Accueil      En circonscription      Sénat      Revue de Presse          Parcours      Me Contacter      Mes 31 défis
    

Quel projet solidaire pour Haïti ?

Le 26 janvier dernier, nous étions une dizaine réunis autour de Carole Rogers, qui conduit le groupe « UFE solidarité pour Haïti ».

Notre objectif était d’étudier la meilleure manière de répondre aux différents appels de solidarité en provenance d’Haïti.

Le groupe a considéré que beaucoup d’actions, menées par les grandes associations humanitaires, en faveur d’Haïti étaient déjà en cours. La priorité nous paraît de les appuyer pleinement.

Chacun a été ému par l’appel de Jacques Marie, notre élu à l’AFE à Port-au-Prince.

Il a été décidé de lui demander quels sont les projets de reconstruction qui lui paraissent essentiels pour la population locale. Carole réunira alors le groupe pour choisir le ou les projets de solidarité, et définir quelle Charity peut le mieux les réaliser. Ensuite, le groupe décidera des modalités pour parvenir à la levée de fonds.

Le groupe s’est montré unanime pour que Carole partage cette initiative avec la Fédération des associations françaises de Grande-Bretagne, afin que toutes nos associations locales puissent contribuer à sa réussite.

Ci-joint copie de la lettre de Carole Rogers adressée à Jacques Marie.

Lire aussi « Des nouvelles de Port-au-Prince par notre élu local AFE »

Photo Flickr de IFRC.

Interview sur Électronique TV – Olivier Cadic, de l’électronique à la BD. La politique c’est par conviction (vidéo)

L’électronique a été mon champ d’activité pendant 23 ans et j’y ai tissé des liens innombrables. Tout commence à vingt ans par la création de Info Elec, prestataire de services dans l’électronique, puis d’un magazine consacré à la carte électronique et enfin d’une place de marché internet mondiale pour le circuit imprimé (pcb007.com). J’ai aussi pris des responsabilités syndicales pour défendre l’industrie électronique française. J’ai défrayé la chronique en délocalisant haut et fort mes activités vers le Royaume Uni afin de lutter à armes égales avec mes concurrents et dénoncer l’impact tragique du poids des charges sociales pesant sur les industriels français. En 2004, j’ai décidé de céder toutes mes activités électroniques.

Puisqu’on demandait souvent à Jacques Alvarez, journaliste à Electronique TV, ce que je suis devenu, il m’a proposé de réaliser une interview. Cela lui a permis de faire connaître ma nouvelle activité d’éditeur de BD et comment la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam m’a fait entrer en politique. Il a aussi voulu savoir ce que je pensais de la situation actuelle de notre industrie électronique.

Voir la vidéo sur Electronique TV.

Emploi (10) : Un premier pas vers les « oubliés de St Pancras »

La Gare de St Pancras à Londres

Comme je vous l’avais annoncé dans ma lettre de vœux, le nouveau consul général, Edouard Braine, souhaite élargir son champ d’action aux « oubliés de St Pancras ».

Qui sont-ils ces oubliés ? Bien souvent, des jeunes emplis d’espérance qui débarquent de l’Eurostar avec un sac à dos en gare de St Pancras.

Aussitôt arrivés à Londres, ils se rendent très souvent au centre Charles-Péguy. Cet institut les aide à trouver un emploi, un logement, des cours d’anglais et leur offre des conseils pratiques d’adaptation.

Vivant leur expatriation comme une aventure, ils pensent très rarement à s’immatriculer auprès des services consulaires. Ces oubliés de l’Administration constituent la « seconde communauté française », nous dit Edouard Braine.

Suite à sa visite du centre Charles Péguy, le consul considère qu’il est de son devoir de mieux connaitre ces jeunes compatriotes et de les aider dans leur démarche méritoire qui s’inscrit naturellement dans un monde globalisé.

En 2007, au travers d’une journée « Coup de pouce à l’emploi des jeunes » à Londres, j’avais souhaité offrir un cadre d’information à cette population très jeune.

Mais les actions isolées sont sans effet pour traiter cette vague d’arrivée ininterrompue à la merci d’agences de placement qui se révèlent parfois être de véritables marchands d’illusions…

Aussi, l’idée du consul général de réunir les élus à l’Assemblée des Français de l’étranger et les principaux acteurs concernés pour se fixer un plan de route, afin de soutenir et d’amplifier l’action du centre Charles Péguy, me réjouit.

Notre première rencontre se tiendra le 22 février 2010 au consulat général.

Je vous diffuse cette Lettre du consul m’expliquant son initiative.

Le site du centre Charles Péguy

Crédit photo : OC.

L’APL lance sa « Fundraising Campain 2010 »

L’Association des parents d’élèves du lycée Charles de Gaulle (APL) en appelle à votre générosité pour poursuivre son action en faveur des 3.800 élèves et leur permettre de bénéficier d’un enseignement français de qualité à Londres.

En 2009, la mobilisation des parents d’élèves et des entreprises avait permis de récolter plus de £125.000 au profit des élèves du prestigieux lycée !

Un pactole aussitôt investi dans la rénovation de salles de classe, de laboratoires de sciences ou d’espaces sportifs… Par ailleurs, l’APE a continué de financer l’achat d’équipements informatiques et multimédia, tout en renforçant son aide aux familles d’élèves en difficulté, au travers des deux associations caritatives : Friends of the Lycée et APL Welfare Fund.

Ces mêmes objectifs de financement sont reconduits pour 2010.

Pour exprimer votre engagement et votre solidarité, vous disposez des trois possibilités :

– Participer au diner de Gala, au Park Lane Hotel , le vendredi 26 Mars 2010

– Offrir des lots de prestige pour la tombola ou les ventes aux enchères

– Faire un don en faveur de deux «Charities» d’aide aux familles

Le site APL : www.apl-cdg.org.uk

Crédit photo : APL.

Anniversaire de la disparition de l’abbé Pierre

L’abbé Pierre nous a quittés il y a trois ans, le 22 janvier 2007.

Son œuvre se poursuit, plus utile que jamais, auprès d’une quarantaine de pays ! Une vingtaine de communautés sont actives dans toutes les régions du Royaume Uni, de l’Ecosse au Grand Londres, en passant par le pays de Galles.

Le froid polaire qui a sévi nous laisse imaginer le rude hiver 1954 au cours duquel l’abbé Pierre s’était insurgé sur Radio-Luxembourg, sensibilisant toute la France au sort des sans-abris.

Le fondateur des compagnons d’Emmaüs a démontré un immense talent d’entrepreneur en bâtissant au fil des ans un groupe international aux nombreuses ramifications.

La vente d’objets récupérés et recyclés rapporte environ 120M€ en France, auxquels s’ajoutent dons et subventions pour venir doubler ce montant.

Personnalité hors du commun, ce prêtre qui fut aussi résistant et député.

Merci de parler de la mission d’Emmaüs UK auprès des Britanniques et de penser à faire un geste.

Pour télécharger l’affiche de la campagne en faveur des sans-abris et obtenir des donations : Coldest Nights Campaign

www.emmaus.org.uk

Lire aussi « Que faire pour Emmaüs UK ? »

Photo Flickr de Oriol Lladó.

Point de vue sur le budget des Français de l’étranger

La Voix de France, magazine de l’UFE (Union des Français de l’étranger) a publié mon point de vue sur le programme 151 du ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE).

Le budget du MAEE est partagé en 3 programmes.

Le programme 151 intitulé « Français à l’étranger et affaires consulaires » est le plus petit : il représente 12% du budget du MAEE. Il comprend le fonctionnement de l’administration consulaire, l’instruction des visas, les bourses scolaires et tous les services rendus aux Français établis à l’étranger.

En qualité de membre de la Commission finances et affaires économiques (appelée Fineco) à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE), j’ai travaillé à l’analyse de ce budget en compagnie de Radya Rahal, élue AFE pour l’Algérie

« Comment vous avez travaillé sur le programme 151, votre méthode ?

Lors de la session de mars 2009, la Commission finances et affaires économiques de l’AFE a reçu Adrien Gouteyron, rapporteur spécial de la mission « Action Extérieure de l’Etat » pour le Sénat. Il a accepté l’idée d’une rencontre annuelle avec des représentants de notre commission en amont du débat parlementaire sur le budget intéressant les Français de l’étranger. C’est à ce titre que Radya Rahal (Conseillère AFE élue d’Alger) et moi-même (élu de Londres), avons présenté notre analyse du projet de budget 2010 du Programme 151 au président Gouteyron. Notre travail a consisté, entre autres, à faire émerger des indicateurs pertinents à partir de données situées dans les commentaires du document émis par l’Administration. Nos suggestions sont destinées à améliorer la lisibilité de l’action de l’Etat en faveur des Français de l’étranger.

Quelles grandes conclusions tirez-vous ?

190.5M€, soit 58% des dépenses du Programme 151, correspondent aux rémunérations des agents pour assurer les services consulaires et l’instruction des visas. Pour suivre ces dépenses, nous avons besoin d’un organigramme pour comprendre « Qui fait quoi, où ? » et nous devons obtenir la transparence sur les rémunérations. Enfin, mesurer l’activité des consulats uniquement sous l’angle du nombre de passeports, cartes d’identité, actes d’état civil et délivrance de visas ne suffit pas pour prendre en compte l’étendue du travail accompli par le réseau consulaire.

Le second poste de dépense intitulé « Accès des élèves français au réseau AEFE » progresse de 20 millions d’euros pour atteindre la somme de 106.2 millions d’euros. L’engagement du Président de la République en faveur de la prise en charge des frais de scolarité pour les classes de seconde, première et terminale est ainsi respecté. »

Vous trouverez ci-joint le rapport de la Commission Fineco de l’AFE sur le Programme 151 du 29.10.09, que Radya Rahal et moi-même avons établi et remis au Sénateur Adrien Goutteyron..

Des nouvelles de Port-au-Prince par notre élu local AFE

Jacques Marie, mon collègue et ami élu à l’AFE pour Haïti nous a écrit pour décrire la situation. Je vous propose un extrait de cette lettre poignante, reçue aujourd’hui.

Jacques Marie, conseiller AFE élu pour les Caraïbes

« Partout ce ne fut et ce n’est encore que dévastation, désolation, misères et grandes douleurs.

Dans un réflexe puisque j’étais sur mon ordinateur accroché à mon bureau qui valsait, j’ai pu envoyer dans les minutes qui ont suivi le séisme un mail laconique à ma famille en France pour les rassurer et prévenu nos sénateurs ; puis les télécommunications et l’Internet tombèrent en panne (ce n’est qu’aujourd’hui que les lignes – toujours saturées – commencent à remarcher. Je reviens juste de province à 70 Km de Port au prince ou les villages, quoique fort touchés n’ont pas souffert autant que Port au Prince / Carrefour / Matissant / à l’épicentre. L’exode vers la province s’installe et est certainement la meilleure solution pour ceux qui ont tout perdu, c’est à dire la majorité de la population de la ville soit plus de 90% ? « 

Pour télécharger et lire l’intégralité de la Lettre de Jacques Marie, AFE Haïti

Vous trouverez les coordonnées de son association Haïti partenaires France Europe (HPFE) qui travaille en étroite collaboration avec l’AFHADEM à la fin de son message.

www.hpfe.net

Vous pouvez libeller un chèque à HPFE ou HAITI PARTENAIRES FRANCE EUROPE et les adresser à la fille de Jacques : Véronique Bévierre, conseillère Municipale, 19 rue Jules Guesde  92130 Issy Les Moulineaux

Ou faire un virement sur le compte de Haïti partenaires France Europe, dont voici le RIB

(cliquez sur l’image pour agrandir).


.

Voeux à la communauté française du Royaume-Uni pour 2010

Madame, Monsieur, chers compatriotes,

A l’aube de cette nouvelle année, je vous présente mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite, pour vous-même et tous ceux qui vous sont chers. A toutes et à tous, une très belle année 2010 !

Dès son arrivée au Royaume-Uni, notre Ambassadeur Maurice Gourdault-Montagne a lancé un Plan Ecole afin d’étendre notre dispositif scolaire sur Londres en y associant les représentants de notre communauté scolaire et les élus. Que de chemin parcouru en 2 ans ! Avec l’acquisition du site de Kentish Town près de la gare de St Pancras, c’est le 2ème collège français de Londres qui ouvrira ses portes à la rentrée 2011. Historique ! Ce site accueillera aussi l’école maternelle et primaire londonienne l’Ile aux Enfants qui voit ainsi sa pérennité assurée.

Les Français situés sur tout le territoire bénéficient aussi des fruits de ce plan. Dans le cadre du programme Français Langue Maternelle (FLAM), l’Etat soutient les « petites écoles » ou « écoles du samedi » qui se sont créées pour offrir aux populations françaises éloignées de Londres une exposition, une sensibilisation, une initiation et souvent un réel apprentissage de la langue et de la culture françaises. Le Plan Ecole a permis de coordonner ces structures au sein d’un réseau animé par le Service Culturel. Le nombre de ces écoles est passé de 12 à 28 et le nombre d’enfants scolarisés de 747 à 1 246. Une croissance spectaculaire.

Je suis heureux d’apporter ma contribution au sein de l’équipe du Plan Ecole et fais le vœu que nous poursuivions notre action avec la même unanimité en 2010 pour aboutir à de nouveaux progrès.

Avec l’éducation, mes efforts portent en priorité sur l’emploi. Un nombre important de nos compatriotes se rend souvent au Royaume-Uni pour y trouver un premier emploi. Tout ce qui facilite leur établissement contribue à la réduction du chômage en France et à leur épanouissement personnel.

L’arrivée du nouveau Consul Général Edouard Braine marque un tournant en matière de politique de l’emploi du consulat qui me réjouit. Il a décidé de s’engager en faveur de ces jeunes compatriotes qui comptent parmi les plus entreprenants, les plus courageux et les plus ouverts sur le monde, ceux qu’il nomme « les oubliés de St Pancras ». J’aspire à ce qu’il réunisse une équipe déterminée pour créer un Plan Emploi, à l’image du Plan Ecole, qui accompagnera leurs premiers pas vers un « monde globalisé », en s’appuyant sur le centre Charles Péguy.

Je poursuivrai aussi mon action de solidarité entamée l’an passé en faveur de nos aînés. Avec le soutien de la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, je souhaite que nous parvenions à les affranchir de la fourniture d’un contraignant certificat de vie pour obtenir le versement de leur pension.

Je ne peux terminer ce courrier sans évoquer un drame qui nous envahit tous d’une immense tristesse. Haïti est le pays où l’accumulation de misères semble illimitée.

Dans les heures qui ont suivi le séisme, Jacques Marie, mon collègue et ami élu à l’AFE pour la République Dominicaine a demandé « l’aide d’urgence de tous lorsque l’on sait dans quel dénuement vivent 80 % de cette population ». La section britannique de l’association Union des Français de l’Etranger (UFE) a constitué un comité UFE GB pour Haïti. Ce comité est conduit par Carole Rogers, Présidente de la Fédération des Associations Françaises de Grande-Bretagne.

Le comité vous invite à une première réunion publique à l’Institut Français de Londres mardi 26 janvier 2010 à 18h30. Nous ferons le point sur les besoins exprimés par la section UFE de Haïti et les actions de solidarité des Français de Grande-Bretagne en faveur de cette communauté si effroyablement éprouvée. Vous trouverez les détails pour nous aider ou participer à la réunion sur mon blog www.oliviercadic.com

Jean-Christophe Deberre, directeur général de la Mission Laïque, m’a informé des dommages subis par leur groupe scolaire Alcibiade Pommayrac situé à Haïti. On déplore le décès de l’épouse du directeur adjoint du centre, victime de l’effondrement de sa maison. Jean-Christophe Deberre fait appel à nos valeurs de solidarité et de partage pour l’aider à reconstruire le groupe scolaire.

J’ai écris à notre Ambassadeur pour lui demander s’il pouvait réunir l’équipe du Plan Ecole afin de prendre en compte cette demande. Je fais le vœu que nous puissions répondre efficacement et collectivement à cette attente.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les plus cordiaux,

Pour télécharger ce texte en pdf : 100117 Voeux à la communauté du RU

Photo Flickr de apdk.

La sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam demande l’accélération des dossiers d’adoption pour 2000 petits Haïtiens

Vous trouverez ci-dessous le message que j’ai reçu de Joëlle Garriaud-Maylam, représentant les Français établis hors de France. Je souhaite que nous soyons TRES nombreux à soutenir son initiative.

 » Chers collègues,

Vous voudrez bien trouver ci-dessous, pour information, le lien vers le communiqué AFP tel que repris ce soir par le Flash-Actu du site du Figaro relatif aux 2000 enfants haïtiens en cours d’adoption par les familles françaises et dont les dossiers étaient bloqués suite au séisme.

Face à la situation de vulnérabilité, de précarité, de malnutrition et de risques sanitaires extrêmement graves où se trouvent ces enfants, il me semblait indispensable au contraire d’accélérer les procédures. Accepter, à titre exceptionnel, que ces enfants en voie d’adoption puissent partir au plus vite pour la France et que leur situation administrative y soit régularisée semble aussi juste qu’indispensable pour eux et pour les familles adoptantes en proie elles aussi à l’angoisse.

Avec l’assurance de mes sentiments dévoués

Joëlle Garriaud-Maylam  »

AFP : Adoption/Haïti: « accélérer les dossiers »

La sénatrice UMP Joëlle Garriaud-Maylam « prie instamment » François Fillon, aujourd’hui dans un communiqué, « de se pencher de toute urgence sur le sort des quelque 2.000 petits Haïtiens en voie d’adoption par des familles françaises » et « d’accélérer » les dossiers.

Lire la suite sur le site du Figaro.

Photo Flickr de Garrett Crawford.

Réunion du Comité UFE GB pour Haiti : mardi 26 janvier

Dans les heures qui ont suivi le séisme, Jacques Marie, mon collègue et ami élu à l’AFE pour la République Dominicaine a demandé «l’aide d’urgence de tous lorsque l’on sait dans quel dénuement vivent 80 % de cette population». Le siège de l’UFE a Paris m’a aussi écrit pour nous demander de venir en aide à la section UFE Haïti.

La section britannique de l’association Union des Français de l’étranger (UFE) a créé un comité UFE GB pour Haïti.

Ce comité est conduit par Carole Rogers, membre de notre bureau, présidente de la Fédération des associations françaises de Grande-Bretagne.

Cet organisme vous invite à une première réunion publique,

le mardi 26 janvier 2010 à 18h30

à l’Institut Français, Club Français,

17 Queensberry Place, London SW7 2DT

Nous ferons le point sur les besoins exprimés par la section UFE de Haïti et les actions de solidarité des Français de Grande-Bretagne en faveur de cette communauté si effroyablement éprouvée. Nous comptons sur toutes les bonnes volontés.

Afin de faciliter l’organisation, je vous serais reconnaissant de bien vouloir confirmer votre participation par un simple mail à l’attention de Sophie Routier : sophieroutier@hotmail.com

Photo Flickr de Globovision.

Haiti : Appel à la communauté française pour reconstruire l’école Alcibiade Pommayrac

Centre Alcibiade Pommayrac

A l’heure de l’entraide pour tirer Haïti de l’épouvante, je relaie l’appel de Jean-Christophe Deberre, directeur général de la Mission laïque française auprès des chefs d’établissement du réseau de la Mission: « Au moment où notre association réaffirme les valeurs de solidarité et de partage qui animent son projet éducatif, le président et moi-même faisons appel à la générosité de l’ensemble de notre réseau dans le monde pour aider à reconstruire Alcibiade Pommayrac. »

Le centre Alcibiade Pommayrac, situé à Jacmel, est un groupe scolaire associé au réseau de la Mission depuis 30 ans qui accueille des élèves de la maternelle à la terminale. Il est très endommagé.

L’épouse du directeur adjoint du centre a péri dans l’effondrement de sa maison. Au-delà de cette malheureuse nouvelle, nous ne déplorons, pour l’instant, aucune autre victime parmi les 750 élèves et 78 personnels locaux du centre puisqu’ils ont pu quitter l’établissement avant l’effondrement du bâtiment principal.

La situation sur place est qualifiée d’apocalyptique par les responsables. Pour l’instant, les secours sont dans la quasi impossibilité de quitter Port au Prince pour atteindre les autres villes touchées par le séisme.

Dans une telle situation d’urgence, Jean-Christophe Deberre suggère que l’élan de solidarité provienne de l’ensemble de la communauté éducative. Le directeur en appelle aux contributions financières, au siège de la MLF sur un compte dédié, plutôt qu’aux dons en nature qu’il faudrait acheminer.

Pour ma part, je me tourne vers Maurice Gourdault-Montagne, notre ambassadeur à Londres, pour mobiliser notre communauté, à travers le service culturel, afin de soutenir le projet de la Mission laïque française.

www.mlfmonde.org

Crédit photo: MLF.

L’Ile aux enfants est enchantée !

Benoit Belhomme, président du comité de gestion de l’Ile aux Enfants, a immédiatement répondu à mon courrier l’informant de l’attribution d’une aide financière pour le déménagement de son école. Je ne résiste pas au plaisir de vous publier ces quelques mots qui me vont droit au coeur :

« C’est avec un grand plaisir que je viens de prendre connaissance de la dotation de 10.000€ allouée en faveur de notre école. Je tiens à vous remercier personnellement de l’engagement et du soutien que vous avez manifestés tout au long de ce projet.

Je suis très sensible à cette marque de reconnaissance du travail effectué par toute

l’équipe de l’Île aux Enfants. L’engagement de tous a ainsi rendu possible la matérialisation de ce qui était, il y a quelques mois, un simple rêve. »

Je saisis l’occasion de rendre hommage à l’engagement bénévole et lourd de responsabilité des membres de tous les comités de gestion d’école.

Depuis que le Plan Ecole est à l’œuvre, Benoit Belhomme a fait preuve d’un grand professionnalisme qui a rassuré toutes les parties prenantes au projet Kentish Town, contribuant vigoureusement à sa réussite.

PJ : Lettre de réponse de Benoit Belhomme

www.ileauxenfants.co.uk.

Bonne nouvelle pour l’Ile aux Enfants !

Une dotation de 10.000 euros vient d’être accordée à l’école l’Ile aux Enfants, destinée à contribuer au financement du transfert de ses locaux.

André Ferrand, sénateur des Français établis hors de France

André Ferrand, sénateur des Français établis hors de France, vient de m’en informer, en se félicitant de voir nos efforts communs récompensés. Ce montant a été inscrit au budget du ministère des Affaires étrangères, au titre de la réserve parlementaire du Sénat.

Située au nord-est de Londres, l’Île aux Enfants est une école primaire, conventionnée par l’AEFE, Agence pour l’enseignement français à l’étranger, qui accueille aujourd’hui 195 élèves (avec une liste d’attente de plus d’une centaine d’élèves). L’établissement déménagera en septembre 2011 pour s’installer sur le site de Kentish Town acquis récemment dans le cadre du Plan Ecole.

J’ai écrit à Benoit Belhomme, président du comité de gestion de l’Ile aux Enfants pour lui annoncer la bonne nouvelle.

C’était aussi l’occasion de saluer l’action de Sophie Routier, sa représentante au sein de l’équipe du Plan Ecole du Royaume-Uni, depuis près de deux ans.

PJ : Lettre du senateur André Ferrand

PJ : Mon courrier à Benoit Belhomme

www.ileauxenfants.co.uk.

Prise en charge des frais de scolarité des lycéens

Votre enfant entre en Seconde, Première ou Terminale au lycée Charles de Gaulle à la rentrée scolaire 2010-2011 ? Un dispositif d’aide peut vous concerner.

Vous pouvez dès à présent retirer le dossier de demande de prise en charge des frais de scolarité de votre enfant.

Le dossier est à déposer auprès de l’établissement concerné avant le 12 février 2010, dernier délai. L’établissement transmettra le dossier au consulat.

Notre annonce précédente concernait les bourses scolaires, autre dispositif.

Pour toute information : la rubrique Enseignement du consulat.

Photo Flickr de Lenifuzhead.

La campagne des bourses scolaires 2010-2011 est ouverte !

Depuis aujourd’hui, 4 janvier 2010, vous pouvez déposer une demande de bourse scolaire auprès du service des Affaires sociales du Consulat général de France à Londres.

Attention à la date limite : 12 février 2010 (délai de rigueur !)

Comment retirer le dossier ?

Pour retirer le formulaire, la liste des justificatifs à fournir et vous renseigner plus amplement sur les bourses scolaires, consultez la rubrique service des Affaires sociales/Enseignement du site internet du Consulat Général de France à Londres : www.consulfrance-londres.org

Le dépôt des dossiers s’effectue sur rendez-vous

La prise de rendez-vous s’effectue en appelant le 0207.073.1200 aux heures suivantes :

. du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h00

. le vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 15h00.

Il vous suffira d’écouter le message automatique puis de choisir l’option 5, puis l’option 3 et enfin l’option 1.

Pour télécharger : un document d’information sur les bourses scolaires (cliquez sur ce lien)

Pour accéder au dossier de demande de bourse scolaire (cliquez sur ce lien)

Photo Flickr de Pfala.

Liberté d’entreprendre dans le Kent sur France Info

J’ai le plaisir de vous reproduire la chronique d’Emmanuel Langlois qui m’a été consacrée sur France Info, le 26 décembre dernier.

“ Le succès dérange parfois. Olivier Cadic, créateur à 20 ans, avec 3.000 euros en poche, d’une société de circuits imprimés pour l’électronique, en a fait l’expérience.

L’entreprise prospère, emploie jusqu’à 25 personnes. Ses clients sont Dassault ou Airbus. Et le fisc français lui demande des comptes. Trop à son goût. En 1996, Cadic a 35 ans. Il s’exile, s’explique devant micros et caméras et fait école. A tel point que le gouvernement Jospin crée à l’époque une taxe de sortie, surnommée “Loi Cadic”, pour tenter de freiner l’hémorragie.

Depuis, les choses ont changé. “Je suis très heureux qu’aujourd’hui, on puisse être entendus, et qu’on ne nous prenne pas pour des mauvais Français, mais des Français qui sont différents. Ce serait tout à l’honneur du pays d’accepter tous les Français, quelque soit leur pensée ou leur façon de vouloir développer leurs affaires.” Olivier Cadic pose ses valises en Angleterre, à Ashford, dans le Kent, à deux heures de Paris, où le système est bien plus favorable, et plus égalitaire aussi, dit-il. “Je ne vois pas pourquoi il y aurait des droits différents pour une secrétaire qui travaille dans une entreprise d’imprimerie, une entreprise agricole ou une société d’informatique. Pourquoi un fonctionnaire aurait des droits différents de quelqu’un qui n’est pas fonctionnaire ? Tout le monde devrait avoir les mêmes droits. Et c’est vrai que c’est quelque chose que l’on a en Grande-Bretagne et qui m’a vraiment frappé.”

Sept ans après son arrivée, Cadic sent le vent tourner. Il revend sa société, empoche une belle plus-value et se lance dans sa vraie passion, la BD. Son idée : traduire en anglais les albums européens, et tenter de les imposer face au Comics américains et aux mangas japonais. “Il y avait toujours l’irréductilbe Gaulois Astérix et Tintin, c’étaient les seuls représentants que nous avions pour la BD européenne, et il me semblait qu’il y avait un manque. Et on a décidé de publier Lucky Luke, Black et Mortimer, Thorgal, en langue anglaise.” Aujourd’hui, sa société, CineBook, a des relais aux Etats-Unis, à Singapour et en Nouvelle-Zélande. Cadic écrit aussi, le scénario d’une bande dessinée sur la Reine Margot, comme le prénom de sa fille de 12 ans. ”

Emmanuel Langlois, France Info

Ecouter la chronique .