promouvoir la langue française dans le monde, tout développant un trilinguisme franco-anglo + langue du pays où les élèves font leurs études, plus particulièrement l’arabe.

Culture française

Alliance française

Avec Alain Thevenot, visite de l’Alliance française dirigée par Mohammed Beldjoudi, assisté de Rachida Annou.

Ce fut l’occasion de découvrir l’Ipad Bar qui permet d’accéder à un choix d’applications captivantes ou encore la « Kawathèque », un lieu singulier pour lire son journal tout en dégustant un café !

Créée en 1974, on voit que l’AF a su évoluer avec son temps et devenir en capacité  d’enseigner le français à plus de 2500 étudiants par an de toutes nationalités.

Worldskills 2017 : record de médailles battu pour l’équipe de France des métiers !

5 médailles d’Or, 3 médailles d’Argent, 4 médailles de Bronze ! L’équipe de France s’est distinguée lors des 44e olympiades des métiers à Abu Dhabi, où j’étais du 13 au 16 octobre, accueilli par Ludovic Pouille, notre ambassadeur, Michel Guisembert, président de WorldSkills France et Alain Thevenot, conseiller consulaire EAU Oman (compte-rendu).

Il faut ajouter à ce brillant palmarès 15 médailles d’Excellence permettant de placer la France à la 7ème position du classement international et en deuxième position du classement européen, devant l’Autriche et derrière la Suisse.

Worldskills 2017 réunissait des apprentis issus de 77 pays et régions pour s’affronter dans 51 catégories de métier : cuisine, l’automobile, bâtiment, maintenance aéronautique, mode, menuiserie, design, bijouterie ou bien réseaux informatiques !

Au total, 1300 candidats de moins de 23 ans étaient engagés dans cette compétition, dont 39 Français qui concouraient dans 35 métiers. Tous se sont préparés mentalement comme des athlètes de haut niveau.

Près de 500 supporters accompagnaient l’équipe de France, soit la plus grande délégation. Ils ont fait trembler les tribunes !

Mon salut au Medef qui a apporté son soutien à cette formidable équipe de France des métiers !

En France, les Olympiades des métiers se déroulent en deux temps : les sélections régionales, puis les finales nationales.

La compétition mondiale est organisée tous les 2 ans dans l’un des pays membre du mouvement WorldSkills. Depuis quinze ans, le nombre de candidats aux épreuves internationales a été multiplié par 4.

La 45ème édition WorldSkills se tiendra à Kazan en Russie en 2019. La France était candidate à l’organisation, mais elle s’est classée deuxième, avec 26 voix contre 31. Les 46ème olympiades, elles, se tiendront en 2021 à Shanghai.

Lire mon édito dans l’HebdoLettre n°92 du 27 octobre 2017.