Le 11 février dernier, Joëlle Garriaud-Maylam, sénateur des Français établis hors de France, adressait une lettre à Bernard Kouchner pour attirer son attention sur les difficultés rencontrées par certains de nos compatriotes, nés à l’étranger ou de parents nés à l’étranger, pour renouveler leurs titres d’identité ou de voyage.

La réponse du ministre des Affaires étrangères vient de lui parvenir.

Elle nous annonce qu’il a cosigné le 1er mars avec le ministre de l’Intérieur une circulaire commune visant à « simplifier considérablement » ces démarches, précisant notamment que « quand le demandeur possède déjà un titre d’identité sécurisé, la seule présentation de ce document suffira et qu’il ne sera même plus nécessaire de fournir un acte d’état civil ».

Cette circulaire vient d’être adressée aux préfets et aux chefs de poste diplomatiques et consulaires. Ces dispositions « qui répondent aux attentes de millions de nos compatriotes qui se plaignaient, avec raison, de tracasseries inutiles » devraient être « très prochainement » confirmées dans un décret.

Je partage ma satisfaction avec Joëlle devant une telle avancée, si souvent réclamée par notre Assemblée.

Copie de la Lettre de Bernard Kouchner à Joëlle Garriaud-Maylam

Photo Flickr de World Economic Forum