Madame, Monsieur, chers compatriotes,

A l’aube de cette nouvelle année, je vous présente mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite, pour vous-même et tous ceux qui vous sont chers. A toutes et à tous, une très belle année 2010 !

Dès son arrivée au Royaume-Uni, notre Ambassadeur Maurice Gourdault-Montagne a lancé un Plan Ecole afin d’étendre notre dispositif scolaire sur Londres en y associant les représentants de notre communauté scolaire et les élus. Que de chemin parcouru en 2 ans ! Avec l’acquisition du site de Kentish Town près de la gare de St Pancras, c’est le 2ème collège français de Londres qui ouvrira ses portes à la rentrée 2011. Historique ! Ce site accueillera aussi l’école maternelle et primaire londonienne l’Ile aux Enfants qui voit ainsi sa pérennité assurée.

Les Français situés sur tout le territoire bénéficient aussi des fruits de ce plan. Dans le cadre du programme Français Langue Maternelle (FLAM), l’Etat soutient les « petites écoles » ou « écoles du samedi » qui se sont créées pour offrir aux populations françaises éloignées de Londres une exposition, une sensibilisation, une initiation et souvent un réel apprentissage de la langue et de la culture françaises. Le Plan Ecole a permis de coordonner ces structures au sein d’un réseau animé par le Service Culturel. Le nombre de ces écoles est passé de 12 à 28 et le nombre d’enfants scolarisés de 747 à 1 246. Une croissance spectaculaire.

Je suis heureux d’apporter ma contribution au sein de l’équipe du Plan Ecole et fais le vœu que nous poursuivions notre action avec la même unanimité en 2010 pour aboutir à de nouveaux progrès.

Avec l’éducation, mes efforts portent en priorité sur l’emploi. Un nombre important de nos compatriotes se rend souvent au Royaume-Uni pour y trouver un premier emploi. Tout ce qui facilite leur établissement contribue à la réduction du chômage en France et à leur épanouissement personnel.

L’arrivée du nouveau Consul Général Edouard Braine marque un tournant en matière de politique de l’emploi du consulat qui me réjouit. Il a décidé de s’engager en faveur de ces jeunes compatriotes qui comptent parmi les plus entreprenants, les plus courageux et les plus ouverts sur le monde, ceux qu’il nomme « les oubliés de St Pancras ». J’aspire à ce qu’il réunisse une équipe déterminée pour créer un Plan Emploi, à l’image du Plan Ecole, qui accompagnera leurs premiers pas vers un « monde globalisé », en s’appuyant sur le centre Charles Péguy.

Je poursuivrai aussi mon action de solidarité entamée l’an passé en faveur de nos aînés. Avec le soutien de la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, je souhaite que nous parvenions à les affranchir de la fourniture d’un contraignant certificat de vie pour obtenir le versement de leur pension.

Je ne peux terminer ce courrier sans évoquer un drame qui nous envahit tous d’une immense tristesse. Haïti est le pays où l’accumulation de misères semble illimitée.

Dans les heures qui ont suivi le séisme, Jacques Marie, mon collègue et ami élu à l’AFE pour la République Dominicaine a demandé « l’aide d’urgence de tous lorsque l’on sait dans quel dénuement vivent 80 % de cette population ». La section britannique de l’association Union des Français de l’Etranger (UFE) a constitué un comité UFE GB pour Haïti. Ce comité est conduit par Carole Rogers, Présidente de la Fédération des Associations Françaises de Grande-Bretagne.

Le comité vous invite à une première réunion publique à l’Institut Français de Londres mardi 26 janvier 2010 à 18h30. Nous ferons le point sur les besoins exprimés par la section UFE de Haïti et les actions de solidarité des Français de Grande-Bretagne en faveur de cette communauté si effroyablement éprouvée. Vous trouverez les détails pour nous aider ou participer à la réunion sur mon blog www.oliviercadic.com

Jean-Christophe Deberre, directeur général de la Mission Laïque, m’a informé des dommages subis par leur groupe scolaire Alcibiade Pommayrac situé à Haïti. On déplore le décès de l’épouse du directeur adjoint du centre, victime de l’effondrement de sa maison. Jean-Christophe Deberre fait appel à nos valeurs de solidarité et de partage pour l’aider à reconstruire le groupe scolaire.

J’ai écris à notre Ambassadeur pour lui demander s’il pouvait réunir l’équipe du Plan Ecole afin de prendre en compte cette demande. Je fais le vœu que nous puissions répondre efficacement et collectivement à cette attente.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les plus cordiaux,

Pour télécharger ce texte en pdf : 100117 Voeux à la communauté du RU

Photo Flickr de apdk.